E.D.I. n°3 novembre 2010
E.D.I. n°3 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 88,9 Mo

  • Dans ce numéro : Le business TICE fait école

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 EDI n°3/Novembre 2010 Actus produits INFORMATIQUE DÉCISIONELLE Esri optimise son SIG Dans un monde où l’incertitude économique devient la règle, l’obsession des décideurs est de parvenir à anticiper les évolutions technologiques, avec pour unique objectif de réduire les risques au maximum. Dans cette optique, la nouvelle version du logiciel ArcGIS, commercialisé par Esri, vise d’abord et avant tout à accélérer la création et la production de cartes par l’utilisateur. Ce logiciel fournit également des modèles types permettant de démarrer plus rapidement les applications. Parmi les nouvelles capacités d’analyse proposées par ce SIG (Système d’information géographique), on notera par exemple l’outil « location-allocation ». Celui-ci permet aux entreprises d’étudier et d’optimiser, en permanence, l’emplacement des installations observées, tout en intégrant les contraintes de déplacement via les réseaux de transport. Indispensable pour calculer en temps réel l’évolution des contraintes spatio-temporelles. Sur le plan de l’imagerie, ArcGIS 10 harmonise l’ensemble des données d’imagerie disponibles, que ce soit en mode bureautique ou en mode serveur. Dans cette version, les utilisateurs peuvent en outre canaliser des mosaïques d’images dynamiques, et les mettre à disposition d’un large panel d’applications. Il est donc désormais possible de gérer de gros volumes d’images « mosaïquées » et traitées à la volée. Une autre évolution est aujourd’hui à l’œuvre. Car, contrairement aux idées reçues, les SIG ne sont plus exploitables sur les seuls moyens ou grands systèmes. De fait, le logiciel ArcGIS est d’ores et déjà disponible en mode cloud, ce qui assouplit considérablement les contraintes financières, tout en simplifiant l’usage des différentes applications. Concrètement, l’outil peut se déployer en quelques minutes sur la plate-forme cloud Amazon. Enfin, la montée en charge du travail effectué à partir des mobiles et autres smartphones « internétisés » n’est pas négligée. Ainsi, l’utilisateur final peut dès à présent élaborer ses propres cartes, grâce aux applications développées avec les API web fournies en standard par l’éditeur. ● Brèves Serveurs Dell pour PME Le constructeur texan Della, pendant très longtemps, choisi systématiquement Intel pour équiper ses machines en microprocesseurs. Aujourd’hui, les pratiques commerciales du groupe en matière d’approvisionnement se sont largement diversifiées. Ainsi, Dellannonce deux serveurs PowerEdge à base de processeurs AMD. Son modèle R415, présenté en version rack, est destiné au partage de fichiers et d’impression. Le R515, de son côté, propose des fonctions avancées de virtualisation. En outre, Dellamorce la commercialisation d’un nouveau serveur de stockage NAS, destiné à des entités allant jusqu’à cinquante utilisateurs. Une solution de remplacement pour CSA On sait déjà que Cisco a l’intention d’arrêter la vente et le support de son outil de sécurité Cisco Security Agent (CSA). Mais quid des utilisateurs équipés ? Une solution de subsistution se dessine sans doute avec SkyRecon Systems. Cette société propose un programme de remplacement pour que chacun puisse migrer rapidement et à moindre frais vers son propre logiciel, intitulé StormShield. Celui-ci bloque les attaques les plus fréquentes (vers, chevaux de Troie, enregistreurs de frappe, codes malveillants). Et ce, sans besoin de patches ou de correctifs. Micropole partenaire de Sage Micropole, spécialiste de la businessintelligence, de l’ERP et de la gestion de la relation client, devient partenaire de Sage sur son offre Sage FRP Treasury Universe Edition. L’objectif est d’accélérer « la mise en conformité des entreprises aux normes européennes de trésorerie ». PÉRIPHÉRIQUE Un clavier plein de souplesse Malgré les progrès ergonomiques réalisés par les appareils mobiles, saisir de longs textes est souvent bien fastidieux. Mais il serait encore plus pénible de transporter en permanence un clavier pour pallier cette lacune. Sauf à utiliser ce clavier souple conçu par Halterrego et distribué par PCA France. Entièrement réalisé en silicone, il peut s’enrouler sur lui-même et prendre ainsi le minimum de place lorsque l’on ne s’en sert pas. Il ne nécessite aucun câble pour être utilisé. Il offre une portée de 5 mètres en intérieur et de 10 mètres en extérieur. Il intègre en effet un émetteur Bluetooth compatible 1.1 et 1.2. Il suffit donc de l’apparier avec un smartphone, une tablette voir un netbook pour qu’il soit instantanément exploitable. Compact, il fait moins de 30 centimètres de large et le silicone permet de facilement le nettoyer. Disponible en trois coloris (noir, blanc ou gris), il est commercialisé 42 euros HT. ● GPU DirectX 11 joue la carte économique Le dernier GPU en date de NVIDIA, le GeForce GT 430 a pour objectif d’offrir le meilleur compromis entre qualité d’affichage, puissance de calcul et prix. Il prend place ici dans une carte éponyme signé PNY mais de nombreux autres fabricants proposent des produits similaires. Ce GPU exploite l’architecture Fermi qu’on retrouvait jusqu’alors sur des modèles bien plus onéreux. Cadencé à 700 MHz, il dispose de 96 unités de calcul qui pourront exploiter sur cette carte 1 Go de mémoire via un bus de 128 bits. Le gros avantage de ce circuit est sa compatibilité DirectX 11 qui lui permet d’obtenir le meilleur rendement depuis les jeux 3D les plus récents. Mais il est également très doué pour la vidéo, étant capable de prendre en charge la majeure partie des calculs liés à la décompression des films Blu-ray ou autres codecs HD. Côté connecteurs, on retrouve sur cette carte des sorties VGA, HDMI et DVI. Le refroidissement est assuré par un ventilateur de taille raisonnable qui ne devrait donc pas faire trop de bruit. Le circuit est d’ailleurs plutôt raisonnable en termes de consommation électrique, restant sous la barre des 40 watts. La carte de PNY exploitant ce GPU est commercialisée 66 euros HT. ●
NAS Buffalo TeraStation™ La solution idéale pour PME/PMI, fiable, rapide et intuitive pour un stockage encore plus efficace.• Capacités de 1 à 8 To selon modèles• Rapide- jusqu'à 92 Mo/s, deux ports gigabit Ethernet avec fonction port trunking• Redondance RAID - Cinq modes opérationnels possibles: standard, RAIDo, 1, sou 10 (Standard, o ou 1 sur Duo)• Sécurité - Cryptage automatique des données et disques hot swap• Pro - Prise en charge d'Active Directory et NFS• Web Access- Accès à distance de vos données à partir d'un PC, Mac ou iPhone/Smartphone• Livré avec 10 licences NovaBACKUP Business Essentials de Novas tor• Garantie 3 ans BOR lO. Portail Partenaires. Inscription sur http:/fpartner.buffalo-technology.com c H A N N E L c N N E, 0 r 1 N 0 Outils de vente, Informations produits, Librairies d'images, Cheat sheets, etc. www.buffalo-technology.com -­ de• Lon claUedia p tSTR ! -WAN'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 116