E.D.I. n°3 novembre 2010
E.D.I. n°3 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 88,9 Mo

  • Dans ce numéro : Le business TICE fait école

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 EDI n°3/Novembre 2010 Actus produits INNOVATION Des imprimantes de moins en moins périphériques HP crée les imprimantes « cinq-en-un ». Destinées aux particuliers et aux TPE-PME, ces modèles ajoutent l’ePrint aux fonctions impression, scan, photocopie et fax. Ce nouveau concept correspond à une technologie leur permettant de se connecter au Web pour éditer très simplement des contenus numériques issus de terminaux mobiles. « L’usager ne souhaite plus passer par son ordinateur pour éditer un billet de train, une recette de cuisine ou un plan provenant d’Internet », constate-t-on chez le fournisseur. Avec l’ePrint et un smartphone, il est ainsi possible d’effectuer à distance, via l’adresse e-mail de l’imprimante et un serveur sécurisé HP in the Cloud, des tirages de n’importe quel fichier transmissible par mail, comme une photo depuis son lieu de vacances. Par ailleurs, grâce à toute une palette d’applications web disponibles gratuitement, l’utilisateur pourra également faire des sorties papier d’actualités diffusées sur la Toile ou archiver sur Google Docs des documents numérisés, toujours en s’affranchissant d’un PC. Ces applications web et l’ePrint, respectivement téléchargeables et paramétrables depuis la plate-forme HP, se trouvent déclinées au sein de la gamme all-in-one jet d’encre du constructeur. Mais ce sont surtout les Photosmart Envy 100 et eStation qui représentent le mieux cette génération de « cinq-en-un ». Grâce à son design pas plus épais que les magnétoscopes d’antan, l’Envy 100 trouvera aussi bien sa place dans un salon que sur un bureau. Elle est en outre garantie sans PVC. La Photosmart eStation correspond quant à elle à la première multifonction du marché dotée d’une tablette tactile 7 pouces détachable, faisant office d’écran de contrôle pour gérer les impressions, les applications et l’ePrint. Intégrant un vrai navigateur internet, elle fonctionne sous Android et est reliée en WiFi au monobloc, lui-même connecté au réseau sans fil du lieu de travail ou de la maison. Ces imprimantes A4 seront commercialisées avant la fin de l’année. ● Brèves HDMI sans fil Novateur, le GigaView802 de Marmitek est un produit qui permet de transmettre par la voie des ondes des données audio et vidéo qui transitent normalement via un câble HDMI. C’est une solution pour ceux qui veulent profiter d’un même contenu HD sur plusieurs téléviseurs ou encore pour les installations basées sur un vidéoprojecteur fixé au plafond. Ce produit se compose de deux boîtiers servant pour l’un de transmetteur et pour l’autre de récepteur. Les données sont envoyées sans compression et donc sans perte de qualité, avec une portée maximale de 30 mètres. Le GigaViewx820 est commercialisé 333 € HT. SSD haute capacité Basé sur le contrôleur SandForce SF-1222, l’Inferno est la nouvelle gamme de SSD signée Patriot Memory. Trois produits sont proposés avec des capacités respectives de 60, 120 et 240 Go pour un tarif maximal de 490 € HT. Le constructeur annonce des débits de l’ordre de 285 Mo/s en lecture et de 270 Mo/s en écriture avec un MTBF de 1,5 million d’heures. Fournis avec un adaptateur permettant de les installer dans un emplacement 3,5 pouces, ces SSD sont garantis 5 ans. Boîtiers deux tailles ThermalTake annonce l’arrivée de deux nouveaux boîtiers pour PC de bureau. Le V6 BlacX offre huit emplacements 5,25 pouces et dispose de deux ventilateurs plus un emplacement pour un troisième optionnel. Il propose une station d’accueil SATA idéale pour recevoir un disque dur externe. Le V9 BlacX intègre 5 emplacements 5,25 pouces et dispose de 2 stations d’accueil pour disque SATA ainsi qu’un port USB 3.0 en façade. Ils valent respectivement 80 et 92 € HT. MULTIMÉDIA Un lecteur à haute vitesse Asus est l’un des tout premiers constructeurs à lancer sur le marché un lecteur multimédia exploitant la norme USB 3.0. Une excellente idée pour les utilisateurs qui peinent à transférer des gros fichiers vidéo en HD en USB 2.0, opération qui peut parfois prendre de longues minutes. Le O ! Play HD2 est compatible avec les formats vidéos les plus courants, soit toutes les déclinaisons du MPEG, mais aussi les codecs HD H.264 et VC-1. Il sera également capable de lire directement des fichiers images de DVD et de Blu-ray ou des films issus de caméscopes numériques. Pour le stockage, il peut accueillir un disque dur au format 3,5 pouces, ce qui porte alors sa capacité à 2 To. Mais on pourra également passer par ses ports USB et eSATA pour lui adjoindre des supports de stockage externes. Compatible DLNA, le O ! Play HD2 s’intègrera facilement dans un environnement hi-fi vidéo. Il propose aussi des petites fonctions amusantes telles que la possibilité d’utiliser un iPhone comme télécommande pour gérer ses fonctions. Il est vendu 115 euros HT. ● ÉCRAN Il s’affiche dans tous les sens Hyundai IT complète sa gamme d’écrans larges comprenant déjà un modèle 24 pouces avec le W223D qui, pour sa part, est basé sur une dalle de 22 pouces. Commercialisé 167 euros HT, il affiche une résolution de 1680x1050 pixels et son temps de réponse de 2 millisecondes le rend parfaitement adapté aux usages de type ludique ou vidéo. Hyundai a mis particulièrement l’accent sur le look et le design. Noir sur la face avant et blanc sur l’arrière, le W223D se distingue nettement de la concurrence généralement monocolore. Il repose sur un socle très polyvalent puisqu’en plus d’offrir la possibilité de modifier la hauteur de l’écran, il autorise de choisir entre les modes portrait et paysage, ce qui n’est pas si fréquent dans cette gamme de prix. Conforme au standard Energy Star 5.0, cet écran regroupe des interfaces HDMI, DVI et VGA et intègre une paire de haut-parleurs de 2x3 watts. Il est garanti 3 ans. ●
Découvrez l’onduleur Smart-UPS dernier cri ! Seul APC vous garantit le niveau de fiabilité dont vous avez besoin pour protéger vos données et équipements critiques. La fiabilité légendaire d’APC est indiquée par le logo apposé sur le matériel. Des onduleurs à la pointe de la technologie par les concepteurs de la fiabilité légendaire Qu’obtient-on lorsque l’on combine 25 années de fiabilité légendaire avec la technologie dernier cri en matière d’onduleurs ? Réponse : la toute nouvelle gamme d’onduleurs interactifs, intuitifs et à faible consommation d’énergie Smart-UPS™ d’APC™, spécialement conçue pour protéger les serveurs et équipements de réseau critiques contre les problèmes d’alimentation et les indisponibilités. Nouvel onduleur Smart-UPS d’APC : plus intelligent, plus convivial ET respectueux de l’environnement Grâce à des investissements massifs de plusieurs millions d’euros dans la recherche, APC peut se targuer d’avoir mis au point le premier onduleur Smart-UPS doté d’un système capable d’indiquer l’année et le mois exacts de remplacement de la batterie. Son principe de charge à compensation thermique ultra précis rallonge la durée de vie de la batterie, son wattmètre novateur contrôle la consommation d’énergie et son mode « éco-énergétique » en attente de brevet permet un rendement sur secteur jusqu’à 99%, réduisant ainsi les dépenses en électricité. D’autre part, son écran LCD interactif fournit des données d’état, de configuration et de diagnostic détaillées, jusqu’alors uniquement disponibles par le biais d’un logiciel supplémentaire. Lorsque chaque dépense compte et que les performances sont un enjeu crucial, pensez à l’onduleur le plus intelligent et le plus intuitif de tous : le Smart-UPS d’APC. Aucun nom n’a jamais été garant d’une si grande fiabilité. Téléchargez gratuitement le livre blanc de votre choix dans les 30 prochains jours et gagnez un camescope Canon™ ! Connectez-vous sur www.apc.com/promo et saisissez le code clé 80070t Tél. 0820 290 195• Fax 01 41 39 38 26 Ecran alphanumérique intuitif : Vérifiez en un clin d’œil les données (état et diagnostics) concernant l’onduleur et l’alimentation, le tout dans la langue de votre choix (jusqu’à 5 langues disponibles, en fonction du modèle). Interface configurable : Définissez et contrôlez les paramètres et fonctions clés de l’onduleur à l’aide des touches de navigation intuitives. Sur les modèles convertibles rack/tour, l’écran pivote à 90°pour une meilleure lisibilité. Economies d’énergie : Le mode « éco-énergétique » en attente de brevet permet un rendement sur secteur de près de 99%, réduisant les pertes de chaleur et les dépenses en électricité. © 2010 Schneider Electric, Tous droits réservés. Schneider Electric et APC sont la propriété de Schneider Electric ou de ses sociétés affiliées. Toutes les autres marques sont détenues par leurs propriétaires respectifs. 998-2159_FR APC France sas chez Schneider Electric, 35 rue Joseph-Monier, 92506 Rueil-Malmaison



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 3 novembre 2010 Page 116