E.D.I. n°27 avril 2013
E.D.I. n°27 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : grossiste, un métier à réinventer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
DOSSIER GROSSISTES VUS PAR LES MARQUES Les marques jugent leurs grossistes Quand les constructeurs et les éditeurs donnent leur avis sur leurs grossistes, on croirait que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pas si sûr. La parole est ici donnée aux fournisseurs, qui nous livrent leur vision du modèle de distribution indirecte : ses avantages, ses limites et son avenir. Depuis plus de 30 ans, tels des chasseurs à l’affût, éditeurs et constructeurs IT peaufinent leurs produits et leurs méthodes de distribution pour arriver à prendre des parts de marché. Mais pour atteindre leurs clients, la route est longue et difficile et les intermédiaires nombreux et changeants. C’est pourquoi certaines entreprises ont privilégié un système de vente directe. D’après sa fédération, les entreprises qui utilisent ce modèle de distribution pour vendre leurs produits et services sont en augmentation chaque année depuis 10 ans. En 2011, cette méthode représentait pour la France un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros (source FDV, 2013) avec, comme principal avantage, de permettre au fournisseur de mieux protéger sa marge et de tisser un lien très étroit avec le client final. Toutefois, dans les secteurs de l’IT, les ventes directes ne représentent que 2% du chiffre d’affaires total. Les entreprises en France s’appuient donc majoritairement, pour ce secteur d’activité, sur un modèle de distribution à un ou deux niveaux, même si l’écosystème « Constructeur - Grossistes - Revendeurs - Client Final » reste fragile. La moindre modification entraîne d’importants remaniements. QUID DE LA DISTRIBUTION INTERMÉDIAIRE ? Pour ne pas trop s’éloigner du client final et protéger leurs marges, certaines entreprises pourraient être tentées de constituer directement leur réseau de revendeurs. Tous les fournisseurs interviewés, quelle que soit leur taille et leur représentativité sur le sol français, ont rejeté cette idée. Plusieurs raisons essentielles à cela : les revendeurs à adresser, très nombreux (plus de 20000)et diversifiés, la nécessité d’embaucher des salariés dans l’entreprise pour être efficace, ce qui en temps de crise n’est vraiment pas un choix judicieux, et enfin la durée du cycle de vie des produits. « Nous sommes sur des produits au cycle de vie relativement court. Il faut pouvoir les adresser très rapidement à nos clients. C’est pourquoi le modèle s’appuyant sur les distributeurs reste le meilleur », explique Davide Tarantino, responsable des ventes grossistes et partenaires chez Acer France. La difficulté pour les constructeurs ❘❘❘ 48 EDI N°27 AVRIL 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 1E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 132