E.D.I. n°27 avril 2013
E.D.I. n°27 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : grossiste, un métier à réinventer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
ACTUALITÉS BUSINESS Mouvements SENNHEISER COMMUNICATIONS Gabrielle Marcone Responsable produits et marketing opérationnel Sennheiser Communications annonce l’arrivée de Gabrielle Marcone au poste de responsable des produits et du marketing opérationnel. Ses missions impliquent l’animation marketing des distributeurs, des partenariats et des alliances. Elle était auparavant global product marketing manager chez LG Electronics. SONY FRANCE Benoît Lambert Directeur général À 46 ans, Benoît Lambert est nommé directeur général de Sony France. Disposant « d’une parfaite connaissance des réseaux de distribution », il sera chargé « de définir et de mettre en œuvre la stratégie du groupe en France ». Dans un premier temps, Philippe Citroën restera pour accompagner la transition. AMD Bernd Lienhard Corporate Vice President et General Manager Advanced Micro Devices (AMD), concurrent historique d’Intel dans les microprocesseurs, nomme Bernd Lienhard au poste de Corporate VP et directeur général, une activité très tournée vers les partenaires et les clients : il aura la responsabilité du « Client Business ». DIMENSION DATA FRANCE Stephan Schaaff Responsable Converged Communications Le groupe Dimension Data, spécialiste des réseaux, annonce la nomination de Stephan Schaaff en tant que responsable du pôle Converged Communications. Ce diplômé de l’ISEGETEL a démarré sa carrière en 1998 chez Elona en qualité d’ingénieur réseau. INFORMATIQUE À LA DEMANDE SFR Business Team toujours à l’offensive En ces temps de morosité économique, les bonnes nouvelles se font rares. Raison de plus pour les apprécier. Présentant son bilan 2012 et ses perspectives 2013, Pierre Barnabé, directeur général de SFR Business Team, s’est montré à la fois satisfait et optimiste. Sur le cloud, essentiellement. Selon lui, « le chiffre d’affaires réalisé spécifiquement sur ce secteur d’activité a augmenté de 50% en 2012 ». Une partie du mérite en revient, toujours selon lui, à l’alliance contractée il y a juste un an avec HP (lire l’E.D.I. n°18, page 26). Ses premiers résultats sont jugés « tout à fait en ligne avec le plan ». Mais il n’y a pas que l’union sacrée SFR-HP pour expliquer la confiance affichée par Pierre Barnabé. Il y a aussi, et peut-être surtout, la naissance du désormais célèbre Numergy, cette véritable « usine à énergie numérique » sur laquelle SFR Business Team compte bien s’appuyer pour assurer son approvisionnement IaaS. À ce propos, précise encore l’entité services de SFR, Numergy met actuellement la dernière main à deux nouveaux centres de données, l’un situé dans la région lyonnaise et l’autre en région parisienne. Au total, c’est une dizaine de data centers qui devraient être prochainement ouverts. À terme, quel type de cloud emportera la décision du marché des fournisseurs, des partenaires et des clients ? De ce point de vue, le discours de SFR Business Team Pierre Barnabé, directeur général de SFR Business Team. a quelque peu évolué ces derniers temps. Alors que ses dirigeants parlaient plutôt de formules mixtes, intermédiaires ou hybrides, ils tablent désormais sur une domination presque sans partage du cloud public. Comme aux États-Unis. « L’avenir du nuage est public. Environ 80% des données y seront stockées, contre 20% seulement qui seront sauvegardées dans un cloud privé. Et ce, soit pour des raisons de sécurité, soit pour des raisons légales. » Pour le reste, SFR Business Team se veut plus laconique. Sans dévoiler la date et la nature des offres qui seront commercialisées, un communiqué affirme vouloir, dans les mois à venir, « poursuivre son offensive avec de nouveaux services innovants associant télécoms et cloud, pour répondre à l’ensemble des usages de communication des entreprises ». Autant dire que le channel y aura toute sa place, comme les partenariats techniques et commerciaux de toutes sortes. On en oublierait presque que SFR est en plan social. n STOCKAGE Tandberg Data France : une success story On connaît Tandberg Data sans vraiment le connaître. Certes, ce groupe est renommé pour avoir fait de la sauvegarde sur bande sa spécialité. On sait aussi qu’il recourt à la technologie RDX, la norme de facto en matière de protection des données sur support disque amovible. Mais qui se souvient encore que, comme le rappelle David Spate, sales director North & South Europe, « Tandberg Data a été pionnier dans ce domaine crucial, devenu un standard » ? Certainement peu de fournisseurs et de revendeurs œuvrant sur le marché. Pour pallier cette relative discrétion, Christèle Le Lidec, country sales manager pour la France, détaille son modèle d’affaires. « Nous travaillons uniquement en indirect, avec deux grossistes, Tech Data et Christèle Le Lidec, country sales manager de Tandberg Data France. Ingram Micro, et 700 revendeurs partenaires. » Suffisant pour couvrir le marché ? Pas si sûr. « Nous recrutons en continu. » De fait, Tandberg Data ne connaît guère la crise : « On surfe la crise. Car quoi qu’il arrive, le stockage est un phénomène qui prend de l’ampleur, le renouvellement des produits aussi. » D’autant plus que « la volumétrie des données explose ». Un petit cocorico ne nuit pas : David Spate se réjouit spontanément, et publiquement, des performances de son entreprise dans l’Hexagone. « Pour nous, la France est une success story, plus que les autres pays européens. » Un petit brin de notoriété en plus, et le tableau sera complet. n 32 EDI N°27 AVRIL 2013
GrÂce À WindoWs server 2012, optimisez la puissance de calcul de votre datacenter Injectez toute la performance du Cloud computing (1) dans votre datacenter (2) grâce à Windows Server 2012, le seul système d’exploitation Cloud par essence. Vous pourrez bénéfcier de capacités étendues - jusqu’à 64 processeurs par machine virtuelle et 4 To de mémoire par serveur hôte -, pour virtualiser vos applications stratégiques. Selon vos besoins. Microsoft France - RCS Nanterre B327 733 184 (1) l’informatique en nuage - (2) centre de données microsoft.fr/ws2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 1E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 132