E.D.I. n°27 avril 2013
E.D.I. n°27 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : grossiste, un métier à réinventer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
CAHIER CONVERGENCE CAS CLIENT ➔ INFRASTUCTURE e-Themisupgrade sa téléphonie avec le Centrex IP En héritant d’un parc d’infrastructure téléphonique hétérogène et coûteux, e-Themis a réduit de façon drastique son budget télécom. La SSII a donc fait appel à l’intégrateur Toolip pour le déploiement d’un Centrex IP. Résultat : 30% d’économie sur les coûts télécoms pour e-Themis. Sla SSII e-Themis spécialisée dans les solutions Sage X3 s’est rapidement retrouvée à la tête de filiales implantées dans toute la France pour un effectif total de plus de 60 personnes. e-Themis se devait donc d’uniformiser son système de téléphonie. En effet, par ses multiples implantations, la société était confrontée à un parc de télécommunications hétérogène avec de nombreux contrats de maintenance à gérer, mais aussi des coûts de communication exponentiels. « Tous nos sites étaient équipés de systèmes analogiques PABX, sauf le site d’Angers qui disposait d’un IPBX. Pour uniformiser les systèmes, nous avons donc établi un cahier Le déploiement d’une infrastructure téléphonique IP en quelques chiffres Demande : e-Themis, SSII spécialisée dans l’intégration de solutions Sage X3, environ 70 personnes en France. Projet : déploiement d’un Centrex IP de 71 postes IP d’origine LG Ericsson et d’Aastra et de pieuvres de conférence Polycom. Réalisation : Toolip (CA : 600000 € en 2012) Durée du déploiement : de juin 2012 à novembre 2012 Budget : 5350 € pour les frais de mise en service Plus de 70 postes IP de ce type ont été déployés sur les cinq implantations d’e-Themis dans l’Hexagone. des charges en analysant celui dont nous disposions déjà et en listant nos futurs besoins. Nous nous sommes demandé quelle était la solution la plus pertinente, soit dans le monde analogique avec des déploiements de PABX, soit en basculant dans l’IP avec des systèmes de type Centrex », explique Anne Marchadier, responsable administrative et financière d’e-Themis. UN CENTREX IP POUR PLUS DE SOUPLESSE Pour des raisons de coûts, le choix s’est donc porté sur l’installation d’une solution de Centrex IP. Et c’est l’intégrateur Toolip, basé à quelques kilomètres d’e-Themis, qui a été choisi. Toolip a donc déployé un Centrex IP d’origine Sewan Communications pour les collaborateurs d’e-Themis, sans oublier 71 postes IP et des pieuvres de conférence Polycom. Selon Toolip (voir notre encadré), la solution Centrex IP de Sewan Communications se distingue par sa simplicité et sa souplesse d’utilisation. Elle offre une plate-forme d’administration entièrement automatisée avec des fonctions complètes de provisionnement, d’accès à la consommation en temps réel, et de gestion des services. Cette plate-forme est accessible en ligne via une interface web qui agit en temps réel. « Avec cette solution, nous bénéficions de tous les avantages de la téléphonie IP, comme les procédures de gestion des appels entrants très efficaces. Ainsi, si un site ne peut pas prendre l’appel, il est automatiquement redirigé vers un autre site. De même, nos collaborateurs à distance accèdent à la plate-forme de ToIP depuis leur ordinateur », résume Anne Marchadier. Notons enfin qu’avec cette application, e-Themis peut aussi ajouter ou enlever des postes IP selon ses besoins. 30% D’ÉCONOMIES Au-delà des avantages fonctionnels et pratiques du Centrex IP, e-Themis a fortement réduit sa facture téléphonique, de l’ordre de 30%. « En décembre 2011, le coût téléphonique moyen d’un collaborateur était de 26,14 €. En janvier 2013, 104 EDI N°27 AVRIL 2013
après le déploiement de la solution Centrex IP, ce prix est tombé à 18,30 €, une baisse significative surtout si l’on compte la totalité de nos usagers », confirme Anne Marchadier. Selon e-Themis, l’optimisation du système devrait réduire davantage les coûts, d’autant que cela fait seulement quatre mois qu’il est opérationnel pour tous les collaborateurs de l’entreprise. Le déploiement de cette application s’est déroulé sur plusieurs mois, car il fallait prendre en compte la fin des contrats de maintenance liant e-Themis à ses anciens opérateurs. La mise en place de la solution a impliqué, pour la SSII, différentes personnes à plusieurs niveaux. Côté administratif déjà, car il fallait monter le cahier des charges et l’appel d’offres, ensuite au niveau technique pour assister la SSII dans le déploiement de la solution dans l’infrastructure existante. À ce titre, e-Themis a d’ailleurs fait appel à son sous-traitant Sysalto. n TROIS QUESTIONS À Sébastien Berton, co-fondateur et gérant de l’intégrateur Toolip « Les compétences techniques et la vision de Sewan Communications nous ont séduits » Quel est le métier de Toolip ? Toolip est un intégrateur spécialisé dans les systèmes de télécommunications professionnelles, fondé en 2007. Notre CA s’est établi à 600 000 € en 2012 pour un effectif de six employés. Nous comptabilisons 70 clients pour 1000 postes IP actifs et réfléchissons à notre croissance en nous implantant dans plusieurs régions en France notamment, dans un premier temps, à Sophia Antipolis. Pourquoi avez-vous choisi de déployer la solution Centrex IP de Sewan Communications chez e-Themis ? Nous avons rencontré Sewan Communications par hasard. Les compétences techniques et la vision que proposait l’opérateur nous ont séduits. À cette époque, nous recherchions un successeur à B3G Telecom, une société depuis rachetée par Completel en 2009. Ainsi, nous avons fait migrer tous nos clients B3G vers les solutions de Sewan Communications. Sa plate-forme est facile à utiliser et propose de nombreux services voués à optimiser la téléphonie en entreprise. Avez-vous rencontré des difficultés dans le déploiement de la solution chez e-Themis ? Plutôt deux contraintes, la première étant d’ordre technique. Il a fallu installer nos solutions sur des liens VPN qui n’étaient pas de notre propriété. La deuxième est d’ordre administratif car nous devions caler les différents déploiements de solutions en fonction de la fin de contrats des offres précédentes, sachant qu’elles émanaient d’opérateurs hétéroclites.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 1E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 132