E.D.I. n°27 avril 2013
E.D.I. n°27 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : grossiste, un métier à réinventer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
CAHIER CONVERGENCE FOCUS ➔ Communication 2.0 Des variations venues du nuage En entreprise, les nouveaux outils de communication ont certes pris une place importante, mais les utilisateurs ne boudent pas non plus la téléphonie classique, ni même l’e-mail. Des tendances fortes se dessinent, comme la téléphonie en mode cloud ou l’adoption massive des bureaux virtuels. Avec leurs avantages et inconvénients. Quelle est l’attitude des utilisateurs en entreprise face à l’usage des nouvelles technologies de communication ? C’est la question que pose l’équipementier Aastra dans son dernier sondage baptisé « L’utopie technologique à l’épreuve des usages » auprès de 1550 professionnels du secteur IT. Il est vrai que depuis quelques années, on assiste à un changement profond de la part de certains utilisateurs dans l’usage des moyens de communication en entreprise. Messagerie instantanée, SMS ou encore réseaux sociaux ont marqué ce changement, d’autant que ces outils 2.0 s’intègrent dans les applications des entreprises. Malgré tout, pour près de 50% des utilisateurs sondés, l’usage classique des téléphones mobiles et fixes reste prédominant. Ils sont même 24% à utiliser davantage ces terminaux. Et que dire de l’usage de l’e-mail, dont certaines entreprises estimaient sa mort imminente, à l’image d’Atos Origin ? En effet, la SSII s’était fixée, il y a deux ans, l’objectif ambitieux de se détourner de l’e-mail dans les trois ans à venir au profit des réseaux sociaux et de la messagerie instantanée. Résultat ? Ses collaborateurs recourent bien sûr toujours à l’e-mail, même s’il faudra attendre l’année prochaine pour se prononcer définitivement sur leur pari… Mais une chose est sûre, l’étude d’Aastra ne prévoit aucunement la mort de la messagerie électronique. 45% des utilisateurs pensent même que son usage restera indispensable. TÉLÉPHONIE EN MODE SaaS Atos a raison sur un point : le mail continuera d’engendrer pour les cadres un afflux d’infos qu’ils ne maîtrisent plus et source de stress. Bien sûr, l’usage traditionnel des téléphones, mais aussi de l’e-mail, ne doit pas faire oublier les tendances fortes qui se dessinent LE BOOM DU BUREAU VIRTUEL NOMADE Selon Cisco, le taux d’augmentation annuel du trafic mobile en Europe occidentale devrait progresser de 68% entre 2011 et 2016. Cette explosion du trafic est en partie due au boom du télétravail des salariés. Ceci explique la multiplication des offres de bureau virtuel nomade en France. Selon l’étude d’Aastra, une large majorité des sondés (82%) le perçoit comme la capacité à s’affranchir totalement des contraintes de lieu et d’équipement pour accéder à son environnement de travail. Il doit aujourd’hui offrir au collaborateur l’accès à ses annuaires professionnels, à ses messages (vocaux ou écrits), 45% des utilisateurs estiment que le recours à la messagerie instantanée restera indispensable, et ce en dépit de l’essor des nouveaux usages en matière de communication. en entreprise, à l’image de la téléphonie en mode cloud. En effet, la généralisation de la téléphonie IP et la virtualisation des applicatifs de communication d’entreprise permettent aujourd’hui à une société de faire basculer sa téléphonie en mode SaaS. D’ailleurs, selon l’étude d’Aastra, 56% des sondés estiment que la téléphonie en mode cloud représentera, d’ici 5 ans, 10 à 30% du marché, voire plus ou encore aux fonctions téléphoniques professionnelles sur tout type de terminal. Toutefois, adopter un bureau virtuel a un impact très négatif sur le travailleur nomade. En effet, selon le livre blanc réalisé par Bouygues Telecom et IDC (l’Observatoire de l’informatique et des télécoms au service des nouvelles organisations du travail), les télétravailleurs débordent sur leur vie personnelle. Car si les salariés perçoivent bien les avantages de ces outils de mobilité pour mieux équilibrer leurs vies privée et professionnelle, 72% d’entre eux reconnaissent travailler sur leur temps personnel. de 30% pour 24% des sondés. De même, une autre tendance s’accélère, c’est la généralisation des tablettes même si leur entrée s’est plutôt faite par effraction. Ainsi, selon une étude récente de l’intégrateur Avanade auprès de 600 décideurs IT, 33% des entreprises interrogées indiquent faire face à des utilisateurs équipés de tablettes personnelles et 37% d’entre eux les exploitent réellement pour des applications professionnelles. Si l’on se réfère à l’étude d’Aastra, on constate que 69% des sondés envisagent l’utilisation des tablettes dans le cadre de leurs fonctions, et 48% d’entre eux l’associent à la mise à disposition d’applications professionnelles de type vidéoconférence. Le fait que la vidéo fasse partie des solutions citées confirme que celle-ci dépasse aujourd’hui les murs des salles de vidéoconférence dédiées. n 102 EDI N°27 AVRIL 2013
651 € SMT2200RMI2U ix du at tour ! Onduleur Smart UPS Green Des remises exceptionnelles Référence onduleur Rack• SMT1000RMI2U L’onduleur pour serveur 318 € -27%• SMT15000RMI2U et réseau le plus 434 € -21% populaire au monde ! • SMT2200RMI2U 651 € -29%• Groupe de prises• SMT3000RMI2U contrôlées 999 € -15% permettant le délestage des charges non critiques• Mode « ECO-ENERGETIQUE » à haut rendement Avec APC, le format rack au prix du format tour ! • Interface LCD personnalisable et intuitive s détenteurs respectifs. APC se réserve le droit de modifier les termes et les conditions de cette offre à tout• Port USB, Série et Smart Slot• Technologie Interactive SMT2200I jusqu’à -32% ! • Garantie 3 ans (matériel) Prix Promo Revendeur Remise• SMT750RMI2U 221 € -32% 651 € SMT2200RMI2U SMT2200I jusqu’au 30 juin 2013 Des remises exceptionnelles jusqu’à -32% ! 651 € 651 € • Fonction unique d’estimation de la durée de vie de la batterie et préconisation d’une date de Référence onduleur Rack Prix Promo Revendeur Remise remplacement• SMT750RMI2U 221 € -32%• SMT1000RMI2U 318 € -27%• SMT15000RMI2U 434 € -21%• SMT2200RMI2U 651 € -29%• SMT3000RMI2U 999 € -15% 2013 APC by Schneider Electric. Toutes les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. APC se réserve le droit de modifier les termes et les conditions de cette offre à tout moment et sans préavis. Photos non contractuelles. 0 825 333 225 Retrouvez les produits APC sur www.alsofrance.fr 0,15 € /min. 0,15 € TTC/min.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 1E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 27 avril 2013 Page 132