E.D.I. n°26 mars 2013
E.D.I. n°26 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : le numérique passe en caisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
DOSSIER RETAIL TPV Le logiciel au cœur du processus de vente Les applications dédiées aux points de vente multicanal répondent aux nouvelles attentes des commerçants en permettant de gérer aussi bien le stock, que les commandes et les paiements, mais aussi les services. Le virage que les commerçants négocient pour mieux répondre aux attentes des clients entraîne une mutation de l’offre logicielle dédiée à ce métier. Les chantiers se multiplient pour refondre les systèmes informatiques (SI). « Le paradigme est en train de changer, constate Pascal Gaussen, South Europe Smarter Commerce Director chez IBM. Auparavant, il existait un logiciel pour le back-office et un autre pour le front-office, autour des caisses traditionnelles. Or, avec le multicanal, les magasins ont besoin d’une solution plus homogène qui puisse se déporter sur différents outils : caisse, site marchand, PDA des vendeurs, smartphones des clients, kiosques multifonction… » L’objectif est d’avoir une cohérence commerciale tout au long de la chaîne, afin que le client bénéficie des mêmes prestations Un défi colossal pour les VAR Le TCxWave est le premier terminal point de vente conçu par Toshiba au format 16/9. Il s’utilise aussi bien en TPV qu’en configuration kiosque, destiné à géolocaliser, à sélectionner des produits, etc. La multiplication des services, comme la jonction entre le magasin et le site d’e-commerce, et des fonctions, telles que la « portabilité » des informations de stock sur les PDA des vendeurs… Tout cela est désormais géré par le back-office. Pour les revendeursintégrateurs IT, les perspectives de business sont importantes. Cela consiste à mettre en réseau tous les SI, depuis la logistique jusqu’au marketing et aux achats, en passant par les caisses, pour synchroniser les données et les objectifs commerciaux. Selon Alexandre Oddos, directeur France de la division Microsoft Business Solution, « il y a là une vraie opportunité, car le commerce de demain supposera, au sein d’un même environnement, de compiler un nombre gigantesque d’informations, sur les produits, les prix, la logistique ou le client, pour garantir l’efficacité commerciale, mais aussi une gestion au plus près des coûts. » quand il fait ses achats en magasin ou sur Internet. L’enjeu est aussi de permettre aux enseignes de mieux connaître le chaland et ses habitudes d’achat. « Nous plaçons au cœur de notre offre Smarter Commerce (NDLR : qui réunit des solutions logicielles, du conseil et des services) le master data management, ce qui correspond à la capacité d’aspirer toutes les informations qui concernent le consommateur, issues de son compte fidélité, mais aussi des données qu’il laisse sur les réseaux sociaux », explique Pascal Gaussen. DES OUTILS D’AIDE À LA DÉCISION GRÂCE À LA BI Dans ce contexte, la businessintelligence devient le nouveau credo. « Pour assister les professionnels noyés sous les tableaux de bord, la BI fournit des outils d’aide à la décision, insiste Henri van der Vaeren, managing director SAP France & Maghreb. L’exemple type est fourni par les solutions de réapprovisionnement automatique, reposant sur une série d’algorithmes, adaptés à chaque catégorie de produits dans les linéaires. » Ces besoins ne concernent pas que les grandes chaînes. Cegid, par exemple, Disponible en avril, l’imprimante tickets TM-T88V-DT d’Epson intègre un serveur web, un serveur d’application et des unités de stockage de données. a calibré des offres pour les jeunes enseignes en forte croissance, telles que la marque de prêt-à-porter française The Kooples, qui est passée de zéro à 300 magasins en l’espace de cinq ans. LE DRIVE, UN PARCOURS AMENÉ À SE GÉNÉRALISER « Nous proposons des offres en SaaS incluant tous les besoins en back- et front-office », signale Nathalie Echinard, directrice des marchés verticaux chez Cegid. L’idée est de décliner toutes les fonctionnalités les plus avancées auxquelles aspirent aujourd’hui les commerçants, mais aussi les consommateurs, notamment celles qui leur permettent de connaître, sur le site Internet d’une enseigne, le nombre de produits restant en stocks et la nature des services multicanaux mis à leur disposition, comme le drive (NDLR : points de livraison de commandes effectuées sur Internet). » 30% des ventes en ligne de The Kooples, créé sur un concept multicanal, sont retirées en magasin. Un type de parcours client qui va certainement se généraliser ces prochaines années. n 56 EDI N°26 MARS 2013
Voici le matériel intelligent pour RÉVOLUTIONNER LE PDV Réservez dès maintenant ! TM-T88V-DT SYSTÈME INTÉGRÉ TOUT-EN-UN ET IMPRIMANTE• Imprimante tickets, serveur web et contrôleur de périphériques• Impression directe depuis les smartphones, tablettes, etc.• Windows POSReady et serveur SQL intégrés• Stockage et sauvegarde de données Votre grand distributeur européen pour vos solutions PDV, codes-barres et traçabilité www.jarltech.fr Tél. : 01 48 13 27 40 E-mail : europe@jarltech.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 1E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 108