E.D.I. n°26 mars 2013
E.D.I. n°26 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : le numérique passe en caisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
DOSSIER RETAIL TPV « Les acteurs de l’IT ont une légitimité à intervenir sur le marché du retail » François Levavasseur, country retail solutions manager personal systems group chez HP, expose les opportunités du marché retail en France et analyse le rôle du channel dans ce secteur. L’E.D.I. : Quel regard portez-vous sur le marché du retail ? François Levavasseur : HP, numéro un mondial de l’informatique, mise beaucoup sur son offre de terminaux point de vente pour conquérir ce marché. Nous nous sommes fixés des objectifs très ambitieux en France autour de ces systèmes d’encaissement : être le leader d’ici à 2015. Pour y parvenir, il nous faudra vendre aux alentours de 20000 TPV par an, soit environ 40% du parc hexagonal. Le challenge est à notre portée grâce à une ligne de produits constituée de solutions à valeur ajoutée, adaptées aux métiers des clients finaux, en termes d’ergonomie, de consommation électrique ou de ROI. Mais il nous faut également être reconnus comme fournisseur retail, à travers nos succès commerciaux. L’an passé, 15000 caisses HP ont été écoulées. Par la suite, nous devrons pérenniser cette activité en investissant dans les innovations technologiques autour du digital signage, du mobile commerce ou du cash management, par exemple. L’E.D.I. : Pourquoi se lancer dans une activité autour du retail ? F.L. : Le potentiel de chiffre d’affaires est estimé à 2,5 milliards d’euros en Europe et à 350 millions d’euros en France. Dans l’Hexagone, le secteur des grandes surfaces alimentaires représente un parc de quelque 100000 terminaux point de vente, tandis qu’il atteint les 150000 appareils dans les grandes surfaces spécialisées et 150000 machines dans les petites enseignes, avec des taux de renouvellement annuels de 25% dans la GSA et de 20% dans la GSS et les petits magasins. Par ailleurs, une activité dans le « retail point-of-sale » assure des marges beaucoup plus élevées que dans le micro-ordinateur. Enfin, les acteurs de l’IT ont une légitimité à intervenir sur ce marché, et ce en raison de leur savoir-faire historique. L’E.D.I. : Comment adresser ce marché ? F.L. : Pour adresser les grandes surfaces alimentaires et les grandes surfaces spécialisées, les revendeurs et grossistes doivent avoir une expertise dans le retail, du personnel dédié et une offre de services pour y assurer des déploiements massifs. À l’inverse, il n’y a pas besoin d’être spécialisé pour commercialiser des solution point de vente à de petits magasins. Cette clientèle locale a cependant besoin de s’adresser à des revendeurs-intégrateurs de proximité dotés d’un minimum de compétences pour leur fournir le matériel et le logiciel d’encaissement et les prestations de services connexes. Car plus une boutique est petite et plus il faudra lui apporter de la valeur ajoutée. En effet, lorsqu’il n’y a qu’une ou deux caisses dans un point de vente, celles-ci constituent un équipement stratégique. Le commerçant doit alors pouvoir compter sur un revendeur qui sache intégrer et déployer ces outils pour lui garantir une installation absolument fiable. Outre l’intégration du système d’encaissement, la valeur ajoutée pour ce type de clientèle se trouve également dans la maintenance et la formation. Quelle que soit la taille de son entreprise, un partenaire peut démarrer ainsi son activité dans le retail et acquérir progressivement des compétences pour prétendre cibler ensuite les GSA et GSS. Chez HP, nous pouvons les aider à franchir cette étape, en leur proposant la documentation et le support pour passer des certifications, lesquelles leur donnent accès à des points de remise, des budgets marketing et des outils d’aide à la vente. L’E.D.I. : Où se trouvent les meilleures opportunités de business ? F.L. : Pour qui veut se diversifier, le retail offre plein d’opportunités de business. La mobilité, le self check-out, le self-scanning et le cash management constituent des segments à fort potentiel de croissance. Les applications métier de systèmes d’encaissement sont une autre source de chiffre d’affaires. On devient plus sûrement un acteur stratégique en vendant du software qu’en distribuant du hardware. Car avec le logiciel, on entre véritablement dans le système de l’entreprise. n 50 EDI N°26 MARS 2013
Offre soumise à conditions. Notre spécialiste DC POS 0 825 825 825 ext. : 7575 aidc-pos@ingrammicro.fr Ingram Micro Carrefour de l’europe 59812 LESQUIN Tél : 0 825 825 825 www.ingrammicro.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 1E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 26 mars 2013 Page 108