E.D.I. n°25 février 2013
E.D.I. n°25 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : Poste de travail... la grande mutation

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
DOSSIER POSTE DE TRAVAIL Clients légers ❘❘❘ Fujitsu en lançant lui aussi un modèle all-in-one HP T410 AiO de la gamme smart client. « Il s’agit là d’un bon compr omis entre la simplicité de management du client zéro et les fonctionnalités avancées de la gamme « Flexible », déclare Guillaume Lambert. Ce boîtier très compact intégré à un éc ran de 18 pouces offre une consommation électrique optimisée à 13 watts, grâce à son branchement unique Power over Ethernet pour la connex ion réseau et l’alimentation électrique. » Le leader mondial Dell Wyse s’est distingué l’été 2012 avec la nouvelle génération de « clients zéro » - selon l’appellation du g roupe - qui embarquent l’OS Xenith 2. Mais les modèles de Wyse ne sont compatibles qu’avec les technologies de virtualisation Citrix XenDesktop et XennApp. Cisco n’est pas en reste en développant les séries Cisco VXC 2000 et VXC 6215. Elles permettent d’intégrer les fonctionnalités de téléphonie et de vidéo interactive dans des environnements de postes de Conçu par HP, le T410 AiO fait partie de la dernière génération de clients légers tout-en-un. travail virtualisés, précise le constructeur. Cas particulier, VXC 6215 est la première solution client léger à proposer des fonctionnalités intégrant le traitement de la voix et vidéo dans la session virtualisée. Complète, elle supporte les protocoles Citrix HDX, Microsoft RDP, VMware PCoIP. Outre Fujistu, HP, et Wyse de Dell et Cisco, le marché a vu arriver des marques spécialistes du client léger telles IGEL Technology ou NC Computing qui sont 94 FÉVRIER 2013 99% des revendeurs Wyse travaillent aussi avec le groupe Dell » Philippe Labaste, directeur général de Dell. également présents en France. « Il n’y a pas de stratégie partenaires en Allemagne car nous sommes leader. En revanche, sur le marché français, nous occupons une position de challenger », explique Thomas Pernodet, DG de IGEL Technology. La gamme UD pour Universal Desktop se veut différente des produits de la concurrence. « Nous avons la possibilité, en embarquant un OS local sous linux, de faire tourner ces clients sous les plates-formes Citrix, Microsoft ou VMware », déclare-t-il. 1 EURO DÉPENSÉ ÉGALE 9 EUROS DE REVENU Conséquence de ces innovations, les arguments commerciaux avancés sont à peu près équivalents pour les constructeurs : un matériel peu coûteux, dépourvu de maintenance, un poids plume dans un espace réduit, et surtout des économies d’énergie. Les modèles les plus performants consomment moins de 7 watts contre 300 watts pour un PC de bureau standard. Mais le déploiement d’un parc de clients légers repose sur une architecture dite de bouten-bout. « La virtualisation des postes de travail devient profitable dès lors qu’elle permet de réaliser une marge entre l’achat de la technologie et la revente de matériel et de logiciel. Avec la technologie Citrix, un eur o dépensé peut générer jusqu’à cinq voire neuf euros de revenus tirés non seulement sur les produits mais aussi de la formation et des services assurés auprès du client », explique Guillaume le Tyrant, responsable marketing produit. Cela implique une montée en compétence indispensable côté revendeurs. C’est pourquoi, parallèlement à leurs propres activités de conseils et de services, les constructeurs ont décidé d’accompagner les revendeurs dans une montée en compétence. D’où la recrudescence des certifications et le renforcement de partenariats avec des r evendeurs et des intégrateurs. L’ALTERNATIVE À WYSE ET HP IGEL Technology commercialise ses produits en « full indirect » pour proposer aux revendeurs une solution alternative à Wyse et HP et pouvoir rester compétitifs. « Nous travaillons aujourd’hui avec ETC et Best’Ware. Et nous souhaitons accéder à un grand nombre de petits revendeurs », explique Thomas Pernodet. Le constructeur allemand ne lésine pas sur les mo yens et accorde à la demande de revendeurs un prêt de machine. Il met à disposition un consultant avantvente pour un accompagnement auprès du client pour des contrats de plus de cinq boîtiers. Le programme de Autorize IGEL Partner (AIP) se décline autour de deux axes. « Nous formons les revendeurs à la fois sur le plan commercial et technique. 15 certifications AIP ont déjà été délivrées et nous visons 35 de plus pour ce tte année », explique Thomas P ernodet. Déjà numéro un en Allemagne, le fabricant ne cr aint pas ❘❘❘ Une mise en œuvre pas toujours simple La mise en avant des clients légers dans les entreprises est encore freinée par un manque de compétences du côté des revendeurs et un défaut d’investissement chez le client final. « Pour pouvoir accompagner un client autour d’une problématique de ce type, il faut rassembler une palette de compétences très large jusqu’à la prise en charge de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage », souligne Gerald Smouts, directeur d’agence chez CHEOPS. Problème, les revendeurs ne sont pas tous qualifiés sur ces nouveaux métiers. « Il y a peu d’acteurs aujourd’hui capables de maîtriser un projet de déploiement de ces terminaux car cela nécessite des investissements en termes de formation auprès des équipes techniques », déclare-t-il. Sans oublier le frein financier chez le client. « Même si nous réussissons à faire la démonstration du retour sur investissement sur 20 mois, certains clients se montrent réticents face au niveau d’investissement initial », explique Gerald Smouts. Pour y parvenir, CHEOPS a fait le choix de développer des offres de services et de conseils : « Cartographier des cas d’usages, assimiler les concepts technologiques du VDI, maîtriser la publication d’applications, streaming d’application… Une fois acquis, ces outils doivent permettre de guider le client vers un choix de solutions », détaille le directeur d’agence.
Switchez pour RICOH Une idée qui va changer votre façon de travailler RICOH, une gamme complète d’imprimantes économiques, écologiques, efficaces et professionnelles RICOH Leader du marché de l’office copieur A4/A3 en France et en Europe GELJET TM L’impression gel d’encre économique et écologique SP 100 Series Imprimantes et multifonctions laser personnels et compacts IT Partners Retrouvez nous sur le stand B15 ! Gamme Aficio TM Une gamme d’imprimantes et de multifonctions laser répondant à tous les besoins www.ricoh.fr Conception & réalisation graphique - Direction de la Communication Ricoh France - Novembre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 1E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 132-133E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 134-135E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 136-137E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 138-139E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 140-141E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 142-143E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 144-145E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 146-147E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 148-149E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 150-151E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 152-153E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 154-155E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 156-157E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 158-159E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 160-161E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 162-163E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 164-165E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 166-167E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 168-169E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 170-171E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 172-173E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 174-175E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 176-177E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 178-179E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 180-181E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 182-183E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 184-185E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 186-187E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 188-189E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 190-191E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 192-193E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 194-195E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 196