E.D.I. n°25 février 2013
E.D.I. n°25 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 35,4 Mo

  • Dans ce numéro : Poste de travail... la grande mutation

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
DOSSIER 000-Surtitre ❘❘❘ personnel, l’autre professionnel. « Quand bien même nous mettons à disposition de tous nos collaborateurs un smartphone, nous constatons que la plupart d’entre eux préfèr ent continuer à ut iliser le leur », expliquait récemment Tom Wilburns, Vice President of Global Mobility Sales chez Cisco. LE BYOD : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE CHANNEL Pour la dist ribution, cette multiplication des t erminaux représente une véritable opportunité. Non seulement cela implique un renouvellement de parc plus important, mais en outre le service et l’applicatif servant à gérer ces parcs deviennent une nécessité pour les entreprises. Par exemple, les outils de gestion des flottes mobiles (MDM), jusqu’alors employés surtout par les g rands comptes, deviennent, en raison du BYOD, des applications auxquelles les PME doivent s’intéresser, avec l’intégration connexe d’une stratégie de sécur ité du fait du mélange des genres entre l’usage professionnel et l’usage personnel. Le développement du cloud est aussi, de façon indir ecte, une conséquence de la multiplication des postes de travail. Un employé qui dispose de plusieurs terminaux doit être à même de retrouver le plus simplement possible ses Source : GfK documents et son environnement de travail, et ce où qu’il se trouve et quel que soit l’appareil utilisé. Sans le cloud, ce mode de fonctionnement est un vœu pieux. En mettant les applications et les fichiers dans les nuages, le poste de travail, qu’il soit fixe ou mobile, ne joue plus que le rôle d’interface. L’OFFRE DE SERVICES LIÉS AU CLIENT LÉGER Cela explique aussi le développement du mar ché du client léger. Débarrassé de la contrainte du stockage des fichiers et des applications par le biais du cloud, le PC de bur eau peut s’alléger à l’extrême, tant en termes de hardware que de software. Le manque à gag ner pour le revendeur doit alors être compensé par l’offre de ser vices liés à la LA TABLETTE PROGRESSE, LE DESKTOP ET LE NOTEBOOK BAISSE Les chiffres GfK en matière d’évolution du marché du poste de travail sont l’illustration des tendances ressenties par les constructeurs, revendeurs et utilisateurs. Si entre 2010 et 2011, le PC de bureau et le notebook ont bien progressé, l’année 2012 fait apparaître un vrai tassement 1 070 2010 1 200 64 FÉVRIER 2013 POSTE DE TRAVAIL virtualisation et à l’implémentation de ces clients légers au cœur d’une infrastructure. La dernière version de Windows 8 participe aussi à cette évolution. Même si ce n’est pas la fonc tion la plus mise en avant par Microsoft, Windows To Go est essentielle en ce sens qu’elle dépersonnalise totalement le poste de travail, permettant à t out utilisateur de transporter sur une clé USB tout son environnement système pour l’e xploiter sur n’importe quel ordinateur. DES PORTABLES EN LIBRE-SERVICE Il existait déjà depuis pl usieurs années des applications de ce type, mais le fait qu’elles fassent désormais partie intégrante de Windows 8 est un symbole fort de la mutation du poste de travail. Le chef produit d’un éditeur nous a ainsi e xpliqué que dans son entreprise, les employés n’avaient pas le droit de voyager avec leur ordinateur portable professionnel. Par souci de sécurité et pour éviter les vols de données, l’ensemble des collaborateurs est ainsi in vité à utiliser le pool de portables mis à sa disposition en libre-service sur leur lieu de séjour, et sur lesquels il peut récupérer à distance tout son environnement professionnel. Travailler à distance n’a jamais été aussi simple ! n de ces deux secteurs. La tablette, qui de son côté affiche une belle progression, en est l’un des principaux responsables. Une progression à relativiser toutefois, car si en pourcentage elle est importante, en volume comme en valeur, elle reste marginale côté poste de travail professionnel. PC de bureau B2B NOTEBOOK B2B TABLETTE B2B En valeur en millions d’ € En volume en milliers d’unités En valeur en millions d’ € En volume en milliers d’unités En valeur en millions d’ € En volume en milliers d’unités 1 120 1 870 2 180 2 090 1 203 1 760 1 610 2011 2012 2010 2011 2012 2010 2011 2012 2010 2011 2012 2011 2012 2011 2012 1 600 1 760 1 610 46 95 100 180
Messagerie pro sécurisée 25Go. Vidéo-conférence HD. Accès à distance à vos documents de travail. Réseau social d’entreprise. Administration IT simpliÀée. Toute la suite OfÀce. Totalement gagnant TOUT VOTRE OFFICE DANS LE CLOUD Le Nouvel OfÀce a tout à vous faire gagner grâce à : • Des outils de partage et de collaboration réinventés, pour vous permettre de mieux communiquer en toute sécurité.• Des mises à jour automatiques : Ànies les versions obsolètes ou incompatibles.• Des modalités de paiement simpliÀées avec un abonnement par utilisateur pour une Áexibilité optimale. Venez dÉcouVrir le nouVel office sur Mskiosk.fr ou retrouVez nous sur notre stand au salon it Partners. Microsoft France - RCS Nanterre B327 733 184.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 1E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 2-3E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 4-5E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 6-7E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 8-9E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 10-11E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 12-13E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 14-15E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 16-17E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 18-19E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 20-21E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 22-23E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 24-25E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 26-27E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 28-29E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 30-31E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 32-33E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 34-35E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 36-37E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 38-39E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 40-41E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 42-43E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 44-45E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 46-47E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 48-49E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 50-51E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 52-53E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 54-55E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 56-57E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 58-59E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 60-61E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 62-63E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 64-65E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 66-67E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 68-69E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 70-71E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 72-73E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 74-75E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 76-77E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 78-79E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 80-81E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 82-83E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 84-85E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 86-87E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 88-89E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 90-91E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 92-93E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 94-95E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 96-97E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 98-99E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 100-101E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 102-103E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 104-105E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 106-107E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 108-109E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 110-111E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 112-113E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 114-115E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 116-117E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 118-119E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 120-121E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 122-123E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 124-125E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 126-127E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 128-129E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 130-131E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 132-133E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 134-135E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 136-137E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 138-139E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 140-141E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 142-143E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 144-145E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 146-147E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 148-149E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 150-151E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 152-153E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 154-155E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 156-157E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 158-159E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 160-161E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 162-163E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 164-165E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 166-167E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 168-169E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 170-171E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 172-173E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 174-175E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 176-177E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 178-179E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 180-181E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 182-183E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 184-185E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 186-187E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 188-189E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 190-191E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 192-193E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 194-195E.D.I. numéro 25 février 2013 Page 196