E.D.I. n°23 novembre 2012
E.D.I. n°23 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 38,4 Mo

  • Dans ce numéro : Visioconférence, une arme anticrise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 EDI n°23/Novembre 2012 Évènement [Les Assises de la Sécurité] UNE CONSOLE AU BANC D’ESSAI Léonard Dahan, country manager de Stonesoft pour la région France et Benelux. DONNÉES PROTÉGÉES DANS LE CLOUD SafeNet a enrichi son portefeuille de produits avec trois solutions de sécurité autour du cloud. La première, StorageSecure, est codéveloppée avec NetAppet répond à toutes les problématiques de chiffrement pour sécuriser le contenu des passerelles web présentes dans les infrastructures NE PAYER QUE CE QUE L’ON CONSOMME Trend Micro précise son positionnement SMB avec son offre xSP, le service managé de solutions de sécurité hébergées que propose l’éditeur à travers son réseau de partenaires. Grâce à ce programme locatif pluriannuel, ces derniers profitent d’une option « pay-as-you-go », sur la base de l’utilisation réelle du produit par le client final, autrement dit sans avance de trésorerie pour le revendeur. Par ailleurs, un nouveau License Management Portal permet de générer des licences Worry-Free, sans intermédiaire, mais en effectuant ensuite un déclaratif mensuel. « Le revendeur xSP signe un contrat en ligne avec Trend Micro, nous communique mensuellement son potentiel commercial à partir duquel Stonesoft met à la disposition de ses partenaires un outil qui doit leur permettre de mieux appréhender sa plate-forme de services pour la sécurité réseaux, MSSP (Managed Security Service Provider), lancée l’an dernier. Baptisée Demo Cloud, cette offre leur fera découvrir la console de management centralisée et mutualisée Stonesoft Management Center (SMC), ainsi que ses briques fonctionnelles firewall, VPN IPsec, IPS, VPN SSL… et toutes les prestations qu’un revendeur peut lui associer. Elle est hébergée sur les serveurs de Stonesoft, à Levallois-Perret (92), avec un débit suffisamment élevé en entrée pour que les partenaires aient accès à un environnement qui corresponde à SMC. Ceux qui s’y connecteront pourront se familiariser avec ladite console, en créant des objets et des règles, en éditant des rapports ou en simulant du trafic. « Après cet essai, les personnes sont en mesure de juger de la pertinence d’un investissement dans MSSP et passer alors à l’étape commerciale qui aboutira à un contrat », décrit Léonard Dahan, country manager de Stonesoft pour la région France et Benelux. nos grossistes calculent la facturation, en considérant les évolutions de celui-ci, et peut gérer chacun de ses clients depuis une console présente sur notre portail », détaille Laurent Delattre, regional sales director chez Trend Micro. SAN. De plus, la société a lancé la gamme ProtectV qui sécurise les données dans le cloud en chiffrant les instances et les volumes portés sur des environnements virtuels. En outre, la solution logicielle ProtectV peut désormais être couplée à celle de SafeNet Key Management au format Laurent Delattre, regional sales director chez Trend Micro. LES APPLICATIONS MICROSOFT PROTÉGÉES Bee Ware commercialise i-Suite, une solution unifiée d’ordonnancement et de protection des flux HTTP axée sur l’ergonomie et la souplesse de configuration. Avec la nouvelle version de son produit, il transpose son savoir-faire en sécurité dans l’écosystème applicatif Microsoft, par exemple pour garantir des réponses rapides et sécurisées dans SharePoint. Ainsi les applications SharePoint sont-elles protégées des attaques, à l’aide de modèles de sécurité préétablis, donc sans configuration de la part des utilisateurs. En outre, en permettant la réécriture d’URL et de contenu, le temps de publication à SharePoint est réduit. Enfin, un module de contrôle d’accès, nommé Web Access Management, donne la possibilité de disposer d’une authentification unifiée et unique avec les autres produits de Microsoft tels qu’Outlook Web Access. « Nous sommes les seuls à assurer une authentification déportée dans un environnement multidomaine et multiforêt », précise Olivier Arous, Olivier Arous, business development and marketing director chez Bee Ware. LA GESTION FACILITÉE DES FLOTTES MOBILES MULTIPLATEFORMES RIM a étendu son offre logicielle pour entreprises avec le Blackberry Mobile Fusion, une solution de gestion multiplateformes mobiles qui concerne les smartphones et tablettes aussi bien iOS et Android que Blackberry. La suite d’outils ainsi packagée simplifie l’administration de l’ensemble de la flotte d’équipements mobiles du client utilisateur, qu’il s’agisse de sécurité, de configuration ou d’effacement à distance, de gestion de la cohabitation entre usages professionnel et personnel des appareils nomades. « Nous appliquons sur iOS et Android notre expertise éprouvée sur les modèles Blackberry », explique Médéric Leborgne, directeur technique chez RIM. Blackberry Mobile Fusion s’est étoffé d’une console d’administration centralisée, destinée aux équipes informatiques pour chapeauter les parcs mobiles d’une entreprise. business development and marketing director chez Bee Ware. hardware pour améliorer la conservation des clés de chiffrement. Enfin, après son rachat par Cryptocard, SafeNet promeut Blackshield. « La solution d’authentification en mode cloud la plus innovante du marché, selon l’institut Gartner », souligne Julien Champagne, regional sales director chez SafeNet. Médéric Leborgne, directeur technique chez RIM.
D’habitude, vous ne faites pas les choses à moitié ! Alors pourquoi choisiriez-vous une solution de sécurité qui ne vous protégerait qu’à moitié ? Pour être complètement protégé, un simple antivirus n’est plus suffisant *. Parce que votre vie digitale s’étend de votre PC à vos smartphones et tablettes, vous avez désormais besoin d’une suite de sécurité, protection plus évoluée. Norton 360 Multi-Device protège jusqu’à cinq appareils. Quel que soit le type de menaces, quel que soit l’appareil utilisé (PC, Mac, smartphone ou tablette Android), où que vous soyez, Norton protège ce qui compte pour vous. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.protegezcequicompte.com * Seulement 53% des attaques déclarées dans les 12 derniers mois sont des virus ou logiciels malveillants - Norton Cybercrime Report 2012 - panel de 500 Français utilisateurs d’Internet. SÉCURITÉ | CLOUD | MOBILE | ASSISTANCE EN DIRECT Protégez ce que vous avez de plus précieux Crédits photos : © Thinkstock 2012 - Réalisation : Indexel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 1E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 134-135E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 136-137E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 138-139E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 140-141E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 142-143E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 144-145E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 146-147E.D.I. numéro 23 novembre 2012 Page 148