E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 32,6 Mo

  • Dans ce numéro : Prime à la spécialisation sur les marchés verticaux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
58 EDI n°20/Été 2012 Dossier Marchés verticaux [Retail] LIFTING NUMÉRIQUE DANS LE SHOPPING Miser sur la croissance du pouvoir d’achat étant devenu un exercice périlleux, les enseignes peaufinent leur relation avec le consommateur. Bienvenue au shopping de plus en plus connecté, virtuel et communicant. Face à l’e-commerce, les boutiques physiques se réinventent. Les nouvelles technologies s’y intègrent de plus en plus. L’objectif est d’élever le niveau de l’expérience consommateur. Dès lors, les clients qui poussent la porte des magasins accèdent, par exemple, à des tables tactiles pour visualiser un catalogue Les commerçants ont exigé une réponse technologique aux nouvelles habitudes de leurs clients capables de scanner leur panier garni, par exemple. ou recourir à leurs smartphones pour le paiement sans contact, à travers des terminaux NFC. Bien sûr, la nécessité d’équiper les boutiques de ces dispositifs numériques constitue des opportunités de business pour les revendeurs-intégrateurs IT. Car les projets fourmillent, autant dans les secteurs de l’alimentaire que du non-alimentaire ; autant dans le commerce spécialisé que dans l’hôtellerie-restauration ; chez les chaînistes comme chez les indépendants. « On observe une grande tendance à l’informatisation des commerces de proximité », indique Laurent Houitte, directeur marketing & alliances chez Wincor Nixdorf. Ainsi, quelque 74 000 terminaux point de vente (TPV) ont été vendus en France en 2010. Après une baisse des investissements en 2011, le marché redémarre. Et, bien que les constructeurs annoncent un cycle de renouvellement de huit ans, avec une durée de vie moyenne de commercialisation de cinq ans pour les TPV, les besoins des clients évoluent rapidement. Tout d’abord, les enseignes manifestent constamment de nouvelles attentes. Les principaux axes de développement de l’informatisation concernent aujourd’hui la mobilité, l’interactivité entre les systèmes et toujours plus de « maintenabilité » des produits – autrement dit la capacité à en assurer la maintenance – afin de réduire au minimum d’éventuelles interruptions de fonctionnement. « Les équipements finissent malgré tout par apparaître vite dépassés, ne serait-ce qu’en termes de puissance processeurs, de capacité des disques durs, etc. », remarque Laurent Lavoix, commercial channel manager for PSG chez HP. Le résultat se lit dans le chiffre d’affaires « retail » du fabricant : il double à chaque trimestre. Son confrère Toshiba Tec, quant à lui, enregistre une hausse de 11% de son CA sur son exercice d’avril 2011 à mars 2012 en France. De son côté, Samsung estime à 30% par an la croissance du digital signage. Laurent Houitte, directeur marketing & alliances chez Wincor Nixdorf. L’offre retail – très vaste – est prête à répondre à l’appel de modernisation formulée par les commerçants : la gamme s’étend des terminaux d’encaissement double écran aux imprimantes tickets de caisse, en passant par les pistolets de selfscanning, les installations d’affichage dynamique tous formats, indoor ou outdoor, les étiquettes électroniques de gondoles, les kiosques d’information et les bornes associant sélecteur de produits et orientation du client dans le magasin, la RFID… L’offre s’allonge comme la liste des courses en début de mois Cette importance grandissante de l’informatique dans le monde du retail en fait donc un levier de croissance pour les revendeursintégrateurs IT. « Un technicien habitué à réparer des ordinateurs aura toutes les capacités requises pour intervenir sur des terminaux point de vente, puisqu’un TPV possède une base PC et fonctionne en réseau », indique Anne-Françoise Ribot, coordinatrice marketing et communication Fournir à nos partenaires des outils métiers, des produits de démonstration des formations, du support, etc. » ➜
Design et performance. Un art absolu. Des images remarquables pour la meilleure expérience visuelle. Cet écran élégant combine art et performance. Doté d’un châssis ultrafi n reposant sur une base en aluminium moulé élégante et épurée, équipé de technologies et fonctionnalités avancées, le 248C3 intègre une nouvelle dimension de sophistication tranquille.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 1E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 116