E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 32,6 Mo

  • Dans ce numéro : Prime à la spécialisation sur les marchés verticaux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 EDI n°20/Été 2012 Dossier Marchés verticaux [industrie] Pour le secteur de l’industrie, la diversification se fait aussi par l’innovation sur nos imprimantes » de la gamme industrielle des solutions Psion, mais est plus compact. Ainsi, il répond parfaitement aux missions de terrain comme la maintenance (contrôle, relevés ou réparations à distance) pour les techniciens, les livraisons ou encore le ticketing. Tous ces matériels spécifiques disposent de nombreux avantages qui peuvent séduire les revendeurs. « Avec notre gamme Toughbook, nos revendeurs bénéficient d’une marge bien supérieure à la moyenne du marché », indique Franck Salmon, responsable channel et alliances de Panasonic France. En effet, le prix de vente moyen d’un PC portable durci de la gamme Toughbook est de 2 500 € sans accessoires. À titre de comparaison, un notebook classique se vend en moyenne à moins de 1000 €. Sur le prix de vente, il faut ajouter les accessoires, source de revenus additionnels appréciable pour les équipements durcis. Un matériel durci ou innovant marque une différence D’ailleurs, sur ce type d’équipement, on doit comprendre que le critère différenciant ne se situe pas seulement sur le service mais avant tout sur l’innovation du produit. « Chez Brother, notre diversification s’effectue avec les produits. Par exemple, nous avons créé une série de scanners et d’imprimantes mobiles à étiquettes [NDLR : la gamme RJ] qui résistent à la poussière et donc conçus pour travailler dans des lieux peu hospitaliers comme les entrepôts », souligne Nicolas Cintré et d’ajouter que ses « imprimantes, capables d’encaisser des débits semi-industriels à haute vitesse, ne sont pas conçus avec la technologie jet d’encre ni laser mais un procédé thermique à ruban, bien plus résistant par rapport à l’utilisation que l’on en fait. » Il n’est donc pas étonnant que forts de tous ces avantages, les revendeurs prennent beaucoup plus de marges tels les intégrateurs Nicolas Cintré, chef de groupe marketing produit chez Brother. et les SSII qui diffusent ce type d’appareils dans une approche globale de solutions. « Sur nos 24 partenaires certifiés, nous comptons des profils TROIS QUESTIONS À DIDIER MONTCHAUD, CHEF DE PRODUIT DURABOOK CHEZ FEEDER L’E.D.I. : Pour quelles raisons avez-vous choisi Durabook ? Didier Montchaud : Il s’agissait, au départ, de référencer une gamme de PC portables durcis et Tablet PC aux côtés de Panasonic Toughbook, pour nous permettre d’étoffer notre offre industrielle. Les produits Twinhead Durabook se distinguent par leur qualité. En cela, ils sont conformes à la politique Feeder de choix des constructeurs et aux solutions que nous proposons dans notre catalogue. Par ailleurs, Twinhead est un constructeur reconnu qui existe depuis 1983, et exerçait au départ en ODM pour Lenovo ou Wyse. Avec Twinhead, nous avons mis en place un vrai partenariat constructeur distributeur, basé sur la réactivité et de la disponibilité tant de la part de Feeder que de la part de Durabook. L’E.D.I. : D’après vous, que représente en France ce marché des équipements durcis ? D.M. : Le marché de la mobilité est en plein essor. Il est bien évidemment tiré vers le haut par le marché des particuliers. Mais les priorités de ces derniers et celles des entreprises Avec sa gamme Tooghbook, Panasonic s’accapare 65% de parts de marché dans les équipements durcis différents dont des ISV qui développent des couches logicielles spécifiques en accompagnement de nos produits », assure Franck Salmon. Un avis partagé par Nicolas Cintré qui indique que, pour ces imprimantes, des revendeurs développent des templets, des gabarits d’impression des drivers spécifiques pour les smartphones, par exemple. Autant de services ajoutés qui gonflent la marge du revendeur. ● « Opérationnel même dans des conditions extrêmes « diffèrent. Il s’agit donc de savoir prendre le meilleur « de ces deux mondes » et de les fusionner pour proposer des produits opérationnels dans des environnements extérieurs ou pollués, de résister à des températures extérieures extrêmes, à des chocs et à des vibrations, etc. L’E.D.I. : Quel type d’entreprises cible les Durabook et quelle est la valeur ajoutée pour les revendeurs ? Didier Montchaud, chef de produit Durabook chez Feeder. D.M. : Les produits Durabook ciblent tout type d’entreprises, qu’elles appartiennent au secteur public, opérant dans la défense, ou dans le secteur privé ; qu’il s’agisse d’une PME qui souhaite équiper ses commerciaux de portables ou de tablettes renforcés, ou encore de grandes entreprises et industries dans l’attente d’équipements embarqués (chariots élévateurs, automobiles, camions, tracteurs, etc.). Les applications sont, elles aussi, multiples : logistique, relevés de terrains, maintenance, géolocalisation, etc. Cette solution permet au revendeur de se différencier avec une technologie bénéficiant d’un excellent rapport qualité/prix et d’opportunités de rémunération complémentaire significatives.
at your side = à vos côtés Du 1 er juillet au 30 septembre 2012 Pour la rentrée, reprenez des couleurs ! Martin E., professeur de chimie Jusqu’à -15% de remise Offre client final sur une sélection d’imprimantes ou de multifonctions Brother pour l’achat d’une machine et de son consommable associé * Laser monochrome LED couleur Jet d’encre Jusqu’à 60 € remboursés ** sur une sélection d’imprimantes ou de multifonctions Brother pour l’achat d’une machine et de son consommable associé. *Offre valable en France Métropolitaine (hors revendeurs E-business sur les modèles jet d’encre) du 01/07/12 au 30/09/12 dans la limite des stocks disponibles pour tout achat effectué auprès des grossistes ou groupements agréés Brother participant à l’opération. Offre valable pour l’achat simultané d’une machine + son consommable associé parmi les références éligibles à l’offre : Jusqu’à -15% de remise sur la DCP-J725DW/DCP-J925DW/MFC-J625DW/MFC-J825DW/MFC-J5910DW + LC1240VALBP ; jusqu’à -15% de remise sur la HL-2130/HL-2240/HL-2240D/HL-2250DN/DCP-7055/MFC-7360N + TN2210 ; jusqu’à -10% de remise sur la HL-3040CN/HL-3070CW ou DCP-9010CN + TN230BK/C/M/Y) sur la même facture. Brother peut interrompre cette offre à tout moment sans préavis. Offre destinée aux revendeurs basés en France Métropolitaine(Corse incluse, hors DOM – TOM). Le taux de remise est communiqué à titre indicatif, la remise s’appliquant sur le prix revendeur indirect indicatif HT conseillé par Brother. Brother France ne peut connaître le prix de revente de ses produits par les grossistes ou groupements qui sont libres de déterminer leurs prix de vente. Offre non cumulable avec d’autres promotions en cours et hors cotations et marchés négociés. Brother est une marque déposée de Brother Industries, LTD. Brother France RCS Pontoise B622058410. Photos non contractuelles. Ne pas jeter sur la voie publique. ** Retrouvez les modalités des offres de remboursement client final sur www.brother.fr/promotion/larentree.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 1E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 116