E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 32,6 Mo

  • Dans ce numéro : Prime à la spécialisation sur les marchés verticaux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
Brèves Imago signe avec Watchitoo Le VAD en vidéo sur IP Imago a dévoilé un contrat de distribution international avec Watchitoo, une plateforme collaborative en ligne qui permet à 25 participants de participer simultanément à une visioconférence tout en étant observés par des milliers de spectateurs. Watchitoo est disponible en France sous forme SaaS avec, pour les revendeurs, des commissions sur les abonnements. Directeur commercial pour Sintel Le VAD en télécoms et sécurité Sintel a embauché Jean-Charles Benlolo comme directeur commercial. Il travaillait précédemment chez Canon, où il était directeur commercial et marketing channel. Visualdis distribue Axel Technology Le VAD en vidéo Visualdis a commencé la distribution des produits d’Axel Technology, fournisseur italien spécialisé dans le matériel de diffusion vidéo numérique. Promotions chez Strax Stéphane François est promu directeur général en charge du marketing, des ventes et de la finance par le spécialiste en accessoires de mobilité Strax. Il remplace Philippe Pannetier amené à diriger le secteur Europe du sud de la société. Safevision fait le pont avec Veracity Le spécialiste de la vidéosurveillance Safevision a ajouté à son catalogue les ponts Ethernet-sur-coax de la société Veracity. Ces ponts permettent de construire des réseaux de vidéosurveillance sur IP à bas coût, en se fondant sur les infrastructures de câblage existantes. 106 EDI n°20/Été 2012 Actus grossistes ORGANISATION PROFESSIONNELLE Le syndicat des grossistes monte en puissance Créé en 1998 et présidé par René-Luc Caillaud, directeur général d’ETC France, le SGI (Syndicat des grossistes informatiques) n’avait pas, malgré son nom, le statut de syndicat professionnel à part entière. C’est désormais du passé, puisque le SGI a obtenu la reconnaissance de l’État comme syndicat patronal à part entière, afin de pouvoir défendre directement les intérêts de ses membres, au lieu de passer via la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (Ficime). Ses liens avec ce dernier ne sont pas pour autant rompus, puisque le SGI a décidé, dans le même temps, de s’affilier à cette fédération, qui ne représente pas moins de 45 milliards d’euros de CA cumulés et 271 000 emplois directs et indirects. De plus, cette affiliation permet à ses adhérents – en échange d’une hausse progressive de leurs cotisations – de s’appuyer sur le réseau de la Ficime pour ses actions de lobbying sectorielles ainsi que d’accéder à une gamme étendue de services dans les domaines juridique, fiscal, social, environnemental, technique, etc. Grâce à la Ficime, le SGI dispose d’un secrétaire général dédié, chargé d’animer la vie du syndicat. Grâce à ce renfort et à ses nouveaux statuts, le SGI souhaite s’attaquer plus efficacement à trois chantiers prioritaires sur les deux années à venir. Il va tout d’abord chercher à étoffer le nombre de ses adhérents, limité depuis GREEN IT ETC parie sur le vert Le grossiste généraliste ETC et ses revendeurs ont décidé de s’engager dans la voie du développement durable. Ainsi, lors de l’édition 2012 de son Symposium ETC a présenté une offre de solutions efficaces pour la gestion d’actifs informatiques et télécoms en fin de vie, en partenariat avec la société spécialisée Recyclea. Cette gamme est adaptée à tous les besoins pour les équipements informatiques et télécoms obsolètes, mis au rebus ou inutilisés : collecte, traitement, reconditionnement ou destruction. Premier pan l’offre : la Greenelle Box est un véritable pack recyclage D3E (déchets d’équipements électriques et électroniques) René-Luc Caillaud, directeur d’ETC et président du SIG. tout compris. Disponible en deux formats, elle permet de collecter et de traiter des D3E, en parfaite conformité avec la législation en vigueur. Elle inclut la réception du bordereau de suivi des déchets (BSD), le certificat de traitement, l’inventaire avec le relevé des numéros de série et le bilan matière. Une offre sur mesure, baptisée laconiquement Projet, permet aux revendeurs qui renseignent le formulaire dédié sur le site du grossiste, d’être rappelés par un conseiller spécialisé. longtemps à huit sociétés (Actebis, Best’Ware, Dexxon Data Media, ETC, Ingram Micro, Newcom Distribution et Tech Data). Le syndicat ciblera en priorité les grossistes générant un CA minimal de 20 millions d’euros, avec un minimum de 80% d’achats en direct chez les fournisseurs. L’objectif, selon René-Luc Caillaud, est de recruter une douzaine de sociétés, très certainement des VAD ou des spécialistes, sur les 70 ciblés. En parallèle, et en s’appuyant sur le rôle moteur qu’il a eu en 2008 et 2009 sur la mise en place des dispositifs CAP et CAP Plus (compléments d’assurance crédit public), le SGI souhaite mettre en place, au niveau interprofessionnel et avec le concours des pouvoirs publics, une commission de sécurisation et de fluidification des encours et des financements du canal de revente informatique – la problématique des encours est un enjeu majeur et récurrent dans cette industrie. Le but poursuivi dans ce cas est d’abord d’aider les revendeurs et les assureurs crédit à mieux se connaître et à communiquer plus efficacement, mais aussi à amener les assureurs crédit à prendre en compte des paramètres supplémentaires dans l’attribution d’encours, comme le niveau de garantie apporté par les revendeurs. Enfin, le SGI souhaite prendre une part active dans la mise en place de la filière des déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E) professionnels, grâce à sa présence dans la commission D3E Pro du ministère de l’Environnement dans laquelle le SGI bénéficie de son propre siège. Rendez-vous dans les prochains mois, pour faire un point sur l’avancée de l’ensemble de ces chantiers. ● Rappelant les fameux 268 engagements en faveur de l’environnement, la Greenelle Box est une solution prête à l’emploi de recyclage D3E. Celui-ci lui proposera une solution optimale, en fonction des spécificités et des besoins de traitement D3E ou de reconditionnement pour assurer une seconde vie aux équipements concernés. ●
GUIDE 2013 DES GROSSISTES ET DE LA DISTRIBUTION IT COMMANDER C’EST FACILE ! Je désire recevoir exemplaire(s) du Guide 2011 des grossistes et de la distribution IT au prix unitaire de 40,97 € HT soit 49 € TTC. Soit un total de € HT soit.. € TTC Je joins à ce bordereau un chèque à l’ordre de Partenaire Média Publishing, je recevrai sous 8 jours ma commande par La Poste ainsi qu’une facture. Je complète (en lettre capitale) : Mme Mlle M Complétez le formulaire ci-dessous et retournez-le accompagné de votre règlement dès aujourd’hui à : Partenaire Média Publishing 4 rue Tronchet – 75008 Paris. Société :.. Nom :.. Prénom :. N° :... Rue :.. Résidence – Bât – Escalier :.. Code postal : Ville :... Tél. : Email :.. Site Internet : Signature Obligatoire : Partenaire Media Publishing 4 rue Tronchet 75008 Paris www.edi-mag.fr NOUVELLE EDITION !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 1E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 116