E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
E.D.I. n°20 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 32,6 Mo

  • Dans ce numéro : Prime à la spécialisation sur les marchés verticaux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
Brèves Elenek éblouit Be IP Le VAD réseau et sécurité Be IP a remplacé dans son catalogue de vidéosurveillance les systèmes d’éclairage infrarouge et en lumière blanche de Raytec par les produits d’Elenek. Ingram imprime avec Bixolon La division DC/POS d’Ingram Micro a étendu son offre avec les imprimantes thermiques de Bixolon. Directeur commercial chez Memodis Le VAD en stockage Memodis a embauché Laurent Felisaz de Logicube comme directeur commercial. Ingram Micro séduit par Cellairis La division Mobile d’Ingram Micro a ajouté les protections fashion de Cellairis à son offre d’accessoires. Nouvelles marques pour DistriWan DistriWan a dévoilé sur le Medpi trois additions à son portefeuille : les lunettes pour informatique Gunnar ; les téléphones IP Alcatel d’Atlinks ; et les NAS QNAP. Micro Application dans le matériel Micro Application, désormais une BU d’Avanquest, prévoit de se lancer d’ici à fin 2012 dans les accessoires, le jeu, la mobilité et les petits périphériques pour PC. Les premiers contrats de Bluehive Le VAD en sécurité Bluehive, distribuera Doctor Web et Cryptzone qui entre ainsi sur le marché. Bluehive propose tous les produits de ce dernier, dont la plateforme de cryptage Simple Encryption Platform, le système d’accès sécurité AppGate, le système de whitelisting applicatif SE46 et les outils de sécurité NETconsent. 104 EDI n°20/Été 2012 Actus grossistes EXPOSITION Ingram Micro fait le tour de la mobilité Conscient que ce pan du marché de l’IT prend une place grandissante au sein des entreprises, Ingram a mis en place un tour de France dédiée à sa branche Telco. Ce fut, pour le grossiste, l’occasion d’annoncer le changement de dénomination de cette business unit. « Le mot Telco ne signifiant rien en Asie, nous l’avons renommée Ingram Mobile Division pour nous conforter aux autres appellations des autres pays », a indiqué Antoine Delval, directeur commercial d’Ingram Mobile lors de sa présentation en introduction de l’étape parisienne du tour de France. L’effort mis sur Ingram Mobile s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie de diversification initiée par le grossiste depuis quelques années. « La diversification est géographique mais elle concerne aussi les produits », souligne Abdel Bennour. « Après les divisions valeur, point de vente ou logiciels, la partie Mobile complète PIÈCES DÉTACHÉES EET met la main sur Europarts et devient leader mondial Voici encore un fleuron de la distribution hexagonale qui tombe entre des mains étrangères : le groupe Europarts, l’un des principaux distributeurs de pièces détachées informatiques (notamment HP et Lexmark) sur la zone EMEA, fort de ses filiales dans 13 pays, comptant 150 salariés et réalisant un CA global de 50 millions d’euros, a été acquis par le danois EET pour un montant non dévoilé. Cette acquisition – la quinzième en dix ans pour EET – doit permettre au groupe de devenir, avec un chiffre d’affaires cumulé de 200 millions d’euros, le plus gros grossiste au monde en pièces parfaitement notre offre ». D’autant que, pour Ingram, les revendeurs IT devront s’intéresser de plus près à la téléphonie arguant que l’époque du mobile subventionné touche à sa fin et qu’il faut prendre position sur ce marché pour satisfaire la demande. Plusieurs marques exposaient leurs solutions lors de cette journée : on a pu découvrir les gammes de smartphones Samsung sur le stand du chinois Huawei. duquel les tout nouveaux Galaxy S III suscitaient la curiosité des participants ; et Huawei qui s’affirme comme un acteur de plus en plus présent sur le marché français (lire le reportage « Huawei fait sa révolution dans l’indirect », pp. 36 à 38). RIM est également venu exposer ses nouveautés dont la gamme des BlackBerry 7.1 et la nouvelle version de la tablette PlayBook destinée – contrairement à ce qu’évoque son nom – au marché professionnel. ● John Thomas, P-DG d’EET. détachées – avec plus de la moitié de ce chiffre d’affaires exclusivement réalisé sur ces produits, le reste couvrant une activité plus classique de grossiste généraliste –, sous le nom d’EET-Europarts. Avec Europarts, EET entre également sur plusieurs nouveaux marchés : l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud, l’Egypte, la Russie, la Slovaquie et l’Ukraine. Suite à cette acquisition, l’Espagne, la France, l’Italie et le Royaume- Uni sont appelés à devenir les plus grosses filiales du groupe. Fabrice Castaing, le P-DG d’Europarts, devient vice-président d’EET et aidera à fusionner les équipes de direction d’EET et d’Europarts au cours de l’été, pour une mise en place progressive à partir de la rentrée prochaine. Son travail se concentrera sur l’Italie, la Finlande, la France, l’Espagne, la Pologne, la République tchèque, le Royaume-Uni et la Suède. Si John Thomas, P-DG d’EET, assure que la majorité des employés d’Europarts devraient suivre dans cette acquisition, il est conscient de la difficulté du process : outre les classiques doublons dans la finance ou les RH, des décisions devront être prises en matière d’organisation physique de la société. Déjà, le grossiste a décidé de conserver ses bureaux physiques en France (Gennevilliers et Lyon), en Espagne et peut-être en Finlande. Plus compliqué : les stocks physiques d’Europarts sont entreposés en France, tandis que ceux d’EET sont centralisés au Danemark… Le grossiste réfléchit donc encore aux décisions à prendre. Quant aux ERP, la nouvelle structure doit se standardiser sur celui d’EET utilisé au niveau européen. ●
SERVICES Reprise et maintenance, services gagnants chez Tech Data Actualité chargée pour Tech Data qui lance deux services à destination de ses partenaires : TD-Repair et TD-CashRecycle. Comme leurs noms l’indiquent, ces services permettront aux revendeurs de proposer à leurs clients des prestations de réparation hors garantie et de reprise de produits, services qui pourront, bien entendu, être facturés et généreront donc de la marge. Dans les deux cas le grossiste s’est allié avec des acteurs spécialisés dans chacun de ces domaines, monSAV.com pour la réparation et Recommerce Solutions pour la reprise, s’appuyant sur Première mondiale : leurs compétences l’offre TD-Repair s’adresse aussi tout en y ajoutant aux professionnels. sa patte. « Historiquement monSAV.com visait uniquement les particuliers mais l’offre TD-Repair s’adresse aussi aux professionnels : une première dans le monde de la distribution », précise Pascal Oualid, directeur des opérations de Tech Data France. Son principe de fonctionnement est simple et accessible à tous les revendeurs Le service TD-Repair qui couvre les terminaux mobiles et appareils photo et vidéo s’étendra aux produits bruns et blancs. disposant d’un compte chez Tech Data. Il remplit sa demande sur le site et le grossiste propose soit un montant forfaitaire, soit un devis pour les cas particuliers. « Nos forfaits couvrent 95% des cas de réparation hors garantie, ce qui simplifie la demande », indique Pascal Oualid. D’autant que le forfait comprend aussi la partie logistique de la prestation (transport aller-retour) et une garantie de trois mois, pièces et main-d’œuvre. Le mode Express avec intervention J+1 fait également partie des options. Pour l’instant, TD-Repair couvre les téléphones mobiles, tablettes, portables, appareils photo numériques et Caméscope mais le service s’étendra aux produits bruns et blancs. De son côté, le service TD CashRecycle adresse l’ensemble de la problématique de valorisation et de reprise des anciens matériels qui représente un casse-tête pour le revendeur. Là aussi, pour en profiter, ce dernier passera par le site internet de Tech Data sur lequel il saisira les informations relatives au produit et recevra une estimation de reprise. Une fois le produit envoyé (via la Poste ou un transporteur), le revendeur sera crédité de la somme de reprise sur son compte Tech Data. TD-CashRecycle concerne les téléphones et tablettes mais dès octobre il couvrira aussi les portables. ●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 1E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 20 jui/aoû 2012 Page 116