E.D.I. n°2 octobre 2010
E.D.I. n°2 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 30,0 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité : préparez la riposte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Cas client ACCÈS INTERNET LE HOTSPOT WIFI S’INVITE AU CAFÉ Pour faire face à la désertification des cafés et autres lieux de restauration, le distributeur Ouest Boissons offre à ses adhérents restaurateurs un mode de socialisation sous la forme de la WiFi dernier cri, conforme aux plus récentes dispositions légales. Décryptage d’une expérience technique et commerciale prometteuse. En France, plus de 2 000 cafés ferment chaque année. Il faut réagir par tous les moyens. L’installation de la WiFi à la norme N dans certains de nos établissements a pour but d’y remédier. » Pascal Decré, P-DG du distributeur breton Ouest Boissons, est formel. Pour lui, « la WiFi est la version moderne de l’ancienne cabine téléphonique. Surtout, elle fait revenir petit à petit la fréquentation ». Il y avait urgence. Et pas seulement pour des questions de nombre de clients. En effet, dans les deux tiers des cas, les cafetiers et les restaurateurs avaient pris l’habitude de « prêter » leur connexion WiFi pour les besoins épisodiques des consommateurs. Mais avec les nouvelles dispositions légales sur la traçabilité des internautes, ce n’était plus possible. « Nous avons donc cherché un intégrateur qui se révèle capable Fiche d’identité de Comminter Activité : intégrateur de solutions réseau pour l’Internet public et collectif Fondation : 2002 Chiffre d’affaires 2009 : 650 000 euros Effectif : 8 personnes P-DG : Serge Masson (photo) Siège social : Rennes (Ille-et-Vilaine) Interventions programmées : région Bretagne Déploiements envisagés : tout l’Hexagone 92 EDI n°2/Octobre 2010 Serge Masson, P-DG de Comminter. d’équiper le plus rapidement possible nos adhérents, tout en respectant au maximum les exigences de sécurité informatique. C’est le groupe Distriboissons qui nous a finalement mis en contact avec la société Comminter. Celle-ci a réalisé pour nous l’intégration du dispositif. » Un fonctionnement simple et modulaire Pour Serge Masson, P-DG de l’intégrateur Comminter, le principe de fonctionnement du système Iciwifi (c’est son nom) est des plus simples à mettre en œuvre. « C’est pour cela que nous avons choisi le produit proposé par le constructeur Netgear (lire description technique en encadré). Dans ce système, le client se retrouve devant un portail d’accès qui lui permet de s’identifier très rapidement, la conservation de son log étant alors effectuée sur un serveur distant, lui-même hébergé chez 9 Télécom. À partir de là, l’utilisateur navigue à son gré, et sous sa propre responsabilité. » Ce dernier point est très important. En effet, Iciwifi neutralise les points d’accès WiFi directement branchés sur Internet, par l’intermédiaire
CINQ QUESTIONS À … SUSANA TEIXEIRA « Enrichir la fertilisation croisée avec les intégrateurs « L’EDI : Quel est le principal apport, pour le client final, de la solution que vous mettez en avant ? S.T. : C’est la mise en œuvre d’une norme WiFi récente. Cette norme, intitulée tout simplement « N », constitue le premier avantage du hotspot. En effet, par rapport à la WiFi traditionnelle, elle offre une portée qui atteint désormais 300 Mbits. Ce résultat a été obtenu en réduisant considérablement les points morts, tout en faisant attention à rester compatible avec les versions WiFi les plus anciennes. La compatibilité des versions doit être totale. L’EDI : Aucune rupture de service, donc, pour l’utilisateur ? S.T. : Aucune. On ne peut pas se le permettre. On n’effectue que des optimisations en continu. Par ailleurs, il faut préciser que la législation et la réglementation sont strictement respectées : le dispositif Iciwifi permet à la fois l’identification des clients et la trace des connexions pendant un an, comme l’exige la loi du 26 janvier 2006. d’une box familiale ou via certains routeurs. Un café ou un restaurant qui s’affranchirait des règles de sécurité, en fournissant par ce biais une connexion internet à ses clients, se rendrait pénalement responsable en cas de problème. Exemple : dans le cadre d’une enquête effectuée par la police judiciaire, le restaurateur est tenu de fournir les informations techniques de connexion. Il doit toujours faire la preuve de son ignorance des faits délictueux. C’est exactement la même situation que celle que connaissent bien les fournisseurs d’accès, tenus pour responsables de tout ce qui se passe chez leurs abonnés. Une aubaine pour les commerces équipés Existe-t-il un code d’accès commun à l’ensemble des usagers d’un établissement hôtelier ? En tout cas, la solution proposée par Comminter laisse le plus grand L’EDI : Existe-t-il des bénéfices induits pour Netgear ? Si oui, lesquels ? S.T. : Ils existent, et je dirais même que, au-delà des réalisations techniques, c’est le point le plus important. Nous tentons de développer et d’enrichir en permanence les démarches de fertilisation croisée avec nos partenaires et intégrateurs. Nous voulons déceler en amont ceux qui, parmi eux, proposent les solutions les plus imaginatives et les plus créatrices. La difficulté, c’est que tout cela n’est pas toujours visible dans l’immédiat. C’est ce qui se passe avec Comminter, par exemple. Le plus souvent c’est à l’usage qu’on voit les gains mutuels en termes d’expériences et de projets. Je le répète : entre le fournisseur de la solution et son intégrateur, il doit y avoir une relation « gagnant-gagnant ». L’EDI : Et avec le client final ? S.T. : C’est la même chose. D’ailleurs, nous n’hésitons jamais à aller le voir, en compagnie de l’intégrateur. C’est d’autant plus utile qu’en France, Dans les commerces équipés d’un hotspot, les clients viennent spécifiquement pour utiliser Internet » choix possible. Le code d’accès commun est la solution la plus souvent utilisée, mais il est également possible pour le restaurateur d’opter pour un accès totalement libre sans code ou alors pour un code d’accès individualisé. Ou encore, plus rare Iciwifi en dix points Norme : 802.11 B/G/N Nombre de canaux : 13 Sortie : Gigabit Ethernet et port USB Antenne : Trois internes Mémoire : 8 Mo de mémoire flash, mémoire vive de 64 Mo Logiciel : routeur autorisant jusqu’à 254 utilisateurs SMTP : redirection des mails Hotline : gratuite Garantie : effective sur toute la durée du contrat Prix de vente conseillé : 430 euros HT nous ne disposons que d’une structure légère, nous n’avons pas à proprement parler la « direct touch » avec l’utilisateur. Notre vocation est donc de travailler le plus près possible de l’intégrateur. C’est notre modèle de croissance. Les points d’accès WiFi de Netgear, compatibles avec la nouvelle norme 802.11n, assurent des débits plus élevés et une portée améliorée. Cas client Susana Teixeira, responsable marketing chez Netgear. L’EDI : Quels sont les prochains marchés que vous voulez attaquer ? S.T. : Le déploiement de la norme N devrait nous permettre d’aller vers de nouvelles infrastructures, et, bien sûr, de les commercialiser. En ayant plus de puissance, les gens vont avoir envie - et besoin - de plus de capacité, de performance au niveau de leur équipement. C’est un processus cumulatif. C’est ce qui nous ouvre des perspectives commerciales, essentiellement, je pense, du côté de la voix sur IP. car peu attractif pour la clientèle, pour un accès individuel payant. À chaque chef d’établissement de choisir la formule qui lui convient le mieux. Aujourd’hui, avec la banalisation d’Internet dans la vie personnelle et professionnelle, le potentiel de chiffre d’affaires est énorme. C’est du moins ce qu’estime Serge Masson. « Dans les commerces équipés d’un hotspot, les clients viennent spécifiquement pour utiliser Internet. Ils ne seraient pas venus sinon. Mais comme ils sont là… ils restent et ils consomment. » Si les intégrateurs, les VAR et les cafetiers retrouvent des clients, et que ces derniers retrouvent le moral, c’est déjà une petite victoire. Et si le business n’était pas forcément exclusif du lien social ? ● EDI n°2/Octobre 2010 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 1E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 116