E.D.I. n°2 octobre 2010
E.D.I. n°2 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 30,0 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité : préparez la riposte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
MCAFEE Dossier DES SYSTÈMES COMPLETS, OUVERTS ET INTERCONNECTÉS McAfee se prévaut de proposer l’offre globale « la plus complète aujourd’hui » et avec une intégration forte des briques technologiques qui la composent. « L’offre répond à toutes les problématiques de sécurité à travers une console d’administration unique », annonce Georges Millet, vice-président channel EMEA du fournisseur. C’est en effet le point central de son ePolicy Orchestrator, capable de gérer l’ensemble des solutions de l’éditeur. La première, McAfee VirusScan, est destinée à la protection antimalware. McAfee Host IPS pour sa part combine l’analyse comportementale à l’analyse sur fichiers de signatures et à un pare-feu au poste. La solution McAfee Device Control permet quant à elle de surveiller et de restreindre la copie de données sur des périphériques de stockage amovibles. Enfin, McAfee Application Control garantit que seules les applications autorisées s’exécutent sur les machines. Mis à part Device Control, tous ces produits sont déclinés pour les serveurs et les stations de travail. À cette couche de sécurisation des actifs d’entreprise, l’éditeur propose d’ajouter la protection des données, consistant dans la maîtrise de la fuite d’informations. Sa suite McAfee DLP comprend une appliance qui indexe les données circulant sur le réseau et qui est associée à un logiciel capable de reconnaître de l’information par des mots clés avant éventuellement d’enchaîner 40 EDI n°2/Octobre 2010 Georges Millet, vice-président channel EMEA de McAfee. des alertes ou des blocages. Dans la même approche et là encore intégrées à l’ePolicy Orchestrator, les solutions de chiffrement McAfee Endpoint Encryption for PC, pour environnements Windows, Mac et Windows Mobile, et McAfee Endpoint Encryption for Files and Folders offrent des fonctions de chiffrement et de contrôle afin d’empêcher tout accès non autorisé aux données sensibles et d’en prévenir les fuites. Enfin, dans une perspective orientée réseau cette fois, l’éditeur propose les modules logiciels McAfee Web Gateway et McAfee Web Filtering, pour filtrer l’ensemble du trafic web des utilisateurs, et McAfee Email Gateway, pour contrer les menaces propagées par e-mail. Par ailleurs, ses solutions McAfee Policy Auditor et McAfee Risk Advisor sont conçues pour automatiser les audits informatiques à distance et pour disposer d’un tableau de bord de gestion des risques. En bref, ce sont 47 lignes de produits qui constituent l’offre McAfee. « Qu’il s’agisse de réseau, de données, de conformité, d’endpoint ou de mobiles, elles sont toutes couvertes par une seule console de management fournie de base et ouverte à l’intégration de produits de sécurité tiers qui seraient déjà déployés, comme ArcSight, LogLogic, Bit9 ou BMC », insiste Georges Millet. Plus que le prix, c’est cette capacité d’intégrer plusieurs produits avec une console unique pour tous les types de protection que met en avant McAfee pour convaincre les clients d’un bon retour sur investissement. Une stratégie channel rodée Autour de cette offre distribuée à 99% en indirect, l’éditeur attend de ses partenaires qu’ils développent des services. À cette fin, une équipe McAfee peut se charger d’assurer les prestations qu’ils auront vendues auprès de grands comptes et dont ils récupéreront une marge. Produits et services sont vendus par un réseau de revendeurs certifiés à l’issue de programmes de formations gratuits sur site, en e-learning ou par webinars. Selon leur statut, ils disposent notamment d’un accès à un site web partenaires, où ils peuvent enregistrer leurs affaires, et obtenir des ressources marketing. Un autre portail d’incentives leur permet de motiver leurs commerciaux avec l’attribution de points McAfee. Enfin, outre le support des ingénieurs commerciaux de l’éditeur pour les aider à développer leur business, des remises leur sont accordées. Selon Georges Millet, le récent rachat de McAfee par le fondeur Intel ne devrait rien changer à cette stratégie channel, qui continuera à opérer comme une société séparée. ● L’offre répond à toutes les problématiques de sécurité à travers une console d’administration unique »
NOUVEAU REGARD Solutions de sécurité 2010 pour Entreprises vos clients souhaitent vous confier leur sécurité informatique F-SECURE PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS Supervisez et gérez la sécurité informatique de tous vos clients depuis un portail d’administration web unique. Vous êtes autonome sur l’ensemble de vos opportunités. Protège l’irremplaçable I f-secure.fr AVEC F-SECURE PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS, PLUS DE CLIENTS, MOINS DE GESTION ! Proposez une solution touten-un efficace et simple d’utilisation pour les entreprises de toute taille. L’infrastructure informatique de vos clients est protégée à tous les niveaux. Pas encore partenaire F-Secure ? Contactez-nous avant le 30 septembre 2010, nous allons vous surprendre ! 0 820 000 759* sales-france@f-secure.com vos clients souhaitent administrer leur sécurité informatique eux-mêmes F-SECURE BUSINESS SUITE AVEC F-SECURE BUSINESS SUITE, SIMPLIFIEZ LA SÉCURITÉ, INFORMATIQUE ! * non surtaxé



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 1E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 116