E.D.I. n°2 octobre 2010
E.D.I. n°2 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 30,0 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité : préparez la riposte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Dossier SYMANTEC UNE PANOPLIE DE SERVICES ÉLARGIE 38 EDI n°2/Octobre 2010 Un éditeur de taille. C’est ce qui caractérise Symantec, le numéro un du marché. Sa gamme est à l’avenant puisque à la sécurité, il intègre la sauvegarde et la disponibilité des données. Au-delà de l’infrastructure technique, c’est surtout la protection de l’information qui constitue aujourd’hui le cœur de sa stratégie, avec des systèmes permettant de standardiser, d’automatiser et de virtualiser l’administration des postes de travail et les serveurs. Des moyens destinés à rationaliser le fonctionnement de l’infrastructure des entreprises afin qu’elles puissent en gérer l’innovation en réduisant les coûts d’investissement. L’approche Symantec est ainsi devenue globale, avec la fourniture de solutions « multicouches ». Le but est donc de proposer une homogénéisation de la sécurisation de l’information, autour de l’infrastructure, de la sauvegarde, des passerelles de communication, des firewalls… « Nous pouvons répondre aux besoins d’une société qui voudrait reconstruire de A à Z son système de sécurité : ses terminaux, ses data centers, ses serveurs, etc. Le tout avec une seule facture, ce que recherchent la plupart des DSI aujourd’hui », explique Stéphane Gaillard, director enterprise sales chez Symantec. Le fournisseur vise donc à proposer aux clients une offre globale d’outils de gouvernance de la sécurité, avec pour principale préoccupation, rendre ces derniers transparents pour l’utilisateur. Cette offre se résume à la solution Symantec Protection Suite, englobant toutes les fonctions de protection pour les terminaux, les passerelles L’information circule partout, il nous faut la protéger où qu’elle soit » et les serveurs et associées à de la data loss prevention (DLP) ainsi qu’à du chiffrement de données et d’e-mails prochainement. « L’information circule partout entre les terminaux, les serveurs et les passerelles, il nous faut la protéger où qu’elle soit. Notre approche sera la même avec le chiffrement », précise Stéphane Gaillard. L’intégration confiée aux revendeurs Concrètement, cette offre sécurité est architecturée sur quatre grands piliers. Symantec Protection Suite est le premier et concerne la protection des infrastructures, avec notamment un antivirus. Le second pilier est constitué par le produit Symantec Data Loss Prevention Suite, incluant les notions de chiffrement et de gestion des droits numériques. La conduite des politiques de sécurité repose quant à elle sur le pilier Stéphane Gaillard, director enterprise sales chez Symantec. Symantec Control Compliance Suite. Enfin, le pilier Symantec Total Management Suite correspond à la gestion des parcs de mobiles, de serveurs, de desktops… Le tout est proposé avec la console Symantec Protection Center pour dresser un état des lieux et déclencher des actions automatiques grâce à l’outil Symantec Workflow présent dans ces quatre briques. Lesquelles seraient 70% moins chères que si les applications qu’elles contiennent étaient vendues séparément. Pour convaincre leurs prospects, les détaillants pourront mettre également en avant le Global Intelligence Network, un réseau de veille mondial de l’Internet qui permet de mettre à jour toutes les huit minutes les solutions de sécurité des clients. Réalisant 88% de ses ventes en indirect, Symantec encourage ses partenaires à développer une offre de prestations pour ces produits somme toute élaborés. « Souhaitant répondre à des besoins globaux qui intègrent une solution clés en main, nous ne pouvons nous limiter au simple négoce », déclarent les dirigeants de l’éditeur. Ainsi, l’intégration des solutions chez les clients est désormais confiée intégralement aux revendeurs qui disposent là d’une autre source de revenus bien plus importante que la marge liée à la vente d’une suite logicielle. Et afin de les rendre techniquement compétents pour assurer cette tâche, le fournisseur propose un programme de spécialisations technologiques destiné, via des formations certifiantes, à leur transmettre des méthodologies pour effectuer les études, les déploiements et le suivi. Au besoin, ils pourront en outre s’appuyer sur les six grossistes de Symantec et sur la vingtaine de commerciaux dédiés channel du fournisseur. ●
TREND MICRO ™ TITaNIuM ™ INTERNET SECuRITy. RIEN NE S’EN RappROChE.• Interface conçue pour une utilisation ultra-simple.• Performances du PC optimisées grâce à l’anticipation des menaces et à la gestion intelligente de la mémoire.• Mises à jour automatiques et en temps réel. Contactez-nous pour recevoir gratuitement Titanium Internet Security 2011 en version NFR* : security-expert@trendmicro.fr Rendez-vous sur : www.trendmicroaffinity.com * Not for Resale 10 Boites achetées = 2 boites gratuites + présentoir de pied chabal + 2 places pour supporter le club ra ci n g Met r o 92 promotion valable jusqu’au 31 octobre 2010 Internet SecurIty 2011 Quand je surfe sur Internet, je lui laisse le soin de me protéger. Le club des Hauts-de-Seine



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 1E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 116