E.D.I. n°2 octobre 2010
E.D.I. n°2 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 30,0 Mo

  • Dans ce numéro : Sécurité : préparez la riposte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
ESET Dossier DEUX PRODUITS POUR DE MULTIPLES BESOINS La sécurité informatique d’une entreprise est une activité continue. « Même si l’on ne sera jamais totalement à l’abri, essayer de se protéger au maximum est un combat de tous les jours », explique-t-on chez Athena Global Services, le distributeur des solutions Eset en France. Afin d’atteindre ce niveau de sécurisation pour les sociétés et les administrations, Eset propose NOD32 Antivirus, réunissant antivirus, antispyware et antirootkits, et Smart Security, une « version Internet » constituée en outre d’un module antispam et d’un pare-feu. Une gamme pour postes de travail fixes ou mobiles qui se décline pour tous les types de serveurs, fichiers, messagerie, proxy, etc. et que le grossiste propose parallèlement avec le scanner de vulnérabilités Web Acunetix, la solution de sauvegarde ShadowProtect 4 de Storagecraft et DeviceLock, pour le contrôle des périphériques. Des parcs de PC faciles à gérer Concernant Eset NOD32 Antivirus et Eset Smart Security, ces suites permettent de couvrir toutes les configurations et toutes les plates-formes que l’on rencontre dans les entreprises, notamment Mac OS. Associée à ces produits, la console d’administration Eset Remote Administrator 4 donne la possibilité de gérer, au niveau central, au niveau d’une région ou à celui d’une usine, des parcs de PC et de smartphones. 36 EDI n°2/Octobre 2010 Le but est de mettre en place des politiques de sécurité, de contrôler ces postes, d’être alerté en cas de foyer d’infection, de prévoir des serveurs miroirs pour les mises à jour d’ordinateurs non connectés en réseau, etc. Une solution qui s’avérera donc fort utile pour des structures utilisant des parcs de plus d’une vingtaine de machines. Autre intérêt pour les entreprises et les revendeurs, les produits Eset sont reconnus comme techniquement très légers : « La gamme est écrite en langage assembleur. Le produit fonctionne directement avec le processeur », explique Thierry Cossavella, general manager d’Athena Global Services. « Cette rapidité et cette discrétion sont très appréciées des utilisateurs. Elles leur évitent de devoir suspendre leur travail comme c’est le cas avec un scan disque par exemple, ce qui est extrêmement pénalisant si l’on procède quotidiennement à cette opération pour détecter les menaces », ajoute-t-on chez le distributeur. Un autre point fort que ce dernier met en avant concerne la souplesse de configuration, tout autant susceptible de satisfaire des demandes Essayer de se protéger au maximum est un combat de tous les jours » Thierry Cossavella, general manager d’Athena Global Services. de mise en place aisée des solutions Eset, grâce à un mode standard employé par défaut, que de répondre à des besoins exigeants en termes de détails, avec un mode avancé. Et de citer le cas de la mairie de Chelles (Seine-et-Marne), pour laquelle le revendeur Aley Informatique a réalisé en une journée seulement le déploiement automatique d’Eset NOD32 vers 500 PC. Du soutien pour les partenaires Autant de performances qui valent à l’éditeur de figurer depuis dix ans en haut des classements publiés par les laboratoires de test indépendants. « Cette constance nous distingue de nos concurrents et assure aux revendeurs qu’ils ne courront pas le risque de se tromper en recommandant un produit Eset à une entreprise », affirme le dirigeant d’Athena Global Services. Les bogues seraient rares et relèveraient le plus souvent d’un problème de configuration, résolu simplement via la hotline du grossiste. Commercialisant la gamme 100% en indirect, Eset propose à ses partenaires détaillants de revendre à leurs clients les prestations qu’il peut assurer en matière de déploiement, de transfert de compétence et d’audit de sites web. Enfin, des formations sont disponibles pour les partenaires, qui donneront prochainement accès à des certifications Eset attribuées à l’issue d’une journée de cours payants. Ce programme leur donnera droit à des remises de 25 à 32%. Un accompagnement commercial qu’Athena Global Services ajoute à un soutien marketing consistant notamment dans l’organisation de salons locaux, dans de la PLV, des campagnes d’e-mailing ciblé personnalisé ou des webinars orientés clients. ●
Nouvelle console d'administration• Recherche et détection automatique des postes clients en entreprise• Installation automatique des applications• Désinstallation automatique des solutions antivirales déjà installées• Tableaux de bord, évènements et rapports dynamiques• Compatibilité Microsoft NAP• Gestion SNMP• Gestion des postes mobiles (y compris Smartphones)• Vérification de la qualité des mises à jour• Gestion optimisée de la bande passante : avec QoS, relais de mises à jour et déploiement multicast• Inventaire d'applications i ErsJu, ior'jjJJHu1'j EIJ.dl u Protection des postes et se Compatibilité Windows 7 et Windows• Nouveau moteur anti-virus avec nouvel analyseur heuristique• Détection et protection Rootkit• Interface et ergonomie optimisées et simplifiées• Blocage des périphériques• Gestion des menaces système• Analyse des messages issus des messageries instantanées• Compatibilité IPV6



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 1E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 100-101E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 102-103E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 104-105E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 106-107E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 108-109E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 110-111E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 112-113E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 114-115E.D.I. numéro 2 octobre 2010 Page 116