E.D.I. n°19 juin 2012
E.D.I. n°19 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 38 Mo

  • Dans ce numéro : Le service toujours gagnant

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
Les grossistes se disaient menacés par la montée du cloud et le retour de la vente directe. Aujourd’hui, tout a changé. Ils se positionnent comme experts de la livraison aux partenaires et aux clients. Un virage opportun : cette maîtrise du dernier kilomètre donne au logisticien le statut d’interlocuteur indispensable du revendeur. 60 EDI n°19/Juin 2012 Dossier Services [Logistique] À LA CONQUÊTE DU DERNIER KILOMÈTRE Le VAD se situe dans une situation grossistes vivent le passage inéluctable et de distribution informatique (SSDI) paradoxale. D’un côté, – mais lucratif – d’un business fondé analysent déjà ce changement majeur. son expérience en matière sur le volume à un modèle d’affaires « Les grossistes sont les experts d’entreposage et de manutention de palettes le prédispose à la gestion de marchandises en très grand volume. De l’autre, c’est dans le domaine du service rendu au client final qu’il est amené à s’illustrer. Pourquoi ? Très simple : il ne suffit plus de jouer les garde-meubles, puis de facturer. En France, comme dans tous les autres pays d’Europe, les principaux privilégiant la valeur. Agir au nom des partenaires La logistique n’est donc plus un processus de centralisation industrielle, mais un mouvement dynamique dans lequel le conseil personnalisé et le respect scrupuleux des délais trouvent toute leur place. De grandes sociétés de services de la logistique de masse », affirmait récemment Véronique di Benedetto, directrice générale France d’Econocom. « Pour les fournisseurs, c’est un atout précieux, car les grossistes constituent une sorte de guichet unique. » Laurent Ollivier, directeur général d’Aressy, ne dit pas autre chose (lire l’E.D.I. n°17, page 60) : il constate que « les fournisseurs n’ont pas toujours ➜ LES CINQ MOTS-CLÉS DE LA LOGISTIQUE Code-barres Ce fut longtemps le sésame de la logistique : il permet l’indentification, à chaque étape, de la marchandise transportée. Son principal défaut, qui signe son déclin progressif, réside dans l’impossibilité de « lire » les objets à distance. Heureusement pour lui, la RFID (lire ci-contre) n’est pas encore totalement opérationnelle. C’est le cas, notamment, dans la filière papier-carton-emballage. Un sursis bien venu pour le code-barres. Commande vocale Cette technique consiste pour un opérateur à donner un ordre vocal au PC, lequel est chargé de l’exécuter séance tenante. Avantages induits : la libération des mains, qui ne sont plus mobilisées par le clavier, mais aussi la possibilité de commander la machine tout en effectuant une autre tâche. Idéale en milieu industriel, pour faciliter les missions d’intendance, de logistique et de traçabilité (lire ci-contre). La société LXE, intégrée au groupe Honeywell, s’était fait une spécialité de ce procédé. Flux tendu Méthode d’organisation industrielle consistant à optimiser les stocks et les encours de fabrication. Sa botte secrète consiste à « tendre » le temps de passage des composants et des produits à travers les différentes étapes de leur élaboration, depuis la matière première jusqu’à la livraison des produits finis. Le flux tendu dérive des méthodes MRP (Manufacturing Resource Planning, très en vogue aux États-Unis) et Kanban (expérimentée à l’origine chez Toyota). RFID Le procédé RFID (Radio- Frequency Identification) est le digne successeur du code-barres. Son atout tient au fait qu’il autorise la lecture des données sur toutes les surfaces, un élément indispensable pour qui veut gagner du temps dans le processus de livraison des produits. Son frein principal demeure le prix. Le coût d’une puce RFID a beau avoir baissé à moins de 10 euros, celui du lecteur reste élevé : autour de 50 euros. Traçabilité Lorsque la traçabilité permet de gérer des informations, elle devient, en elle-même, un système d’information. Du coup, le processus de traçabilité peut être défini comme un SI conçu pour identifier, garantir et « pister » les informations. Exemple : Ingram Micro suit à la trace la livraison de ses produits garantie en 24 heures par le réseau d’acheminement Chronopost. À l’autre bout de la chaîne, les clients enlèvent leur commande en bureaux de poste à l’heure qui leur convient, y compris le samedi.
Ingram Micro France et Chronopost International annoncent leur partenariat Ingram Micro France, filiale européenne d’Ingram Micro Inc. (NYSE : IM), le leader mondial de la distribution de solutions, produits et services informatiques, annonce son partenariat logistique avec Chronopost, acteur majeur du transport et spécialiste de la livraison express de colis en France et dans le monde. Grâce à l’expertise de Chronopost et à la fiabilité de son réseau de distribution, Ingram Micro France s’engage dans l’amélioration de ses services logistiques afin de réduire ses délais de livraison et répondre aux besoins des clients. Les nouveautés : - Des livraisons express en 24 h partout en France assurées par Chronopost, filiale du groupe La Poste. - En cas d’absence, c’est la possibilité de récupérer sa commande dans l’un des 10.000 bureaux de Poste et 4500 relais Pickup



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 1E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 132