E.D.I. n°19 juin 2012
E.D.I. n°19 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 38 Mo

  • Dans ce numéro : Le service toujours gagnant

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Brèves Ça chauffe dans le gel Alternative au laser pour les professionnels, l’impression à gel d’encre est une des marottes de Ricoh qui lance une gamme d’imprimantes multifonctions baptisée GelJet. Deux modèles sont proposés : la SG 3110SNw (trois-en-un) et la SG 3110SFNw (quatre-en-un) qui disposent toutes deux du recto verso et du WiFi. Ces produits sont 30% plus légers et moins encombrants que la génération précédente, et délivrent des performances élevées : elle atteint la vitesse de 29ppm en couleurs grâce, notamment, à une tête d’impression extralarge ; et la première page sort en moins de 7 secondes. En termes de consommation, le gel d’encre ne « brûle » que 10% d’un équivalent laser et permet une grande latitude en termes de format de papier, offrant par exemple la possibilité d’imprimer des bannières ou d’utiliser des papiers d’un grammage élevé (jusqu’à 255 g/m²). Pour de la belle étiquette Epson annonce la sortie d’une nouvelle étiqueteuse LabelWorks Pro100 capable d’imprimer aussi bien des étiquettes de signalisation que des étiquettes d’envoi. Elle associe pour ce faire deux technologies : le transfert thermique et l’impression thermique directe. S’inscrivant dans une démarche écologique – elle est fière d’avoir reçu la certification Energy Star –, elle est, en outre, la seule à utiliser des rubans sans chlore ; ces derniers sont disponibles en sept couleurs et en deux largeurs. Elle affiche une résolution de 300 dpi et est compatible PC et Mac. Elle est commercialisée au prix de 500 € HT ; les consommables valent, eux, de 40 € à 60 € HT. 12 EDI n°19/Juin 2012 Actus produits PORTABLE Sony fait peau neuve sur le pro Parallèlement à la sortie de son tout premier ultrabook, le Vaio T13, destiné au marché domestique, Sony renouvelle ce mois-ci une grande partie de ses gammes de portables professionnels. Et il s’agit, en l’occurrence, plus que des changements de configurations puisque le constructeur a aussi développé de nouveaux châssis. Ainsi apparaît le Vaio S13, un ultraportable construit autour d’un écran de 13 pouces sur lequel le modèle le plus haut de gamme, le S13A, pourra afficher à la résolution de 1 600 x 900 px. Le S13 n’est pas, sur le papier, un ultrabook mais il en possède plusieurs caractéristiques dont l’autonomie qui peut atteindre 14 heures avec la batterie plate optionnelle (7 heures avec la batterie standard) et des fonctions avancées comme la protection via une puce TPM et le QuickBoot qui permet d’initialiser Windows en moins de 20 secondes sur la version avec SSD. Basé sur la plate-forme Ivy Bridge d’Intel, le S13 est conçu, selon les versions, en magnésium ou en carbone et son prix s’étend de 755 € à 2 000 € HT, sachant qu’il intègre en standard un graveur DVD de type slot-in. Sony innove également sur les concepts avec le S15, premier ultraportable 15 pouces du marché. Sans sacrifier au confort d’utilisation grâce à son écran de grande taille capable d’afficher en Full HD dans sa version haut de gamme, il pèse moins de 2 kg et donc facilement transportable. « On ne peut pas comparer le châssis de ce produit à celui d’un standard », souligne Anne-Sophie Monjoie, chef produit Vaio Pro de Sony. Le S15 sera commercialisé entre 1 100 € et 1 500 € HT. Que ce soit sur le S15 et le S13, Sony propose une station d’accueil originale puisqu’elle intègre un disque dur de 500 Go pour le stockage des données volumineuses, et en toute sécurité puisque chaque station ne pourra fonctionner qu’avec le portable prévu à l’origine. « Ce type d’accessoires représente une forte valeur ajoutée CERTIFICATION Bitdefender paré pour Citrix La version virtualisée de l’outil de sécurité Bitdefender, dite Security for Virtualized Environnement ou SVE, est certifiée Citrix Ready, ce qui garantit aux utilisateurs un déploiement optimal dans les environnements Citrix, autant côté serveur via XenServeur, que client via XenDesktop. « Que Bitdefender soit devenu membre du programme Citrix Ready constitue une grande étape dans nos efforts permanents pour offrir à nos partenaires et à leurs clients des solutions de sécurité optimisées pour l’environnement Citrix » a déclaré Aimee Catalano, vice-président, Alliance Marketing, Citrix. Grâce à Bitdefender SVE, les clients Citrix bénéficient d’outils puissants et centralisés d’analyse et d’administration. ● pour le revendeur car la moitié des ventes de nos portables s’accompagnent de la commercialisation d’une station d’accueil », précise Tanguy Onfroy, directeur des ventes de la division IT du fabricant. L’actualité revendeurs est d’ailleurs, elle aussi, plutôt fournie chez Sony. Le constructeur met en avant des nouveautés pour toutes ses strates de partenaires, à commencer par les 30 membres du Vaio Premium Club constitué notamment des gros intégrateurs. Désormais, ils ont la possibilité de recevoir une nouvelle certification appelée VASP (Value Added Spare Parts) qui leur permet de proposer à leurs clients des services de maintenance et de pièces détachées. Les 3 000 partenaires qui réalisent annuellement entre 1 et 15 ventes de produits Sony bénéficieront d’efforts sur les cotations, d’un suivi plus soutenu de la part de Sony et de ses grossistes, et surtout, de remises arrière déclenchées selon les paliers atteints par leur chiffre d’affaires. Enfin, pour les revendeurs qui ne proposent pas encore la marque, Sony mettra en place, sur sa nouvelle gamme de portables, une offre de produits de démonstration – dont les détails ne sont pas encore connus. Pour promouvoir ces annonces, Sony s’appuiera également sur son site dédié aux partenaires www.sony1.net. ●
CONVERGENCE Le marché de la vidéosurveillance est encore plus important que celui du stockage. » Ces mots de Nicolas Levrier, country manager France de Iomega suffisent à expliquer le nouvel axe de développement vers lequel s’oriente le constructeur. L’idée fondatrice de cette nouvelle stratégie est de profiter des connexions inhérentes aux deux secteurs en proposant des produits de stockage conçus pour s’interfacer de façon optimale avec un réseau de vidéosurveillance. Aussi, la filiale d’EMC a-t-elle ajouté à son catalogue le px4-NVR, un NAS doté de deux disques durs de 1 To chacun, et sous licence du logiciel de gestion de la vidéosurveillance Lifeline pour 8 caméras. Et Nicolas Levrier de préciser que « cela permet aux revendeurs de proposer des packages de vidéosurveillance complets, tout en sachant que tous nos NAS professionnels sont désormais dotés en standard d’une licence de Lifeline pour une caméra ; le client pouvant ajouter des licences selon le nombre de caméras souhaité ». Actus produits Iomega allie le stockage et la vidéosurveillance Mobil’Outils Pour mieux adresser le marché, Iomega a choisi de passer des accords de distribution avec des grossistes spécialisés. Anixter, au niveau européen, visera plutôt les installateurs historiques des systèmes de vidéosurveillance tels que les électriciens, mais en France, Iomega a signé avec le grossiste Tracor, un grand spécialiste du secteur et l’un des principaux distributeurs d’Axis avec lequel Iomega est également impliqué. En marge de cette stratégie, Iomega annonce également deux produits dont une nouvelle version de l’ix2, un NAS deux baies proposé pour la première fois sans disque et baptisé ix2-DL, et l’Easy Backup, un produit grand public à une seule baie amené à remplacer le Home Media. Les tarifs de ces produits n’ont pas encore été communiqués. ● Brèves joue le tactile La société Mobil’Outils lance une tablette tactile, sorte de « bureau mobile » permettant aux artisans de générer directement chez leurs clients les schémas, devis et autres factures. Notons que Mobil’Outils infléchit son modèle d’affaires, car elle opte « pour une distribution revendeurs et exclusive par départements ». Arkeia double sa capacité de stockage Arkeia Software, spécialiste de la sauvegarde des données et du « disaster recovery », met à jour le firmware de ses appliances de sauvegarde R320 et R620 sur disques. Résultat, un doublement de la capacité maximum de stockage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 1E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 19 juin 2012 Page 132