E.D.I. n°18 mai 2012
E.D.I. n°18 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 36,0 Mo

  • Dans ce numéro : Stop aux attaques ! Les nouveaux enjeux de la sécurité

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
44 EDI n°18/Mai 2012 Reportage La certification Select Partner exige des ressources humaines, du temps et un CA minimum avec nos solutions « Didier Halbique, directeur des ventes. consentis par certains d’entre eux pour s’impliquer davantage auprès de la marque. L’équipe française de Fujitsu n’étant pas suffisamment étoffée pour communiquer de façon optimale avec tous ses revendeurs, le fournisseur compte aussi sur ses grossistes pour gérer son réseau. Il s’appuie pour cela sur trois grands : Tech Data, Ingram Micro et ETC. « Ces trois grossistes sont capables de mettre en avant efficacement nos solutions liées au poste de travail, notamment parce qu’ils disposent désormais de business units axées sur la valeur », se réjouit Didier Halbique. Lors d’IT Partners, on a bien vu Fujitsu, présent sur le stand de Datech – une division de Tech Data dédiée à la CAO –, exposer une station de travail en bundle avec Autodesk. Proposer des solutions globales pour accompagner le cloud En ce qui concerne la logistique, Fujitsu souligne qu’à tout moment quelque 20 000 produits au total sont stockés chez ces grossistes, et l’usine d’Augsbourg constitue toujours un atout essentiel pour assurer la meilleure réactivité et réduire le délai qui sépare la commande de la livraison. Dans les prochaines semaines, le portefeuille de produit de Fujitsu s’étoffera encore. Côté mobilité, par exemple, et en attendant Windows 8, le constructeur proposera sa tablette Stylistic M532, sous Android, positionnée dans la lignée du Bring Your Own Device. Sur la partie serveur, l’accent sera mis sur la disponibilité des premiers produits à base de processeurs Xeon E5 qui devraient représenter le nouveau standard dans ce secteur pour 2012. Mais Fujitsu voit aussi à plus long terme. Ainsi, au Cebit, la marque présentait ses solutions sous une bannière volontariste : « Réorganiser l’informatique d’entreprise ». Ce que résume Hervé Garnousset en expliquant que « via le développement du cloud computing, on constate un transfert de la puissance de calcul du poste de travail vers le data center. On passe d’un modèle d’infrastructure distribué vers un modèle centralisé. Il faut donc être capable de proposer de bout en bout des solutions qui s’adaptent à cette mutation ». Ainsi sont nées, par exemple, les offres VCS (Virtual Client Service) qui permettent au client final de disposer d’une solution de virtualisation du poste client modulable ou Global Cloud, une solution d’infrastructure à la demande (IaaS) qui donne la possibilité de louer une machine virtuelle pour 5 centimes de l’heure. Fujitsu crée également des liens forts auprès des éditeurs tel SAP dont la solution d’analyse haute performance HANA bénéficie de sa propre certification auprès du fournisseur. Mais les éditeurs indépendants ne sont pas en reste lesquels, depuis 2011, ont accès au Business Solution Store, un outil mis à disposition par Fujitsu qui les autorise à commercialiser de la façon la plus simple possible leurs logiciels en mode SaaS. Ce « Fujitsu Market » est encore en phase pilote en Allemagne, en Autriche et en Europe de l’est, mais les résultats sont concluants et une vague de recrutement d’ISV pourrait rapidement démarrer. Une marque faite de prudence, d’agilité et de pragmatisme Malgré son importance – Fujitsu compte 172 000 employés dans le monde –, la marque apparaît prête à s’adapter aux nouvelles approches de l’IT. Une agilité néanmoins empreinte de prudence et de pragmatisme comme en Europe où le constructeur a préféré ne pas se lancer sur le marché du smartphone jugé trop concurrentiel. Et une évolution qui, de façon endémique, est aussi ancrée dans le green IT. « À lui seul, le groupe Fujitsu a réduit de 8% l’ensemble des émissions de carbone que l’ONU a demandé au Japon et possède une vision sur le green IT jusqu’en 2100 », souligne Hervé Garnousset. ● L’avis du partenaire Elit-Technologies Présent sur le marché depuis seulement six ans, Elit-Technologies a déjà développé un portefeuille de PME dont les besoins s’étendent du stockage à la communication unifiée en passant par les télécommunications et l’infrastructure. C’est dans ce dernier secteur qu’Elit-Technologies a tissé le plus de liens avec Fujitsu, fier de sa certification Select Expert Infrastructure et Storage, travaillant notamment sur l’infra des data centers ainsi que sur des projets de cloud privés et public. Henri Abenezra est le président de ce partenaire de Fujitsu. Les points forts de Fujitsu Ce que j’apprécie le plus chez Fujitsu, c’est sa fidélité et la qualité des relations qu’ils entretiennent avec nous. Nous avons toujours quelqu’un pour répondre à nos questions, qu’elles soient commerciales ou techniques, et nous accompagner en permanence sur les projets auprès de nos clients. Ils ont également de nombreux atouts en termes de portfolio. La robustesse et la fiabilité des produits sont typiques de l’image qu’on se fait d’un constructeur japonais, et Fujitsu considère nos clients comme les siens. En outre, ils parviennent à gérer efficacement leur double casquette de fournisseur direct et indirect ; jamais nous ne sommes retrouvés en concurrence avec eux. Les points à améliorer Le seul véritable point à améliorer chez Fujitsu concerne plutôt les compétences techniques des grossistes. Les généralistes ne sont pas toujours aptes à répondre à certains besoins, mais cela commence grâce à la création de divisions plus spécialisées chez des grossistes tels Ingram Micro ou Tech Data.
Serveur proxy & firewall Solutions de sécurité Devis et commandes en ligne 24h/24 90% des livraisons en moins d'une heure* Hotline revendeur gratuite Licences serveurs Services hébergés 10 ans d'expérience au service des revendeurs *pendant les heures d'ouverture des bureaux. NOUVEAUTE 2012 Les logiciels et marques cités sont la propriété de leurs éditeurs respectifs - ©2012 Watsoft Sauvegarde en continu Archivage d’e-mails Passerelle Anti-spam Sauvegarde économique Formations techniques et certifications



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 1E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 18 mai 2012 Page 134