E.D.I. n°17 avril 2012
E.D.I. n°17 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 38,7 Mo

  • Dans ce numéro : La distribution IT à l'heure de la vente 2.0

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
remis au goût du jour par le biais d’un accord de grande ampleur avec Microsoft (lire l’EDI, n°14,pp. 32, 33). Certes, feront remarquer les esprits chagrins, mais ces prestations incluent-elle suffisamment les exigences 58 EDI n°17/Avril 2012 Reportage Nous nous dirigeons résolument vers l’indirect, mais aussi vers le multicanal : des boutiques détenues en propre ou franchisées, le web, les revendeurs, etc. » Le Cloud Pro, déclinaison du concept de Forfait Informatique pour les seules TPE et entreprises unipersonnelles, annonçait dès 2011 l’offensive confirmée en ce début d’année. de la mobilité ? Est-ce un forfait... sans mobile apparent ? Les équipes d’OBS y travaillent. Dans une étude dévoilée en février, le cabinet BearingPoint note que le diptyque cloud et mobilité constituent les piliers de l’avenir numérique. Tout ce qui se trouve au confluent de ces deux tendances est lucratif pour la chaîne de valeur. Le cloud mobile sera l’eldorado de demain À en croire Pascal Ancian, senior VP mobile France et International d’OBS, les éléments de la réussite sont déjà en place. D’abord, le choix du support : la tablette, comme vecteur de la mobilité, constitue un compromis idoine. « Plus petite que le PC, elle possède un immense avantage : on pose la tablette à plat devant soi, ce qui abat la barrière physique entre interlocuteurs. » Autre point soulevé par Pascal Ancian, « un mobile sur deux donné en entreprise est un smartphone. La démocratisation de cet outil est en marche. Après le Palm, le Blackberry ; et maintenant le smartphone et la tablette. » Selon Pascal Ancian, cet écosystème éparpillé doit être catalysé. « Dans le cloud mobile, des rapprochements sont d’ores et déjà à prévoir. Côté PME, les éditeurs peuvent s’appuyer sur les VAR et les opérateurs pour revendre leurs solutions. En ce qui concerne les grands comptes, les rapprochements tripartites entre éditeurs, intégrateurs et opérateurs vont permettre de mieux servir les besoins. Morceau par morceau, nous travaillons sans relâche sur ces différents segments de marché. » De tous les échos recueillis auprès des responsables d’Orange Business Services, il ressort une évidence : le groupe se situe sur une trajectoire exaltante, Steṕhane Dunglas, directeur des ventes indirectes Entreprises France d'OBS. mais exigeante. Il faut accélérer sans cesse, tout en simplifiant les gammes de produits. Pour les partenaires, l’enjeu est le même. Soutenir le rythme, faire preuve de réalisme, pratiquer la réactivité, prendre des risques. Cela représente un investissement pérenne, à n’en pas douter. Car l’étonnant virage sur l’aile d’OBS ne tient pas seulement à sa dimension technique, commerciale et internationale, mais à la myriade de start-ups internes qui, mises bout à bout, donnent sa cohérence à l’ensemble du dispositif. Au channel, maintenant, d’irriguer le tout. ● L’avis de l’intégrateur Project SI Entreprise française spécialisée dans l’intégration de services IT et établie à Antony (Hauts-de-Seine), Project SI propose quatre types d’interventions : d’abord les solutions de gestion, ensuite les services et l’assistance, puis le cloud et l’externalisation, enfin les infrastructures systèmes et réseaux. Tout en poursuivant ses partenariats historiques avec Sage, Microsoft et Orange, le groupe continue son offensive en direction des PME, notamment avec EMC et son programme Velocity. À noter qu’elle a obtenu l’agrément Cloud Accelerate de Microsoft pour ses produits Office 365, Azure et Intune. Xavier Gérardin, directeur général de Project SI, revient sur la profondeur de ses relations commerciales avec OBS. Les points forts d’Orange Business Services « En tant que partenaire d’Orange Business Services, Project SI bénéficie d’un accompagnement personnalisé et élaboré en rapport avec nos activités propres : l’intégration et la distribution de solutions de gestion Sage Cegid et d’infrastructur es HP Microsoft pour les PME. À titre d’exemple, Orange Business Services nous fait profiter de son image de marque, son professionnalisme, son réseau national et ses compétences auprès des entreprises. Notre catalogue de services et de produits s’est ainsi enrichi. Il nous permet de pr oposer une approche, globale et cohérente, dans de nombreux domaines comme le ToIP ou le cloud. Notre relation historique suit des axes d’améliorations conjoints pour concevoir et packager des offres adaptées en termes de budget, et conceptualisées autour de la convergence et du concept BOYD (Bring your own device ou apportez votre propre équipement). On est donc bien dans la consumérisation de l’IT. » Les points à améliorer « Les points d’amélioration portent principalement sur deux domaines. D’abord, l’accentuation et le développement d’un vrai réseau de partenaires : par exemple, créer une association de revendeurs des offres OBS, animer des sessions d’échanges et collecter des retours d’expériences entre revendeurs, capitaliser sur les expertises et spécificités de chacun (mobilité, cloud, applicatifs de gestion). Ensuite, communiquer auprès des entreprises sur l’existence de ce réseau de partenaires OBS, certifiés par spécialités. Surtout : insister sur sa capacité en termes de réactivité, notamment avec l’avantage de la proximité. Rien de plus efficace pour échanger et compr endre les attentes d’une PME que d’être soi-même son partenaire : une PME. »
Design et performance. Un art absolu. Des images remarquables pour la meilleure expérience visuelle. Cet écran élégant combine art et performance. Doté d’un châssis ultrafi n reposant sur une base en aluminium moulé élégante et épurée, équipé de technologies et fonctionnalités avancées, le 248C3 intègre une nouvelle dimension de sophistication tranquille.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 1E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 17 avril 2012 Page 116