E.D.I. n°16 mars 2012
E.D.I. n°16 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : 35 milliards de téraoctets et vous, et vous, et vous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
70 EDI n°16/Mars 2012 Dossier Stockage [Grossistes] LES GROSSISTES METTENT LE STOCKAGE EN VALEUR Les grossistes s’appuient de plus en plus sur la formation, l’accompagnement et la valeur technologique d’une marque pour se différencier et séduire leurs revendeurs. Une attitude opportune lorsque le stockage évolue vers des formes poussées par le cloud et le Big Data. Le monde est fait de révolutions industrielles … ; 1990 : le PC Windows ; 2000 : Internet dans les entreprises ; et … 2010 : le cloud computing ! Les services de ce dernier révolutionnent l’informatique des entreprises. Ce concept leur offre, en effet, une formidable puissance informatique s’adaptant, de surcroît, à la demande. Mais la mise en place de services cloud comporte des risques au regard du stockage et de la sécurisation des données… », résume Alain Juarez, directeur commercial de SQP, interrogé sur l’ampleur du cloud autour des solutions de stockage. Aujourd’hui – et surtout demain – les solutions de stockage dans le cloud se démocratisent en entreprise. Mais elles imposent aux revendeurs IT une réflexion nouvelle sur leur métier. En clair, ces derniers doivent procéder aux ajustements nécessaires telles que de nouvelles formes de ventes autour du stockage, de l’archivage et de la sauvegarde. En somme, le revendeur IT doit trouver sa place au cœur des data centers avec des offres pertinentes de gestion de données (réplication, sécurisation, stockage en ligne évolué, etc.). Par exemple, pour Yves Lecomte, P-DG d’IDSBox, le stockage en ligne profite évidemment à l’enracinement du cloud, grâce au confort significatif pour un grand nombre d’applications. Un avis que partage Olivier Brasa, président de Memodis. À ce titre, le dirigeant du grossiste spécialisé met en parallèle le rôle du cloud dans le stockage et le phénomène de Big Data lié à l’explosion des données dans les datacenters. « L’analyse du contenu de toutes ces informations stockées et leur position à l’intérieur des solutions mèneront les interlocuteurs à se reposer sur de nouveaux outils. L’investissement qui y sera consacré est crucial et déterminera la survie des constructeurs et des éditeurs qui ont d’ailleurs tendance, après des rachats successifs dans ce secteur, à ne plus en faire qu’un », prévient-il. On le voit bien, le stockage fait face à une révolution menée par le cloud et ses nouveaux usages, ce qui entraîne DISQUES SSD ET DISQUES DURS, L’ÉCART SE RÉDUIT La demande de solutions NAS et SAN est soutenue par les revendeurs IT. « Effectivement nous constatons que le marché du NAS, sous toutes ses formes, reste très tonique, tel que le p artage de fichiers, en tant qu’élément de sauvegarde local ou par l’utilisation en multimédia », confirme Yves Lecomte, pdg d’IDSbox. Il faut dire que pour le SAN, autrefois réservé pour les grands comptes, sa démocratisation ne fait aucun doute dans les PME, surtout pour les solutions équipées d’interface iSCSI, moins onéreuses que celles munies de fiber channel. Sur le marché du SSD, les ventes de ces disques s’accélèrent depuis le second semestre 2011. « La baisse des prix des disques SSD couplée à la pénurie des disques durs « traditionnels » ces derniers mois [NDLR : suite aux sinistres en Thaïlande] permettra probablement l’adoption plus rapide des disques SSD dans le monde du s erveur, voire dans quelques mois, celui du PC », reconnaît Olivier Brasa, président de Memodis. En revanche, les disques SSD basiques sont tellement surdistribués sur les sites de vente en ligne que les marges sont très faibles. Pour nombre de nos interlocuteurs grossistes rencontrés sur IT Partners, la marge n’est pas plus élevée que celle d’un disque classique. Yves Lecomte relativise la « démocratisation » du SSD. Pour lui, c’est un bien grand mot ; certes les constructeurs s’en emparent pour des intégrations en OEM, mais le marché de l’intégration ou de l’add-on de périphérique reste embryonnaire. une explosion des données qu’il faut gérer via de nouvelles solutions. Pour répondre à cela, les fournisseurs – accompagnés de leurs grossistes – adoptent donc une nouvelle approche, un nouveau langage pour que leurs partenaires revendeurs monétisent ces nouvelles opportunités. Et, cela passe indéniablement par la formation des équipes sur ces technologies. « La formation permet de répondre au mieux aux besoins d’une entreprise. Ainsi, nous pourrons étudier avec nos revendeurs la solution la plus adaptée (NAS, SAN, IP-SAN, etc.) du type d’interface (10GbE, miniSAS, Fibre Channel, Thunderbolt, etc.), la gestion de la volumétrie de stockage et le choix du mode RAID », souligne Alain Juarez. Le support avant-vente et l’accompagnement – qui peut s’étendre jusqu’à l’installation – mis à la disposition des revendeurs deviennent primordiaux. De son côté, Erwan Le Guen, le CEO de BeIP partage ce suivi personnalisé auprès des revendeurs, mais il insiste sur le danger de s’éparpiller entre plusieurs partenaires fournisseurs au risque de brouiller les pistes. BeIP a choisi de se concentrer sur deux fournisseurs : Overland Storage et le dernier-né, ➜



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 1E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 134