E.D.I. n°16 mars 2012
E.D.I. n°16 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : 35 milliards de téraoctets et vous, et vous, et vous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
58 EDI n°16/Mars 2012 Dossier Stockage [NAS] Si les revendeurs accompagnent le client en revoyant sa politique de sauvegarde, les marges peuvent atteindre 15% ou 20% » Outre qu’ils pourront ainsi conseiller l’achat de plusieurs produits, ces revendeurs bénéficieront, sur le marché du NAS, de marges relativement élevées, estimées entre 15% et 20% pour peu qu’ils accompagnent le client en revoyant sa politique de sauvegarde, en mettant en place des mesures de plan de reprise d’activité, etc. En revanche, ce secteur apparaît plutôt contraignant puisque les NAS sont décrits comme des outils compliqués, comparativement aux disques externes du moins. Conçus pour être au cœur d’un réseau, ils sont en effet censés savoir communiquer avec n’importe quelle machine connectée à ce dernier. Cela réclame donc des compétences au niveau du support technique voire du conseil client. Tout autant que l’expertise à acquérir pour pouvoir effectuer les dépannages, la formation pour commercialiser des NAS s’avérerait indispensable puisque « beaucoup de clients ignorent ce qu’est un NAS, et donc à quoi ça sert ». « Une fois les bases retenues, après un apprentissage de quelques heures, il est facile de convaincre la clientèle de l’intérêt d’un NAS », observe-t-on néanmoins chez Thecus. Et d’ajouter : « Dès lors que l’on sait démontrer les aspects intéressants d’un NAS et identifier les besoins, la vente se fait facilement. » À cette fin, les revendeurs ont accès, dans les catalogues des constructeurs, à des produits plus rapides, moins onéreux et dotés de fonctions supplémentaires. La rapidité, d’abord, résulte à la fois de l’augmentation annuelle de la vitesse des processeurs et du travail d’optimisation réalisé pour gagner en performance, avec notamment l’arrivée sur les NAS de nouvelles normes comme l’USB 3.0 – théoriquement dix fois plus rapide que l’USB 2.0 – ou le 10 Gbit Ethernet – s’utilisant sur de la paire torsadée de câbles en cuivre –, ou encore les normes de disques durs SATA 3.0 et SAS 2.0, atteignant respectivement 6 Gbps et 15 000 tours/min. Par ailleurs, de nouvelles fonctions améliorent la qualité des données et la façon dont elles sont partagées. Un « disque Web », par exemple, permet de se connecter à une interface Internet avec des comptes utilisateurs sécurisés à paramétrer ; chaque utilisateur accèdant à son dossier sur le NAS. Le partage en FTP est, lui aussi, devenu un standard dans les NAS, avec des fonctions de téléchargement ou de sauvegarde, planifié sur des cibles distantes ou au sein d’un seul et même NAS. Et dans le cloud, les NAS peuvent maintenant se synchroniser avec Dropbox ou Amazon pour y sauvegarder des dossiers. Enfin, malgré tous ces progrès, En embarquant, en option, jusqu’à 8 Go de DRAM ECC et une carte d’extension réseau de 10 Go, le TS-EC1279U-RP de Qnap offre une sécurité des données et des performances maximales. Six boîtiers de 12 disques chacun peuvent lui être ajoutés en JBOD. Le serveur NAS rackable 12 baies ReadyNas 4200 de Netgear supporte le double lien 10 Gigabit pour assurer sécurité et haute disponibilité des données. les NAS deviennent moins chers. Par simple effet d’économies d’échelle, puisque les fabricants produisent plus et que les composants sont moins onéreux. Ainsi, le coût moyen d’un modèle cinq baies moyen de gamme sans disque a été divisé par 3 en cinq ans. Plus rapides et moins onéreux Et les performances de backup sont inversement exponentielles aux tarifs. Haute disponibilité, duplication en temps réel de deux NAS connectés via le réseau pour éviter les interruptions de service ; intégration de la virtualisation ; batterie de secours qui permet au NAS de s’éteindre en cas de coupure électrique et d’éviter ainsi la corruption de données ; déploiement d’un port HDMI : tout cela confère à ces produits un bon rapport qualité/prix couronné d’une garantie constructeur extensible jusqu’à cinq ans qui prouve la fiabilité des équipements.● Les NAS StorCenter px de Iomega embarquent une application de vidéosurveillance qui permet de gérer jusqu’à 48 caméras IP. La même série intègre également la technologie maison Personal Cloud qui autorise l’accès à distance au périphérique de stockage de façon sécurisée depuis un PC ou un t erminal mobile.
AUGMENTEZ VOS REVENUS "'GRACE A LA MESSAGERIE D'ENTREPRISE ! " EXlO est une plateforme de Messagerie Collaborative avec Exchange 2010, spécialement conçue pour les Revendeurs Informatique, les SSII et les Grandes Entreprises. FAITES PARTIE DU CLUB DES REVENDEURS "



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 1E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 134