E.D.I. n°16 mars 2012
E.D.I. n°16 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : 35 milliards de téraoctets et vous, et vous, et vous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
38 EDI n°16/Mars 2012 Actus business [Salon NRF] Adidas met la technologie au pied du mur pour faire bondir l’achat d’impulsion Depuis des années, Intel développe avec des acteurs industriels des produits améliorant l’expérience client en magasin. Ces nouvelles technologies permettent de personnaliser le shopping grâce à l’interactivité. Ainsi, le fondeur en partenariat avec Inwindow a conçu une borne, constituée d’un écran tactile et d’une caméra, capable d’interagir de multiples façons avec l’individu qui se place en face. Utilisant des algorithmes de l’Intel Audience Impression Metrics Suite, l’appareil est capable de reconnaître le type (caucasien, africain, asiatique) auquel appartient la personne, sexe, tranche d’âge, etc., de manière à adapter le contenu de publicités ou de présentations d’articles sur son support d’affichage en 3D. Avec Cineo, personne ne touche au grisbi Le fournisseur Wincor Nixdorf décharge les petits commerçants de la gestion du flux des espèces. Sa caisse sécurisée Cineo remplace le tiroir-caisse traditionnel. À l’instar des machines aux péages autoroutiers, ces automates seront utilisés pour introduire en vrac dans un tube les pièces et les billets du consommateur au moment de régler ses achats en magasin. Intégrant un système de maculation, l’appareil se charge Le consommateur peut ensuite explorer l’offre qui l’intéresse soit en touchant l’écran, soit en faisant des gestes captés par la caméra incorporée, à la façon des acteurs du film Minority Report. Intel est également à l’origine du mur tactile interactif d’Adidas (ci-contre). Celui-ci ouvre au consommateur un catalogue virtuel de milliers de chaussures. Après son choix, il se voit à l’écran chaussé du modèle en grandeur nature. L’effleurement de l’écran affiche les caractéristiques de la paire d’Adidas ou son usage, mais aussi sa disponibilité en stock. Autant d’innovations futuristes qui accéléreront le processus de décision d’achat et allègeront la logistique. alors de compter le cash et de rendre la monnaie sans erreur. La personne responsable de la caisse est la seule à accéder à l’argent, le problème lié aux vols ne se pose plus. D’autre part, la marque s’oriente dans le digital marketing en proposant, par exemple, des écrans multitouch de 22 pouces destinés à rendre très ludique l’expérience du consommateur en magasin. Les grands écrans Panasonic affichent de bons résultats Les écrans Panasonic pour le mar ché du r etail se déclinent en t rois catégories. Pour les petites tailles, le constructeur vient de lancer une gamme de modèles LCD en 42 pouces et 47 pouces qui présentent les der nières technologies en matière d’affichage lumineux. Disponibles en 500 ou 700 c d/m², ces produits ont un bord de 18 mm qui per met leur assemblage en murs d’écrans. Son offr e plasma, quant à elle, couvre désormais tous les besoins en termes de taille : de 42 pouces à 152 pouces. À en croire Panasonic, les écrans plasma de plus de 85 pouc es se v endraient plutôt bien, surtout sur le se gment haut de gamme et pour des « flagship stores » installés dans des lieux de pr estige. Enfin, le fournisseur propose dorénavant des écr ans destinés à des applications out door pour les marques qui souhait ent disposer d’un affic hage en pér iphérie de leurs magasins. Des modèles durcis qui atteignent les 1 500 c d/m². Dans le secteur du « digital signage », Panasonic et ses c onfrères ont écoulé l’an passé en F rance 39 000 unités pr ofessionnelles de plus de 42 pouces. Fujitsu passe à la caisse tout-en-un et à l’indirect Avec son nouveau terminal point de vente, Fujitsu mise sur le design. Premier d’une gamme baptisée Teampos 7000 et disponible à partir de 1 200 € HT, ce modèle tout-en-un constituera en effet une réponse adaptée aux commerces de proximité, surtout si l’espace leur fait défaut. Selon son constructeur, cette caisse tout intégrée pourvue d’un écran tactile est non seulement « très jolie », mais aussi puissante, grâce à des processeurs Intel, et ergonomique, avec une connectique étudiée pour répondre aux besoins de toutes sortes de magasins. Après avoir fourni en solutions complexes de grandes enseignes, le fournisseur souhaite confier la commercialisation de cette gamme de produits TPV – ainsi que les services associés – au canal de vente indirect, via des grossistes et revendeurs IT, spécialisés ou non dans le retail, et en partenariat éventuellement avec des éditeurs de logiciels référençant l’offre Fujitsu.
L'armoire NetShelter CX Insonorisée, elle comprend tout ce dont vous avez besoin pour loger votre informatique en toute sécurité et vous faire économiser de l’espace. Développez votre informatique sans utiliser plus d’espace APC by Schneider Electric vous permet de déployer votre informatique où et quand vous le souhaitez Le manque d'espace informatique est-il un obstacle à l'adoption de nouvelles technologies ? Consolidation, virtualisation, convergence réseau, serveurs lames... sont de nouvelles technologies qui augmentent le rendement, réduisent les coûts et permettent d'en faire plus en consommant et en dépensant moins. Mais avec elles naissent de nouveaux défis en termes d'alimentation, de refroidissement et d'administration, notamment lorsque vous ne disposez pas d'espace dédié. Résultat : vous comptez sur un système de climatisation général et improvisez des solutions. Dans un tel contexte, comment améliorer le niveau de fiabilité et surveiller votre déploiement de serveurs sans dépenser une fortune ? La disponibilité que vous recherchez, sans la salle informatique APC™ by Schneider Electric™ vous aide à concilier vos besoins informatiques avec les réalités logistiques en vous proposant des solutions adaptables et flexibles : des systèmes fiables et efficaces pour l'alimentation, le refroidissement, la surveillance et l'administration. Quelles que soient vos contraintes nous avons la solution. Tous les composants ont été conçus pour fonctionner ensemble et s'intègrent de façon totalement transparente aux équipements existants. Préparez votre déploiement informatique aux évolutions futures Finis les systèmes de refroidissement complexes et les travaux de transformation coûteux. La conception modulaire basée sur un paiement à mesure de la croissance vous garantit des fonctionnalités informatiques parfaitement évolutives. Par ailleurs, les armoires de refroidissement autonomes haute densité, les capteurs de distribution et de surveillance de l'alimentation installés au niveau des racks, et le logiciel de gestion intégré offrent un contrôle à distance total et une visibilité sur l'ensemble du système informatique. Ajoutez à cela une protection de l'alimentation haut de gamme (onduleurs Smart-UPS™ ou Symmetra™) et vous obtenez une solution complète capable de répondre à vos besoins actuels et futurs. Téléchargez gratuitement le livre blanc de votre choix dans les 30 prochains jours et gagnez peut-être un iPad 2 ! Connectez-vous sur www.apc.com/promo et saisissez le code clé 15353p Tél. 0820 290 195• Fax 01 41 39 38 26 1 2 3 Armoires Les racks multiconstructeurs NetShelter™ SX gèrent la circulation de l'air et les besoins en alimentation des environnements haute densité. Alimentation Les onduleurs Smart-UPS et Symmetra ultrafiables offrent une autonomie 2 évolutive. Les unités de distribution d'alimentation sont montées en rack. Gestion et surveillance environnementale Les capteurs de température PoE vous permettent de garder l'œil sur les conditions environnementales au niveau des racks. De son côté, le logiciel centralisé vous offre un aperçu en temps réel de l'ensemble des données du système. 3 L'armoire NetShelter CX Office unique, insonorisée et autonome est disponible en trois tailles : 18U, 24U et 38U. ©2012 Schneider Electric. Tous droits réservés. Schneider Electric, APC, Smart-UPS, Symmetra, InfraStruxure et NetShelter sont des marques de Schneider Electric Industries SAS ou de ses filiales. Toutes les autres marques sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. APC France SAS chez Schneider Electric, 35 rue Joseph Monier, CS 30323, 95506 Rueil Malmaison Cedex (France)• 998-4723_FR_C 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 1E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 134