E.D.I. n°16 mars 2012
E.D.I. n°16 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : 35 milliards de téraoctets et vous, et vous, et vous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Brèves Microsoft Dynamics accélère le CRM La gamme Dynamics ne concerne pas seulement le seul cœur traditionnel des outils ERP (Enterprise Resource Planning), c’est-à-dire la fabrication. Microsoft annonce en effet une « mise à jour de service » sur Dynamics CRM, donc sur la partie concernant la gestion de la relation client. Cette nouvelle version, disponible dans le courant du second semestre, comprendra un service client mobile natif multiplate-forme basé sur le cloud pour iPad, iPhone, Windows Phone 7, Android et BlackBerry. En clair : Dynamics CRM sera exploitable à partir de n’importe quel support. Également au menu, des fonctions de partage social améliorées et de nouvelles options d’entreprise. Certification M&O pour Colt Le groupe Colt qui se définit comme « la plate-forme d’échanges d’informations pour les entreprises en Europe », vient d’obtenir la précieuse certification Management & Operations (M&O). Celle-ci est décernée par l’Uptime Institute pour son site London 3. Selon ses dirigeants, Colt devient ainsi le premier exploitant de centre de données en Europe à être certifié, « renforçant encore sa position dominante dans le secteur ». L’obtention de ce sésame sanctionne, entre autres, l’optimisation des infrastructures en place, l’existence d’un potentiel de disponibilité permanente, l’efficacité des opérations, et la concrétisation d’opportunités d’efficacité énergétique. L’audit auquel Colt s’est soumis a évalué les procédures d'entretien des équipements, l'efficacité de la communication interne et vers les sous-traitants, les investissements dans la formation, notamment. 32 EDI n°16/Mars 2012 Actus produits STOCKAGE Le SSD pour les pros Proposé par Hitachi GST, l’Ultrastar SSD400S.B est un module SSD destiné à un usage professionnel pour les serveurs ou les stations de travail haut de gamme. Il est en effet conçu à partir de mémoire flash SLC NAND 25 nm – une cellule par bit d’information développée en collaboration avec Intel –, ce qui lui confère des performances optimales notamment en écriture, et augmente sensiblement la durée de vie du produit par rapport à la technologie MLC propre aux SSD grand public. Hitachi annonce en effet jusqu’à 35 Po de volume d’écriture aléatoire pour la déclinaison 400 Go DATA CENTER Schneider Electric : cap sur le refroidissement Àmesure que les données explosent, les capacités de traitement de l’information s’accroissent. D’où la montée en charge des data centers pour répondre à cette insatiable gourmandise de calculs. D’où, aussi, la nécessité de fournir à ces immenses centres de données une alimentation électrique, mais aussi des systèmes de refroidissement. Pour répondre à ces exigences, BUSINESS INTELLIGENCE Tableau Software enrichit ses capacités de visualisation Pour beaucoup d’utilisateurs, l’aide à la décision, la businessintelligence et, d’une manière générale, les phénomène liés à la structuration de données restent l’apanage de grosses sociétés comme IBM ou SAP. Surtout depuis que cette dernière a racheté Business Objects, le pionnier (français) du secteur. Il n’en est rien. L’éditeur de logiciels Tableau Software propose aujourd’hui une nouvelle version de son produit vedette : Tableau 7.0. Cette mouture s’enrichit de nouveaux types de visualisation, comme la « boîte à outils » Visual Analytics qui diversifie la palette des graphiques existants. À l’arrivée, l’utilisateur bénéficie d’un plus grand choix de présentation et d’affichage. Dans le même ordre d’idées, Tableau 7.0 inclut désormais les connexions à Hadoop et Vectorwise. Parallèlement à cette initiative, la société annonce une refonte de son programme partenaires. Exemple, le programme Référent entend valoriser les revendeurs qui recommandent Tableau Software à leurs clients. Concrètement, une commission est versée au partenaire Référent sur toutes les opportunités aboutissant Schneider Electric (ex-APC) annonce le lancement de deux solutions modulaires. Prêts à être installés, ces dispositifs, intitulés Facility Modules, augmentent la capacité des data centers par incréments de 500 kW. Ainsi, l’infrastructure physique « peut être dimensionnée par rapport à la charge IT, afin de produire plus d’efficacité et d’économies d’énergie », assure l’industriel. Schneider confirme de ce produit qui est également disponible en capacités de 100 Go et 200 Go. Reposant sur une interface SATA 6 Gbps, cet Ultrastar promet des débits de 536 Mops en lecture et de 502 Mops en écriture. Pour offrir un maximum de sécurité, ce SSD peut intégrer un système de chiffrement automatique des données stockées et autorisera aussi l’effacement définitif des fichiers. Preuve de la confiance que porte Hitachi dans son produit, il bénéficie d’une garantie de cinq ans. ● sa vigilance quant aux ressources. Déjà en 2011, il lançait Ecobreeze, un module à air refroidi capable de s’adapter en sélectionnant automatiquement un refroidissement par évaporation indirecte ou par échangeur de chaleur air-air. Preuve, s’il en était besoin, que les contraintes de traitement des données numériques débouchent sur des innovations scientifiques et techniques majeures. ● à une vente. Bruno Saint-Cast, vice-président Europe de Tableau Software, mise beaucoup sur cette initiative : « Notre nouveau programme partenaires soutiendra le développement de notre base clients, en récompensant simultanément nos partenaires EMEA. » ●
AFFICHAGE Sony sur tous les fronts de l’innovation Sony complète son offre pour les quatre principaux marchés de l’affichage. Ainsi a-t-il profité du récent salon ISE 2012 d’Amsterdam, dédié aux technologies audio et vidéo, pour annoncer de grandes nouveautés adaptées à chacun des secteurs du corporate, de l’éducation, du retail et du Home Cinema. Pour l’éducation tout d’abord, il lancera en juin prochain le VPL-SW535C, un vidéoprojecteur Tri-LCD à ultracourte focale, disponible avec une luminosité de 2 500 ou 3 000 lumens et capable d’afficher des images de 2,80 m de diagonale. Interactif, ce modèle Dual Touch s’utilise à l’aide d’un stylet sur n’importe quelle surface plane. Pour faciliter son installation, il sera fourni avec son support mural intégré et comprendra une fonction Lens Shift (plage de correction d’objectif horizontale et verticale). Destinés au marché du corporate, Sony commercialise depuis peu les projecteurs d’installation VPL-CX235, CW255 et FH35 destinés aux salles de type auditoriums. Produits d’entrée de gamme vendus aux alentours de 1 200 € HT, les deux premières références offrent une luminosité de 4 100 ou 4 500 lumens qui devrait être appropriée pour les grandes salles de réunion. Dans l’affichage dynamique, une nouvelle génération d’écrans Sony fait aussi son apparition. Ces Bravia BtoB présentent de petites améliorations dont un convertisseur HDMI/RS-232 autorisant le contrôle à distance. Mais dans cette catégorie, c’est surtout le FWD-S55H2 qui se fera remarquer dans le semioutdoor fort de ses 1000 cd/m². Enfin, en matière de Home Cinema, Sony se démarque une fois encore. Il sort le premier vidéoprojecteur consumer 4K au monde. Équivalant à quatre fois la résolution de la Full HD, cette technologie LCD réflectif procure une qualité d’image époustouflante. Ses 8 millions de pixels permettent en effet d’afficher des films avec beaucoup de détails, de profondeur et de relief. Et en attendant que Sony Pictures produise du contenu 4K, ce projecteur, vendu environ 15 800 euros HT, comprend unupscaler capable de transformer du Full HD en une résolution proche du 4K natif. ● Le vidéoprojecteur VPL-SW535C est capable d’afficher des images de 2,80 m de diagonale.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 1E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 134