E.D.I. n°16 mars 2012
E.D.I. n°16 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : 35 milliards de téraoctets et vous, et vous, et vous...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
Tests Le P-215 est un scanner à défilement A4 à vocation professionnelle, destiné à un usage sédentaire comme nomade. D’une part, il est assez compact – moins de 30 cm de large, moins de 10 cm de profondeur – pour être posé sur un bureau encombré ou emporté dans une sacoche car il ne pèse que 1 kg. D’autre part, l’Autostart en position On dispense d’une installation préalable de pilote Twain sur l’ordinateur auquel il est raccordé. Cette astuce permet de l’utiliser facilement hors du bureau pour numériser des documents par le biais d’une version allégée et embarquée du logiciel CaptureOn Touch. Une bonne idée que Canon aurait pu développer en ajoutant un logement pour carte SD, par exemple, afin que l’utilisateur puisse opérer des numérisations autonomes on the go ; ces dernières sont possibles avec un adaptateur en option. Le chargeur rabattable est productif et économise de la place Si l’interrupteur Autostart est basculé en position Off, le P-215 se comporte comme un périphérique de numérisation à part entière, accessible à partir d’applications tierces. C’est l’option appropriée dans un contexte sédentaire, quand le scanner est relié à son ordinateur habituel. D’un point de vue pratique, le chargeur de documents, plutôt rare sur un scanner de ce gabarit, est un autre atout. Ingénieux, il se rabat tel un capot pour minimiser l’encombrement. Ouvert, il accueille jusqu’à 20 feuilles au format A4, A5, B5, Letter et même des documents longs d’un mètre, si l’option idoine est sélectionnée dans le pilote Twain. Quant aux cartes de visite, un interstice spécial placé à l’avant s’en charge de manière très efficace. Ajoutons que la numérisation recto-verso s’effectue en une seule passe, ce qui est appréciable. En ce qui concerne 108 EDI n°16/Mars 2012 Scanner• CANON IMAGEFORMULA P-215 LA DOUBLE VIE D’UN SCANNER SÉDENTAIRE ET NOMADE Le P-215 est un miniscanner portable susceptible d’intéresser les professionnels de terrain. Mais il trouve aussi parfaitement sa place dans un environnement sédentaire. la vitesse de numérisation, le P-215 ne déçoit pas non plus. Nous avons mesuré une vitesse de 15ppm, si l’on s’en tient à des documents A4 recto, numérisé en noir et blanc avec une résolution de 200ppp. Sans surprise, cette vitesse chute de moitié si la numérisation est réalisée en couleurs et si la résolution monte à 300ppp. Ces résultats sont honorables pour un petit scanner à vocation bureautique, mais ne sont valables que si le P-215 est raccordé en USB 3.0. Par ailleurs, si seul l’USB 2.0 est disponible, un second câble USB est requis – fourni, heureusement – pour alimenter le scanner en énergie. L’application centrale s’interface avec des services du cloud Enfin, la partie logicielle se montre à la hauteur. En premier lieu, l’application dédiée à la numérisation, CaptureOn Touch, profite d’une interface sobre et explicite. D’un point de vue fonctionnel, elle permet de créer des tâches associées à des paramètres prédéfinis (document PDF ou image jpeg, Tiff, noir et blanc ou couleurs, résolution de 150 à 600ppp, etc.), d’attribuer l’une d’entre elles à la touche de numérisation du scanner, de paramétrer le mode recto verso, etc. Mieux encore, elle suit la tendance du cloud et s’interface avec des services tels que Google Documents, Evernote et Sharepoint, dans le but d’y envoyer des documents en toute simplicité. Cette application centrale est complétée par deux logiciels fournis sur le CD : Bizcard 6, pour traiter des cartes de visite et à en éditer les informations, et Paperport 11, un outil de gestion de documents bien connu, agrémenté d’un module de reconnaissance de caractères. Facile, donc, d’être séduit par les multiples qualités du P-215. ● SCANNER CANON IMAGEFORMULA P-125 Caractéristiques > Format des documents : du A4 à la carte de visite, grammage maxi de 225 g/m2 > Chargeur : 20 feuilles maxi > Résolution : jusqu’à 600pppen 24 bits c ouleur ou 256 niveau de gris > Connectique : USB3.0, alimentation (via USB ou adaptateur secteur en option), verrou Kensington > Dimensions et poids : 28,5 x 9,5 x 4 cm ; 1 kg > Accessoires : 2 câbles USB, 1 CD de pilote et logiciels > Garantie : 1 an > Prix : 299 € HT > Contact : www.canon.fr Atouts > Chargeur rabattable > Numérisation sans pilote > Bonnes performances Replié, le scanner est assez compact pour trouver sa place sur un bureau même encombré. D’un autre côté, son faible poids de 1 kg le destine à voyager dans une sacoche.
Ingram Micro les produits Clic and cash sont disponibles chez Ingram Micro Bijouterie, électroménager, 1nfom1atlque. mobilier. etc Sport. fête. loisirS. profession. etc. Bio, boulangerie. chocolat, vins. cavistes etc. Bijoux fantaisie, galerie d'art, plantes. paysagiste, etc. Cours de danse, serv1ce mformat,que, etc EDI N°16/Mars 2012 Evénement Surprenez vos clients Augmentez vos ventes Hébergement Prolongez l'utilisation de votre boutique pendant 36Sjours Lettre d'Informations Envoyez à tous vos clients une'"Newsletter Nom de domaine Personnalisez votre nom de domaine Exemple •www.monme.comwww monslte.fr•.. - - l oc



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 1E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 126-127E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 128-129E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 130-131E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 132-133E.D.I. numéro 16 mars 2012 Page 134