E.D.I. n°14 déc 11/jan 2012
E.D.I. n°14 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 126

  • Taille du fichier PDF : 39,7 Mo

  • Dans ce numéro : L'impression revoit sa copie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Dossier Impression [grossistes] Malgré la morosité du marché, nous avons enregistré une croissance de 15% sur les services de gestion d’impression « Mieux : la solution de Dexxon permet de surveiller les impressions d’un parc et d’envoyer de nouvelles cartouches d’impression de façon proactive. « Accessible à partir de quelques dizaines de machines, cette solution est d’autant plus intéressante que le taux d’encrage est faible, puisque les cartouches sont facturées chaque trimestre. Peu connue, c’est une alternative intéressante au coût à la page car elle n’engage pas les clients finaux, tout en leur faisant gagner du temps », ajoute-t-il, prévoyant les prochaines étapes, un extranet permettant aux clients de voir en temps réel l’état d’utilisation de leur parc et un contrat de coût au m² sur les grands formats avec Canon. En partenariat avec le seul VAD en impression du marché, en l’occurence Dexxon, les revendeurs peuvent travailler sur des projets d’optimisation d’architecture d’impression, des usages et des processus documentaires ainsi que de la gestion technique et administrative des parcs : « le but est d’optimiser le nombre d’équipements. Cette démarche est ouverte à toutes les structures à partir d’une centaine de postes. Depuis peu, nous constatons un intérêt croissant pour ce type d’offres chez les gros revendeurs régionaux et les corporate resellers, comme chez leurs clients. Mais même les plus petits revendeurs ont intérêt à avoir une compétence sur la rationalisation », explique Sébastien Créno, le directeur des opération de Bluemega. La gestion documentaire, l’avenir du marché Mais le principal relais de croissance auquel s’intéressent les grossistes est aujourd’hui sans conteste la gestion documentaire : d’un côté, « les scanners Jean-Jacques Bastide, responsable de l’activité MPS de Dexxon. 64 EDI n°14/Décembre 2011 - Janvier 2012 des multifonctions sont essentiellement utilisés pour de la photocopie », note Jean-Jacques Bastide. De l’autre, les fournisseurs de scanners et de solutions logicielles de gestion documentaire s’intéressent de plus en plus aux PME, pour lesquelles les VAD spécialisés ne sont pas taillés. Autant dire que toutes les conditions sont réunies pour l’explosion d’un marché de masse. Attention cependant : la gestion documentaire ne s’improvise pas et demande des compétences spécifiques. « Il faut aussi bien savoir distribuer du matériel qu’intégrer du logiciel. Chaque problématique est unique et nécessite une forte culture du document, de sa nature et de ses flux dans l’entreprise », rappelle Michel Lauga, DGA du VAD et revendeur Mach33 Diffusion. « Les grossistes généralistes ne disposent pas de l’offre matérielle nécessaire à certains besoins, comme des scanners de livres ou de plans, qui s’accompagnent de services spécifiques », renchérit David Duranton, directeur marketing et commercial du VAD Spigraph. Tous deux cependant estiment que les multifonctions sont insuffisantes pour répondre à des besoins de gestion documentaire, Un scanner de table associé à une imprimante laser sera plus efficace à de nombreuses tâches de gestion documentaire, tout en générant plus de marge pour le revendeur. ALSO ACTEBIS MPS : EN ROUTE VERS L’AVENIR ? car elles ne savent pas traiter automatiquement le recto verso, les liasses ou encore les documents épais ou aux formats exotiques comme les cartes d’identité, etc. Privilégier des produits simples plutôt que des multifonctions « Dans une approche documentaire, il vaut mieux installer une imprimante et un scanner séparés, plus efficaces par rapport aux besoins et plus rentables d’un point de vue marge », estime David Duranton. On notera cependant que les VAD en gestion documentaire ne proposent ni systèmes de stockage, ni multifonctions : « des marchés trop concurrentiels, sur lesquels il faudrait déployer beaucoup d’efforts pour exister en tant que grossiste et pour lesquels il faut d’autres compétences », explique David Duranton qui préfère donc laisser cet aspect des choses à ses revendeurs. En revanche, l’aspect logiciel est primordial dans les projets de GED dont la réussite se mesure à l’interfaçage des matériels aux applicatifs métier de l’utilisateur et à la bonne remontée des informations numérisées. Ce à quoi s’attachent tout particulièrement les VAD spécialisés et, de plus en plus, les grossistes classiques, qui doivent développer leur offre et leurs compétences pour répondre efficacement aux problématiques de revente. En tout état de cause, le marché reste ouvert : « on est très en amont de la phase d’équipement et il y a de la place pour tout le monde », conclut Michel Lauga.● Le généraliste Actebis, par le biais de sa structure allemande, a frappé un grand coup outre-Rhin en montant, en partenariat avec le prestataire spécialisé druckerfachmann.de, une structure dédiée à la commercialisation de services de gestion déléguée d’impression via un réseau de revendeurs. Actebis France se montre particulièrement intéressé par cette expérience, qu’il envisage de décliner en France, « bien qu’il n’y ait pas de stratégie pan-européenne sur le sujet pour l’instant dans le groupe », précise Jérôme de Goué. Les concurrents d’Actebis gardent également un œil sur cette initiative, même si « l’Allemagne est en avance », selon Nadine Bloch et « le marché est pour l’instant plus limité en France », selon YannHallosserie. Quant à Sébastien Créno, il estime que la création d’ALSO Actebis MPS est révélatrice d’une tendance du marché, à l’instar du rachat de NewField IT par Xerox au Royaume-Uni. On peut donc raisonnablement croire qu’à terme, les spécialistes de la valeur dans le monde de l’impression finiront dans l’escarcelle de concurrents plus généralistes.
ETHERNET 2 CARTOUCHES HAUTE CAPACITÉ 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 1E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 2-3E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 4-5E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 6-7E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 8-9E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 10-11E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 12-13E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 14-15E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 16-17E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 18-19E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 20-21E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 22-23E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 24-25E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 26-27E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 28-29E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 30-31E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 32-33E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 34-35E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 36-37E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 38-39E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 40-41E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 42-43E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 44-45E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 46-47E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 48-49E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 50-51E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 52-53E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 54-55E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 56-57E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 58-59E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 60-61E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 62-63E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 64-65E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 66-67E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 68-69E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 70-71E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 72-73E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 74-75E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 76-77E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 78-79E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 80-81E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 82-83E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 84-85E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 86-87E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 88-89E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 90-91E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 92-93E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 94-95E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 96-97E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 98-99E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 100-101E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 102-103E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 104-105E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 106-107E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 108-109E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 110-111E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 112-113E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 114-115E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 116-117E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 118-119E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 120-121E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 122-123E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 124-125E.D.I. numéro 14 déc 11/jan 2012 Page 126