E.D.I. n°13 novembre 2011
E.D.I. n°13 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 43 Mo

  • Dans ce numéro : Réseaux & Télécoms, la convergence a trouvé sa voie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Tendances Baromètre Brèves CONJONCTURE Le réveil du marché du calcul intensif Résultats records pour Intel Malgré la crise, qui dure depuis quelques années, Intel annonce des résultats records pour le troisième trimestre de son exercice fiscal 2011. Avec un chiffre d’affaire de 14,3 milliards de dollars, le fondeur dépasse pour la première fois la barre de 14 milliards sur un trimestre, une hausse de 29% par rapport à la même période de l’année précédente. « Pour le troisième trimestre, Intel affiche une fois de plus des résultats record, avec, pour la première fois, plus de 14 milliards USD de recettes », explique Paul Otellini CEO d’Intel. « Ceci est dû majoritairement à une croissance à deux chiffres pour les PC portables. Nous enregistrons également d’excellents résultats continus pour le datacenter, alimentés par le développement permanent de l’informatique nomade et du cloud computing ». Le bénéfice d’exploitation bat aussi des records avec une hausse 895 millions de dollars, soit 22% de mieux d’une années sur l’autre. Les actionnaires ont ainsi gagné 25% par action sur l’année. Le droid séduit La société Surikate, spécialisée dans les services et le marketing mobile, a mené, durant l’été 2011, une grande enquête auprès des utilisateurs du système d’exploitation mobile Android. Elle révèle un taux de satisfaction de 85,4% des utilisateurs. Parmi les critères de choix, les utilisateurs plébiscitent les applications (55%) , l’intégration des services de Google (53%) , et enfin les possibilités de personnalisation (50%). On notera que 47% des utilisateurs citent la lecture du Flash comme un avantage déterminant. En France, les smartphones sous Android représentent 28,5% de l’ensemble des téléphones mobiles devant l’iPhone (26,4%) et Symbian (22,3%). 80 EDI n°13/Novembre 2011 L’arrivée de nouveaux acteurs a bousculé un marché qui ronronait au rythme des gros datacenters inabordables. Grâce au parallel computing, le calcul intensif se démocratise sous les effets conjugués de la concurrence et des besoins. Le segment des supercalculateurs et des datacenters dédiés au calcul intensif, celui du HPC ou High Performance Computing, est l’un des plus discrets de l’informatique. Pourtant ce marché connaît une progression régulière selon les chiffres d’IDC. La croissance du chiffre d’affaire est en moyenne de 5,5% par an depuis la crise de 2008. Il était de 9 à 10% par an avant la crise. En valeur, le marché mondial génère environ 9,3 milliards de dollars de chiffre d’affaire. En France, le marché est estimé à environ 500 millions d’euros, avec une forte disparité des montants investis. L’état, via des organismes comme le CEA, est le premier acheteur de supercalculateurs, suivi par de grosses entreprises comme Veolia ou Saint Gobain. Cependant, l’arrivée de nouveaux acteurs, avec Nvidia à leur tête, a bouleversé la donne. Le GPU Computing bouscule le marché En 2007 Nvidia lançait ses premières cartes Tesla (voir la photo ci-contre) ainsi que l’environnement de développement CUDA (Compute Unified Device Architecture). La technologie Tesla consiste à utiliser les GPU des cartes graphiques dans des solutions dédiées au calcul intensif. L’idée de génie de Nvidia est d’exploiter l’architecture parallèle de ses GPU pour d’autres tâches que le plaquage de textures. Contrairement au CPU, le GPU, l’autre processeur dans la machine, dispose depuis longtemps d’une microarchitecture parallèle, comptant des centaines de cœurs et dotée de tous les raffinements nécessaires (antémémoire partagée, synchronisation...) pour traiter de très grandes quantités de données. Et ce n’est pas tout, CUDA offre à cette plateforme matérielle et aux développeurs un environnement de développement qui permet d’outrepasser les limites des API graphiques. A présent les développeurs peuvent accéder directement aux fonction des GPU. Bien entendu, les concurrents de Nvidia ont vite réagi en proposant leurs propres technologies. Intel s’est lancé dans le projet révolutionnaire Larabee avant de l’abandonner pour une solution moins radicale, l’architecture Intel MIC (Many Integrated Core). De son côté AMD/ATI a lancé les GPU concurrents FireStream. Grâce à cette concurrence initiée par Nvidia, les prix ont considérablement baissé, avec des solutions packagées. On peut à présent glisser une carte dans son PC pour moins de 1500 euros HT et disposer de plusieurs centaines de Gigaflops de puissance de calcul. Le spectre des utilisateurs potentiels s’est du même coup élargi aux entreprises de taille moyenne, aux banques pour le calcul financier ainsi qu’à la communautés de l’éducation et de la recherche. « Le marché grossit sous l’influence de besoins comme la simulation et la modélisation, plus besoin de faire d’essais en réel », explique Patrice Gommy, Directeur du marketing chez SGI. « A partir du moment où vous rentrez dedans, vous ne pouvez plus vous en passer, que vous soyez un fabricant de stylos ou de centrales nucléaires ». ● Source : CEA.
Synology RS212 & RS812 RS212 - Serveur Rack L6ger et Résistant Avec une longueur standard de 19" mais une profondeur de seulement 1 ciTRrxrrov'Z', RS212 est prévu pour des bureaux de taJlle Umtée. Il eat adapté pour une installation au mur et avec 2 poteaux de préaentDir. Les ports de connexion sont placés sur le panneau avant pour un entretien facile. La toléranceé.la chaleur est accru de +1- 5 degrés Celsius, adapté l un environnement Industriel ISI12-Soucieux du Budget & &olull pour le SMI RS812 est évokltlf avec RX41 0, proposant jusqu'à 24TB d'espace de stockage. Recommandé pour les petites entreprises et les entreprises en lancement qui cherchent à partager et protéger des données en utilisant une solution rentable. Son système d'exploitation, DlskStatlon Manager, offre une myriade d'applications professionnelles pour facliter la gestion quotidienne de rentreprtse. Pour plus d'lnformatJon sur las produits, merci da vous rendra sur www.aynology.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 1E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 132