E.D.I. n°13 novembre 2011
E.D.I. n°13 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 43 Mo

  • Dans ce numéro : Réseaux & Télécoms, la convergence a trouvé sa voie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 EDI n°13/Novembre 2011 Dossier [Réseaux & Télécoms] CISCO L’IRRUPTION DU CHAMPION DES RÉSEAUX Àla différence de la quasi-totalité des acteurs de la ToIP, Cisco vient du monde des réseaux. Créée en 1986, la société est même la première à avoir commercialisé des routeurs IP, protocole dont il est devenu le champion. Dominant le secteur du réseau, Cisco, à la recherche de nouveaux marchés, s’est attaqué à celui de la voix au tournant des années 2000. Cette idée fut considérée comme une hérésie par les constructeurs de PABX, tant l’IP paraissait mal adapté au transport de la téléphonie, si exigeante en termes de qualité de service. Au fil des années, de perfectionnement en perfectionnement, il s’est pourtant imposé, obligeant les acteurs traditionnels de la voix à passer eux aussi à la ToIP. Ayant dès le départ une vue plutôt informatique des choses, Cisco parle MITEL UNE NAISSANCE AVEC LA TOIP Mitel est né avec la ToIP et son offre est entièrement logicielle. Elle comprend une suite d’applications, dont le cœur est l’IP-BX : le MCD (Mitel Communications Director). Celui-ci fonctionne soit sur boîtier Mitel, soit sur un serveur, soit sur VMware. Il est complété par d’autres fonctions : centre de contact, collaboration (Mitel de services disponibles sur la plateforme (voix, communication unifiée, collaboration, réseaux sociaux, centres de contact) Unified Communications. Ils peuvent être fournis séparément ou fédérés dans un portail de communication (convergence). Un canal de distribution via les opérateurs Fidèle à sa stratégie de départ, Cisco vend 100% en indirect. Les revendeurs achètent soit directement auprès de lui ou par le biais de grossistes (Comstor, Azlan). Les formations sont assurées par des partenaires, qui fournissent également les supports niveaux 1 et 2, le troisième étant du ressort de l’un des quatre TAC (Technical Asssistance Center). Celui pour l’Europe est situé à Bruxelles. Les opérateurs constituent également un canal Telecollaboration sur 1, 2 ou 3 écrans), Mitel Applications Suite (MAS) pour les communications unifiées (client PC, smartphone, tablette ou client Web), l’audioconférence sur le poste de travail, le télétravail (Border Gateway), la messagerie unifiée (NuPoint). À noter que Mitel vient d’annoncer l’Unified Communicator Advanced qui fonctionne sur View, le client léger de VMware. Côté partenaires Vendant 100% en indirect, Mitel fournit les petites entreprises par le biais d’une centaine de revendeurs qui s’approvisionnent chez Arrow ECS et touche les grandes entreprises via des intégrateurs tels que Spie Communications ou Exprimm’IT. Autre canal de distribution, les opérateurs et les fournisseurs de services, de distribution, soit en revendant directement ses solutions, soit sous la forme du SaaS. C’est par exemple le choix d’Orange Business Services pour son offre Business Together as a Service ou de SFR pour son offre de Telepresence.● comme Hub Télécom (ex-ADP Télécom) ou Acropolis qui offrent notamment des services de TaaS (téléphonie as a Service), dans laquelle l’IP-BX est virtualisé par client. Le constructeur est à la recherche de partenaires, plutôt SSII, capables d’interfacer ses produits avec le SI de l’entreprise. Des formations sont également organisées pour certains grands clients. Des formations techniques débouchent sur quatre niveaux de certification : Registred, Authorized, Select et Premier (souvent les grands intégrateurs). Le constructeur aide également ses partenaires, notamment dans des campagnes de pub, des actions de téléprospection ou de participations à des salons. Sont également proposées des formations commerciales gratuites, qui peuvent être complétées par des actions de commerciaux de Mitel accompagnant ses partenaires chez les clients.●
« exact. Mais maintenant, avec le cloud computing, le temps de prendre un café, tu peux déjà te mettre au boulot » l’informatique change avec Orange Pour que votre informatique soit plus simple et s’adapte en permanence à vos besoins, passez au cloud computing. Grâce à notre savoir-faire d’opérateur informatique, vous pouvez vous concentrer sur votre activité en toute sérénité. cloud computing = informatique en nuage orange-business.com/cloud le business change avec France Télécom – S.A. au capital de 10 595 434 424 euros – 6, place d’Alleray, 75505 Paris Cedex 15 – RCS Paris 380 129 866 – Photo : Olivier Roller –



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 1E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 13 novembre 2011 Page 132