E.D.I. n°12 octobre 2011
E.D.I. n°12 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 32,5 Mo

  • Dans ce numéro : Vidéosurveillance : un marché à suivre de près

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Créé en 1972, Tracor Europe est entré de plain-pied dans le monde de l’informatique en 1994 en devenant grossiste pour postes de travail et systèmes d’impression. C’est dès cette époque qu’a été initié le partenariat entre Tracor Europe et Axis Communications. Le fabricant développait alors des serveurs d’impression et quand, en 1996, il a mis sur le marché sa première caméra, Tracor Europe l’a suivi dans cette aventure entrant ainsi dès 2000 dans le monde de la vidéosurveillance. « Le marché de la caméra de vidéosurveillance analogique était déjà très prometteur et avec l’arrivée du numérique, les études annonçaient une croissance de 30 à 40% par an », explique Yves Dalle, président de Tracor Europe. En un peu plus de 10 ans, le grossiste s’est spécialisé en vidéosurveillance en s’appuyant sur un réseau de 900 revendeurs actifs présents sur tout le territoire français, DOM-TOM compris, mais aussi sur le Maghreb et l’Afrique francophone. L’un des plus importants atouts de Tracor Europe est qu’elle reste une entreprise à taille humaine. L’équipe est constituée de 12 personnes et l’organisation a toujours été axée sur la bonne qualité des conditions de travail avec une méthode de management favorisant les échanges. Pour les partenaires de Tracor Europe, cette structure est synonyme de souplesse et Publi-reportage Incontournable sur le marché de la vidéosurveillance depuis plus de 15 ans, le grossiste Tracor Europe a toujours eu pour objectif d’être plus qu’un simple intermédiaire entre ses fournisseurs et ses partenaires revendeurs, axant sa stratégie sur le service et la valeur ajoutée. 38 EDI n°12/Octobre 2011 - Publi-reportage LA VALEUR AJOUTÉE de réactivité. « Nous avons la faculté de nous adapter très facilement et très rapidement aux besoins de nos revendeurs, nos équipes combinant compétences techniques et spécialisation avec toujours le souci de la proximité », souligne Jean-Luc Dupont, directeur commercial de Tracor Europe. Un grossiste, trois métiers Les activités grossistes de Tracor Europe sont réparties sur trois métiers avec, en premier lieu, la vidéosurveillance mais aussi l’affichage grande taille, qui comprend à la fois l’équipement de PC sécurité Dans la perspective d’aller à la rencontre de ses partenaires, Tracor Europe participe à de nombreux salons. Disponibles en versions extérieure ou intérieure, les caméras Axis Série P134x peuvent atteindre 5 Mpixels. L’avis d’Axis Communications, partenaire de Tracor Europe « Tracor Europe accompagne les clients tout au long du processus d’acquisition des solutions de vidéosurveillance et c’est le grossiste avec lequel nous avons développé le plus de relationnel. Ils sont toujours disponibles et nos revendeurs sont toujours satisfaits de travailler avec eux. Ils ont également l’avantage d’être très efficaces en matière de formation ». Sonia Daoud, responsable de la distribution chez Axis Communications. et l’affichage dynamique. Enfin, le troisième pôle de Tracor Europe est le client léger avec des marques telles que HP et VXL. Pour ces trois métiers, le grossiste a opté pour une liste de fournisseurs restreinte, l’objectif étant, comme le souligne Yves Dalle, de « pouvoir connaître et maîtriser parfaitement tous les produits du catalogue et tous les accessoires qui leur sont associés ». Ainsi, dans le domaine de l’affichage grande taille, Tracor Europe travaille avec un seul fournisseur : Nec Display Solutions. « Si nous avons choisi Nec, c’est tout simplement parce qu’ils ont une gamme garantie 3 ans pour un fonctionnement 24h/24 et 7j/7 », explique Jean-Luc Dupont. « Pour les revendeurs, c’est un argument de vente qui fait souvent la différence auprès de leurs clients, surtout pour des applications de vidéosurveillance où la continuité de service est essentielle ». Pour ce qui est de la vidéosurveillance, le catalogue de Tracor Europe regroupe davantage de fournisseurs, mais cela s’explique par la volonté de pouvoir couvrir tous les besoins dans ce domaine. Ainsi, s’il conserve
Publi-reportage DE LA VIDÉOSURVEILLANCE Nous avons la faculté de nous adapter très facilement et très rapidement aux besoins de nos revendeurs » un partenariat historique et privilégié avec Axis Communications, leader dans le domaine de la caméra IP, le grossiste travaille aussi avec des constructeurs tels que Bosch ou Pelco. Depuis peu, Tracor Europe a également ajouté à son catalogue la marque américaine Arecont. Cette fois, il s’agit d’un choix technologique, le constructeur proposant des caméras panoramiques et mégapixels qui couvrent des besoins spécifiques. Un catalogue à 360°Couvrant toute la chaîne de la vidéosurveillance, le catalogue du grossiste comprend également des références dans le domaine des solutions d’enregistrements avec Camtrace, Eboo, Genetec et, plus récemment, le canadien Aimetis qui propose des modules logiciels de traitement intelligent de la vidéo tels que le comptage de personnes, le franchissement de lignes virtuelles ou encore la lecture de plaques minéralogiques. Pour la partie réseau, le grossiste a référencé D-Link et Alvarion. « En proposant ces marques, nous donnons l’opportunité à nos partenaires de proposer des solutions complètes de vidéosurveillance », La caméra Axis Q603x existe en versions extérieure et intérieure. indique Jean-Luc Dupont. Le leitmotiv de la stratégie de Tracor Europe est l’accompagnement du revendeur que ce soit avant, mais aussi pendant et après la vente. Ainsi, en avant-vente, le revendeur peut être conseillé sur le produit qui correspond le mieux aux besoins de son client final. Tracor Europe offre même la possibilité au revendeur de se connecter aux caméras de son showroom. « L’accès en ligne à nos caméras nous permet de montrer au revendeur, et parfois même à son client, l’étendue des fonctionnalités des caméras IP. Cela lui apporte une aide réelle et le conforte dans le choix de son produit », souligne Sébastien Gilbert, responsable technique du grossiste. C’est aussi la raison pour laquelle Tracor Europe a choisi de ne pas proposer la vente en ligne de son catalogue : « le contact direct avec nos équipes est la garantie du choix du bon produit », insiste Jean-Luc Dupont. Et le travail de Tracor Europe ne s’arrête pas à la signature du bon de commande. Par exemple, pour faciliter le travail de ses partenaires, le grossiste propose un service L’équipe commerciale de Tracor Europe (de g. à dr.) : Gilles Rodriguez, Katty Lepiller, Jean-Luc Dupont (directeur commercial), Johana Dross et Laurent Uzbelger. de pré-configuration du matériel. Tracor Europe peut ainsi se charger du paramétrage des produits en respectant le cahier des charges du client, et le revendeur n’a plus qu’à procéder à l’installation, gagnant un temps précieux. Quant à « l’après-vente », Tracor Europe a lancé en juin un service de garantie novateur baptisé T-Pack. Décliné sur la gamme Axis, il permet au revendeur de proposer à ses clients un service de remplacement sur site en J+1 d’une caméra qui serait tombée en panne, pour un coût à partir de seulement 1 euro par mois et par caméra. Ce service montre à quel point Tracor Europe va bien au-delà d’un simple travail de grossiste. Ce n’est d’ailleurs pas le seul exemple, car en plus de la distribution des produits, Tracor Europe a mis un fort accent sur la formation technique de son réseau. Sous la houlette de Sébastien Gilbert, les revendeurs peuvent suivre des sessions dédiées à des technologies (l’optique, l’installation IP, etc.) L’avis de Nec Display Solutions, partenaire de Tracor Europe « Tracor Europe est un grossiste à valeur ajoutée, très impliqué sur des marchés verticaux que nous ne pourrions pas adresser sans eux. Étant donné qu’il ne distribue que notre marque sur le secteur de l’affichage grande taille, leurs équipes commerciales et techniques sont très pointues et cela nous permet de travailler avec eux de façon très efficace notamment sur les projets spécifiques de grande envergure » Nadir Ben Bouali, directeur commercial de Nec Display Solutions. ou à des produits et notamment les logiciels d’enregistrement. Ces formations, souvent certifiantes et reconnues par les constructeurs, permettent aux revendeurs d’accroître leurs compétences techniques et donc de proposer à leur tour plus de services à leurs clients. ● EDI n°12/Octobre 2011 - Publi-reportage 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 1E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 132