E.D.I. n°12 octobre 2011
E.D.I. n°12 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 32,5 Mo

  • Dans ce numéro : Vidéosurveillance : un marché à suivre de près

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Déployés à grande échelle, ces systèmes d’analyse vidéo en temps réel, capables de détecter des intrusions et même de surveiller les comportements suspects, offrent également une sécurité accrue en assistant des agents dont la vigilance commence généralement à chuter au-delà de vingt minutes de visionnage quand ils suivent plus de dix caméras. De plus, des études estiment à 1 sur 1000 la probabilité pour un surveillant de réagir sur le fait à un évènement capté par un réseau de caméras (la vidéosurveillance constituant principalement un outil d’enquête après l’évènement). Vidéosurveillance publique et privée S’il est peu probable que la France atteigne un jour les 4 millions de caméras de vidéosurveillance comme en Grande-Bretagne, en raison des controverses que suscite le « modèle londonien » où chaque habitant est susceptible d’être filmé trois cents fois par jour par des caméras publiques ou privées, le marché n’en est pas moins en plein boum. Même à Paris, le maire socialiste Bertrand Delanoë a accepté le plan « 1000 caméras pour Paris », faisant 34 EDI n°12/Octobre 2011 Dossier Vidéosurveillance En France, les secteurs commercial, tertiaire et industriel représenteraient 64% des ventes en volume » passer le nombre de caméras de 330 à plus de 1 200. En outre, leurs images pourront désormais être enregistrées. Car aussi surprenant que cela puisse paraître, la police parisienne ne disposait jusqu’alors d’aucun dispositif d’enregistrement sur son réseau de surface. Un changement de taille qui imposera de remplacer de nombreuses caméras dont la résolution est trop faible pour une exploitation des séquences à des fins judiciaires. Résultat, pour la Capitale, les premières estimations font état d’un investissement d’au moins 44 millions d’euros. Après les émeutes qui ont touché certaines villes de banlieue en 2005, beaucoup de municipalités ont suivi le mouvement et donné leur feu vert pour la mise en service d’un système vidéo pour surveiller les rues. Une commune comme Rosny-sous-Bois (41 000 habitants) vient ainsi de s’équiper d’un réseau de 52 caméras et d’un poste d’exploitation, facturés 800 000 euros. Cela n’empêche pas son centre commercial, Rosny II, de disposer de sa propre installation de vidéosurveillance, fonctionnant avec pas moins de 100 caméras et une salle de supervision. LA CERTIFICATION DES INSTALLATEURS Pour favoriser le développement de la vidéoprotection, le ministère de l’Intérieur a souhaité faciliter les démarches de mise en application des systèmes de vidéosurveillance, en s’appuyant sur des certifications. Reconnues par les professionnels de la sécurité et de l’assurance, celles-ci sont censées être une garantie de la qualité des interventions des installateurs, « depuis la définition des besoins du client utilisateur jusqu’à la réception et la maintenance de l’installation avec l’emploi de matériels sûrs et adaptés ». Si la certification est facultative, seul un installateur agréé peut en revanche être habilité à délivrer une attestation de conformité aux normes techniques appelées par la réglementation ou une déclaration d’installation dans « tout lieu du secteur public ou du secteur privé où le public peut accéder ». Tout l’intérêt de ladite attestation est de permettre à l’exploitant de simplifier la procédure de déclaration auprès de la préfecture, en le dispensant de fournir les caractéristiques techniques du dispositif. Délivrée par des organismes certificateurs et d’une durée de quatre ans renouvelable, la certification est basée sur un audit de bureau et un audit de terrain. Ainsi, au contrôle des exigences relatives à l’organisation de l’entreprise (lien contractuel sans ambiguïté avec le client, compétence du service client, maîtrise des moyens matériels, évaluation des compétences techniques des équipes, etc.), s’ajoutent des contrôles sur des installations réalisées ou en maintenance. Variant en fonction de la taille de l’entreprise, le coût de la certification avoisine 5 000 euros, auprès de Bureau Veritas, par exemple. 500 400 300 200 100 0 Selon la société d’analyses Freedonia Group, les secteurs commercial, tertiaire et industriel représenteraient en France 64% des ventes en volume, loin devant le secteur public et les particuliers, à respectivement 22% et 14% des ventes. Les transports, la logistique, l’agroalimentaire, les sociétés d’autoroutes, la grande distribution et la pharmacie constitueraient la clientèle la plus importante. « Une entreprise française sur cinq est équipée de caméras de surveillance », Évolution du marché de la vidéosurveillance en France Équipement hardware (indice) Équipement software (indice) 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Source : MSI Reports ➜
Microsoft vient À votre rencontre dans votre rÉgion ! Du 27 septembre au 15 novembre dans 7 villes de France À chaque MÉtier son ÉvÉneMent dÉdiÉ. Décideurs informatiques Développeurs et Professionnels Partenaires de l’informatique Nantes 27 et 28 septembre Paris 4 octobre Strasbourg 12 et 13 octobre Lille 19 et 20 octobre Marseille 2 et 3 novembre Lyon 8 et 9 novembre Bordeaux 14 et 15 novembre Inscription sur www.microsoftdays.fr En partenariat avec Événement gratuit Edition spéciale Windows Phone SQL Server System Center Office 365 Visual Studio Windows Azure Partenaire platinum Microsoft France - RCS Nanterre B327 733 184



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 1E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 132