E.D.I. n°12 octobre 2011
E.D.I. n°12 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 32,5 Mo

  • Dans ce numéro : Vidéosurveillance : un marché à suivre de près

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
en vidéosurveillance analogique. Dans l’IT, on mise en effet davantage sur les services vendus aux clients », observe cependant Yvon Dussurget, le responsable commercial de Pelco France. Marilyne Michel, country manager de D-Link France, estime, elle, que « du fait de la succession rapide de nouvelles technologies à intégrer, telles que la HD ou le format vidéo H.264, et de la demande des entreprises clientes pour des équipements de plus en plus haut de gamme, la croissance en valeur ne devrait pas faiblir avant longtemps. » En valeur comme en volume, les cabinets d’études tablent même sur une forte croissance. Selon IDC, 26,5 millions de caméras seront vendues dans le monde en 2013 et le poids du matériel vidéo s’élèvera alors à 5,3 milliards de dollars. Son confrère IMS Research avance le chiffre de 25 milliards de dollars en 2020 pour l’ensemble du marché. Trois arguments en faveur du marché Ledit marché connaîtrait un fort dynamisme pour trois raisons. Tout d’abord, la tendance étant à la vidéosurveillance sur IP, les entreprises du secteur profitent du passage du CCTV analogique aux systèmes tout numériques – adaptés à des outils de mobilité très en vogue. « Pour les installations de vidéosurveillance comprenant plus de trente caméras, l’IP représentent dorénavant l’essentiel des ventes, constate Laurent Caro, field sales manager chez Axis Communications. À l’inverse, dans les systèmes qui comportent moins d’une vingtaine de caméras, c’est l’analogique qui domine encore largement. » 32 EDI n°12/Octobre 2011 Dossier Vidéosurveillance Pour les installations comprenant plus de 30 caméras, l’IP représentent dorénavant l’essentiel des ventes » UN SERVICE JUGÉ ESSENTIEL Néanmoins, IMS Research s’attend à ce que les caméras de vidéosurveillance sur IP représentent 42% du marché mondial dès 2013. « Les canaux de distribution ne sont pas les mêmes, signale Marilyne Michel. Dans l’analogique, 90% des caméras sont commercialisées par les revendeurs en alarmes. Dans l’IP, 43% des ventes sont d’ores et déjà assurées par les détaillants IT, le reste étant partagé entre les spécialistes en sécurité et les installateurs de surveillance. » Et d’ajouter : « Mais si l’ensemble du channel informatique ne capitalise pas sur l’avantage concurrentiel que représentent ses compétences en réseau pour se lancer sans plus attendre sur cette niche appelée à grandir, les professionnels de la sécurité finiront par dominer le marché. » Par ailleurs, en favorisant le développement de la vidéosurveillance, la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) présenterait des perspectives prometteuses pour les professionnels. Celle-ci prévoit en effet de donner la possibilité à un plus grand nombre de personnes morales, au premier rang desquelles figureraient les commerces, d’installer de tels systèmes « aux abords de leurs bâtiments et installations, dans les lieux susceptibles d’être exposés à des actes de terrorisme ou particulièrement exposés à des risques d’agression ou de vol ». Enfin, le visionnage des images par des agents étant l’un des postes les plus lourds, la vidéosurveillance « intelligente » est une technologie qui fait de plus en plus d’adeptes chez les édiles et autres décideurs. Celle-ci permet de « discriminer » les détections d’alertes à partir de séquences vidéo (objets abandonnés, maraudage, reconnaissance ou tracking), tout en minimisant le volume des flux en circulation sur les réseaux. De fait, en alertant les agents de sécurité en cas de mouvements suspects, elle réduit sensiblement les effectifs chargés du visionnage 24h/24 et donc les coûts de personnel de contrôle. ➜ Une enquête européenne réalisée en 2006 par le cabinet Concomitance pour le compte de Gunnebo, spécialiste des systèmes et services de sécurité intégrés, fait apparaître que le service est déterminant. Si 88% des sociétés interrogées placent la fiabilité des solutions de sécurité électronique, dont la vidéosurveillance, en tête de leurs priorités lors du choix de leurs fournisseurs, la qualité du SAV et des relations humaines entre les commerciaux et l’entreprise acheteuse sont également des critères d’achat jugés essentiels, devant la notoriété et les références clients. La possibilité d’interfacer les solutions de sécurité électronique avec d’autres systèmes fait aussi partie des principaux critères de sélection des décideurs (responsables sécurité, responsables de site…). Cette attente de solutions ouvertes et adaptables se heurterait toutefois au scepticisme de 49% des entreprises françaises sur la capacité des fournisseurs à gérer les problématiques dérivées des nouvelles technologies. En outre, les sondés souhaitent que les fournisseurs s’améliorent en matière d’innovation. Autre enseignement de l’étude, plus d’une entreprise française sur deux compte moderniser son système de sécurité électronique existant, alors qu’une sur trois prévoit d’augmenter le nombre de sites équipés. Elles ont tendance à planifier leurs achats au moins un an à l’avance. Enfin, plus de 60% des sociétés interrogées voient ce type de dépenses comme un investissement productif.
SURVEILLEZ OU QUE VOUS SOYEZ 1 Une caméra IP est un produit combinant une caméra haute-résolution et une connexion Internet. Elle vous permet ainsi de visualiser l'image à distance, de prendre une photo en direct, de déclencher un enregistrement vidéo, d'être averti par mail en cas d'intrusion, et ce où que vous soyez, via une simple connexion internet. Vous pouvez donc surveiller votre résidence (entrée, salon. jardin, piscine, balcon. garage. etc.) lorsque vous êtes sur votre lieu de travail ou en déplacement (vacances, famille, amis, rAr,nlll17-'lnt.l profeSSiOnnel, etC.). Disponible chez : 3, rue des aérostiers- 93165 Noisy le Grand- Tel : 01.41.67.88.88 - Fax : 01.41.67.88.89 Email : pca@pcafrance.fr - Site internet : www.pcafrance.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 1E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 132