E.D.I. n°12 octobre 2011
E.D.I. n°12 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 32,5 Mo

  • Dans ce numéro : Vidéosurveillance : un marché à suivre de près

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Mouvements XEROX FRANCE Jean-Pierre Bréard Directeur général Jean-Pierre Bréard prend la tête de Xerox France, filiale du spécialiste américain de la bureautique. Le nouveau directeur général est dans la maison depuis bientôt un quart de siècle. « Au cours de sa carrière cross-fonctionnelle », précise Xerox France, « il a évolué dans les domaines de la vente, des finances et du management ». DELL Florence Ropion Southern Europe, Solutions Channel Director Entrée chez Dell en 2006 pour s’occuper des ventes au secteur public, Florence Ropion est désormais responsable de l’Europe du Sud. Dans la terminologie de Dell, il s’agit de la France, de l’Italie et de l’Espagne. Cette diplômée de l’Essec a effectué son début de carrière dans l’industrie high-tech. SAGE FRANCE Mikaël Benair Directeur général de la division MGE Train de nominations chez Sage France, où Mikaël Benair prend la responsabilité de la division Moyennes et Grandes Entreprises (MGE). À ce titre, le nouveau DG « devra accélérer la croissance de Sage sur le mid-market ». IKOULA Guillaume Lamiaux Directeur commercial Guillaume Lamiaux est nommé directeur commercial d’Ikoula, une société française spécialisée dans les solutions innovantes d’hébergement. À ce titre, il aura pour mission de développer la division IES (Ikoula Enterprise Services) pour PME et grands comptes. Il travaillait auparavant chez Claranet France. 24 EDI n°12/Octobre 2011 Actus business FINANCEMENT Leasecom ou la location simplifiée Environ 60% des revendeurs IT ne proposent aucun service de location à leur client ». Ce constat dressé par Franck Genty, directeur marketing de Leasecom, montre à quel point le marché de la location présente encore un fort potentiel de développement pour le channel, les clients professionnels étant de leur côté de plus en plus friands de ce mode de financement. Entre 15 et 20% des PME passent désormais par ce biais pour acquérir leur matériel IT. Du côté des revendeurs, c’est souvent la méconnaissance du processus qui est en cause, beaucoup estimant que la location entraîne beaucoup trop de contraintes financières et administratives. C’est la raison pour laquelle Leasecom lance en ce mois d’octobre un nouveau service simplifié baptisé Leasecom Online. L’idée est de permettre au revendeur de réaliser en moins de 6 minutes la demande de location auprès de Leasecom, l’établissement du contrat et AFFICHAGE DYNAMIQUE Du recrutement avec de la marge en ligne de mire Acteur spécialisé dans le domaine de l’affichage dynamique, Cube Digital Media a connu une trajectoire atypique, étant à l’origine une SSII qui s’est muée en éditeur de sa propre solution logicielle. Baptisée Neoscreen, cette application peut fonctionner avec toutes les solutions matérielles du digital signage, bien que Cube Digital Media bénéficie d’un partenariat privilégié avec NEC. « Notre logiciel Neoscreen se différencie de la concurrence notamment grâce à ses capacités multiflux et multisite qui le rendent particulièrement adaptée à certains secteurs », précise Jean-Jacques Guyot, le président de Cube Digital Media. Aujourd’hui, l’éditeur lorrain répartit la distribution de son produit à peu près à parts égales entre le direct et l’indirect. Mais l’objectif est désormais de développer la part indirecte en doublant le nombre de revendeurs. « Le marché de l’affichage dynamique progresse de 20 à 30% par an et notre CA suit la même évolution mais pour poursuivre cette progression, nous devons impérativement la signature du client, le tout via une interface web dédiée, et ce pour des sommes pouvant aller jusqu’à 50 000 euros. Tous les partenaires accrédités Leasecom pourront y accéder, soit déjà 1 300 revendeurs (sachant que 400 d’entre eux représentent 70% du chiffre d’affaires de Leasecom). Pour le revendeur, le principe de la location est particulièrement attractif. Car si le client final loue effectivement le matériel, c’est Leasecom qui en est le propriétaire, l’organisme financier l’achetant au revendeur et réglant l’achat dans les 72 heures. Le revendeur gagne donc de l’argent sur la vente – avec un panier moyen de 16 000 euros -, mais touche en outre une commission sur le contrat de location, y compris lorsque ce dernier est renouvelé. « La plupart des contrats sont établis sur une durée de 3 ans et 90% de ces contrats sont renouvelés avant même la fin de leur période », précise Franck Genty. D’autant que Leasecom a mis en place une structure pour le recyclage du matériel : lorsqu’il arrive en fin de vie, il se charge de le récupérer et de revendre ce qui peut l’être, 90% du produit de cette vente étant déduits du prix d’achat du nouveau matériel par le client final. Côté revendeur, cette location a non seulement l’avantage de fidéliser le client mais engendre aussi d’autres sources de revenus potentiels notamment via des extensions de garantie ou de la maintenance que se doit de proposer le revendeur à ses clients pour se caler sur la durée des contrats. Pour faciliter l’accès à ce service à de nouveaux revendeurs, Leasecom propose sur son site vCoaching, un programme permettant aux forces commerciales de se former à la location. ● passer par des partenaires », souligne Jean-Jacques Guyot. Sachant des solutions complètes peuvent permettre aux revendeurs d’obtenir jusqu’à 30% de marge. ● En plus de sa diffusion sur des écrans de grande taille, l’application Neoscreen permet aussi de gérer la création du contenu.
www.samsung.com VOTRE COMMUNICATION PARTOUT, TOUT LE TEMPS. NOlNEAUX MONITEURS GRAND FORMAT PROFESSIONNELS Grand écran, image parfaite'voici un support è la hauteur de votre communication. Fiableet résistants, les moniteurs LFD. peuvent communiquer. vos m18SSages 24h sur 24h. Performants at fonctionnels, Ils se pilotent à distance via votre PC. Changer contenus et paramètres de l'écran, pré-programmer at afficher tous types de contenus en temps réel, tout est possible. SIIGW•.,_IItal&. 01011.._,...,_...,._,8A8...., (-RCS BalllgnJB » t 317- 1701tteclu P ! Milnt'Mion at• La.. MIIDinl Clda. 0 Cltlll phgitD :,. -OUI" Ull lmliiiNcNIIIII..



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 1E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 12 octobre 2011 Page 132