E.D.I. n°11 septembre 2011
E.D.I. n°11 septembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 58,5 Mo

  • Dans ce numéro : Dossier Spécial Cloud

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Dossier cloud [L’offre du marché] UN DIAGNOSTIC, DES SOLUTIONS Cloud ! Le mot magique est lâché. Il recouvre un ensemble de technologies censées résoudre, comme par miracle, les besoins des entreprises. Avant d’entrer dans la segmentation des offres, vue d’ensemble de la problématique. Dans son Livre blanc intitulé Sécurité du Cloud Computing, Syntec Numérique souligne quatre caractéristiques clés qui différencient le cloud des solutions traditionnelles : des services à la place des produits, le paiement à l’usage, la mutualisation et l’allocation dynamique de capacité. Un cocktail qui semble séduire, puisque, selon une étude récente d’Informatica, « 94% des organisations publiques et privées françaises voient dans cette technologie un facteur clé de réussite pour doper leur compétitivité. » La cause semble donc entendue. Bien différencier PME et grandes entreprises Grandes entreprises et PME ne recherchent pas la même chose dans les solutions cloud. Ainsi, selon Benoît Paroissin, architecte système d’information chez Solucom, cabinet conseil en management, « la PME opte pour le cloud parce qu’elle a des capacités d’investissement limitées dans les infrastructures. Du coup, elle retient des offres de cloud public ». D’autant qu’elle n’a généralement pas de besoins spécifiques. À l’inverse, la grande entreprise est déjà équipée. Elle va donc vers le cloud privé ou hybride pour la réduction des coûts. Et elle ne l’aborde que via des services périphériques ne touchant pas le cœur de métier, tels que les applications de collaboration ou encore les platesformes de développement. 44 EDI n°11/Septembre 2011 Deux freins : la sécurité et le réseau Il existe deux problématiques qui limitent l’adoption du cloud : la sécurité et le réseau. Côté sécurité, une enquête menée par Trend Micro à travers le monde (hors France), révèle que « 43% des entreprises déclarent avoir déjà subi des problèmes de sécurité avec leur fournisseur de services cloud ». Un constat corroboré par une étude menée par le cabinet indépendant Ponemon Institute, spécialisé dans la sécurité informatique, appelée Sécurité des fournisseurs de Cloud Computing. Selon elle, « les prestataires semblent attachés à offrir à leurs clients les avantages de la réduction des coûts et le déploiement accéléré, reléguant ainsi les problématiques de sécurité au second plan ». L’autre grand volet, le réseau, est le grand oublié des utilisateurs de solutions cloud. Une enquête du cabinet d’études britannique Vanson Bourne souligne « qu’en Europe, 57% des DSI estiment que le passage au cloud ne nécessite aucun investissement côté réseau ». Il est pourtant évident que travailler sur des serveurs situés sur le réseau grande distance, où la bande passante est limitée à quelques Mbit/seconde, pose des problèmes que l’on ne connaît pas sur le réseau local. Cependant, des solutions existent. Ainsi Ipanema, acteur du monde de l’optimisation de trafic, a publié un ouvrage intitulé Cloud-Ready Network, détaillant l’impact du cloud sur le réseau, notamment les solutions de type SaaS. Il a d’ailleurs sorti la version 7.0 de l’Autonomic Networking System (ANS), destinée à garantir la performance des applications lors du déploiement de projets SaaS. Il n’est pas le seul : Riverbed a annoncé Cloud Steelhead, un boîtier adapté aux exigences du cloud, ainsi que le dispositif Whitewater, destiné au stockage dans le nuage. Les poids lourds du secteur tels que Cisco, Juniper, BlueCoat ou F5 sont évidemment de la partie. Affiner la stratégie de migration Enfin, nombre d’entreprises vont dans le cloud sans vraiment s’y préparer. C’est ce qui ressort d’une autre étude Vanson Bourne, menée auprès de 800 DSI européens : « Les entreprises omettent de définir en amont une stratégie intégrant leurs besoins réels avant de débuter des projets cloud. » Et d’enfoncer le clou, en précisant que « seuls 31% des DSI interrogés pensent pouvoir mesurer avec précision le retour sur investissement des projets ». Au final, si le cloud computing s’impose manifestement comme la solution de demain, le passage n’est ni automatique, ni sans risque. Il est des précautions à prendre en définissant les besoins de sécurité et de mise à niveau du réseau. Le miracle, vînt-il des nuages, n’existe pas. ●
Microsoft"'- Exchange Une interface en marque blanche



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 1E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 100-101E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 102-103E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 104-105E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 106-107E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 108-109E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 110-111E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 112-113E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 114-115E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 116-117E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 118-119E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 120-121E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 122-123E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 124-125E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 126-127E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 128-129E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 130-131E.D.I. numéro 11 septembre 2011 Page 132