E.D.I. n°10 jui/aoû 2011
E.D.I. n°10 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 22,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mobilité, un marché qui se porte bien

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 EDI n°10/Été 2011 Dossier Mobilité [portables/tablettes] MOTION COMPUTING UN PROGRAMME POUR GÉNÉRER DE LA VALEUR Société américaine ayant pour vocation de concevoir et de faire fabriquer des tablettes PC professionnelles durcies et semidurcies, Motion Computing opère selon un mode 100% indirect. Pour répondre aux attentes de clients qui ont des projets de mobilité, son but est en effet de construire une chaîne de compétences auprès du channel pour créer de la valeur autour de ses solutions matérielles. Les ISV et les intégrateurs jouent donc un rôle déterminant dans l’offre du fabricant pour la finaliser et la commercialiser. Afin d’en connaître parfaitement les modèles, tous bénéficient d’interlocuteurs dédiés chez Motion Computing, de formations et d’un accompagnement leur assurant un transfert de compétence. Trois séries d’ordinateurs portables composent l’offre de mobilité professionnelle de Toshiba. Ses Portégé sont destinés à satisfaire les besoins de tous les types d’entreprise, TPE ou grands comptes, tandis que ses Satellite Pro sont plutôt orientés SMB et que ses Tecra sont des modèles embarquant des fonctions de gestion à distance qui les adressent surtout à de grosses PME. L’un de leurs attraits majeurs relève des services que le constructeur associe à ses produits pros. Le premier d’entre eux consiste en une assurance bris d’écran qui permet à l’utilisateur de bénéficier du remplacement gratuit de cette pièce en cas de dommage accidentel durant une période de garantie standard d’un an. Par ailleurs, Toshiba intègre aux modèles Tecra et Portégé ses technologies EasyGuard, qui permettent tout d’abord à l’utilisateur de disposer d’un produit de qualité optimale. À cette fin, le constructeur procède à une batterie de tests lors du processindustriel afin de déceler d’éventuelles zones de faiblesses pour améliorer la conception avant la mise en production. D’autre part, les risques de pertes de données en cas de chute sont réduits grâce à la présence d’un système de disque dur à tête rétractable et de bumpers. Toujours côté protection, les Tecra et les Portégé disposent d’un clavier anti-éclaboussures prévu là aussi pour éviter que l’intégrité des données ne soit affectée par des gestes maladroits. Enfin, un autre service associé Toshiba consiste à permettre au client victime d’un crash D’ici fin 2011, ce dernier sera validé par un programme de certifications, destiné à distinguer clairement ceux qui auront ainsi obtenu cette qualification. Un changement réclamé par les partenaires du fournisseur depuis que le catalogue Motion Computing a pris de l’envergure. Celui-ci se compose en effet désormais de gammes pour le secteur médical (la C5V), pour des techniciens de maintenance (la F5V), pour les usagers nomades ayant besoin d’un produit renforcé (la J3500) et pour une typologie d’utilisateurs élargie au sein de l’entreprise (la CL900), l’ensemble étant accessible dans de multiples déclinaisons et les productions à la commande réalisées au-delà TOSHIBA DES SERVICES ASSOCIÉS POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE de cinquante unités. Censé permettre de mieux vendre ces ardoises, le programme de Motion Computing met l’accent sur les moyens de générer de la valeur pour des revendeurs-intégrateurs spécialisés, grâce à du service comme la création de masters ou le paramétrage. L’aide du constructeur se traduit aussi par un accompagnement technique et commercial avant-vente du partenaire VAR ainsi que par des supports marketing. Enfin, si Motion Computing n’intervient pas au niveau du prix, les partenaires certifiés peuvent avoir droit à des cotations spécifiques. Question tarifs, le fournisseur compte bien préserver de la valeur pour son réseau en restant positionné sur des produits pour marché verticaux qui ont peu d’équivalents. ● de disque dur de récupérer une partie de ses données. Mais le fabricant compte bien se distinguer aussi avec des produits dont les caractéristiques purement physiques sont propices à la mobilité. Ainsi, dans un boîtier de 1,4 kg, intégrant des puces standards Intel Core i3/i5/i7 ainsi qu’un lecteur DVD et vendu aux alentours de 750 euros, son ultraportable Portégé R830 présente-t-il un rapport poids/prix remarquable auquel s’ajoute une autonomie annoncée de 6 à 8 heures en productivité. Des qualités et un niveau de service qui devraient rassurer revendeurs et clients. ●
SAMSUNG LA GARANTIE D’UN HAUT NIVEAU DE QUALITÉ POUR LES PRODUITS Sur le marché de la mobilité professionnelle, Samsung est l’une des rares firmes à concevoir elle-même ses produits dans ses centres de R&D et de design, à les fabriquer dans sa propre usine et à y intégrer jusqu’à 75% de composants maison, qu’il s’agisse de dalles, de disques durs, de mémoires, de claviers ou de batteries. En procédant ainsi, elle a donc l’avantage de maîtriser 100% des chartes de qualité qu’elle applique avec un haut degré d’exigence à sa production industrielle. Le niveau de fiabilité élevé censé être garanti par ces dernières est par ailleurs analysé par un laboratoire de tests qui fait subir pas moins de huit phases de contrôle à différents stades de la chaîne d’assemblage, depuis la résistance à des écarts de température et d’hygrométrie jusqu’à des manipulation répétées de charnières ou des torsions de châssis. Outre ces mesures prises pour se différencier en atteignant une qualité optimale, le constructeur s’efforce de briller également par les caractéristiques techniques de son offre, aussi bien à travers le développement de logiciels propres à la marque destinés à apporter du confort d’utilisation que par des éléments matériels. Par exemple, ses ordinateurs portables disposeraient, d’une part, des dalles présentant les plus forts taux de contraste et de luminosité du marché. D’autre part, ils sont dotés d’une surcouche applicative permettant de mettre l’écran en veille et de sauvegarder les données en rabattant simplement le capot sur le clavier, puis de relancer le PC tel qu’on l’avait laissé précédemment en ouvrant ledit capot. On y trouve aussi des batteries Samsung qui résisteraient à 1000 cycles de charge, alors que celles de ses concurrents n’excéderaient pas les 300 cycles. Enfin, avec une seule et même référence de station d’accueil, de batterie compatible et d’adaptateur secteur, le fournisseur se prévaut de simplifier la vie des responsables informatiques qui veulent en équiper leurs notebooks ou netbooks Samsung. Autant d’éléments qui devraient assurer la tranquillité des utilisateurs en entreprises et que l’on retrouvera sans doute avec la tablette hybride Sliding PC 7 que le fabricant lancera en septembre prochain. ●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 1E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 100