E.D.I. n°10 jui/aoû 2011
E.D.I. n°10 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 22,8 Mo

  • Dans ce numéro : Mobilité, un marché qui se porte bien

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 EDI n°10/Été 2011 Dossier Mobilité LA MOBILITÉ, UN MAR Sommaire Portables/tablettes p.30 Smartphones p.44 Spécial grossistes p.48
Dossier Mobilité CHÉ QUI SE PORTE BIEN Dopée par les ventes de smartphones et de tablettes qui cristallisent les besoins aussi bien auprès des particuliers que des professionnels, la mobilité est le pilier le plus solide du marché global de l’IT. Avec des problématiques très diverses pour les revendeurs en fonction des catégories de produits. Àl’horizon pas si lointain de 2015, 15 milliards d’équipements dans le monde seront connectés. Sur ce nombre impressionnant, une part largement majoritaire correspondra à des appareils mobiles. Deux ans à peine après que les notebooks ont dépassé en volume les ventes de PC de bureau, les voilà à leur tour rattrapés par les tablettes et dominés par les smartphones. Car le marché de la mobilité est aujourd’hui multiple. Si le notebook remplace petit à petit le PC de bureau, la tablette, et surtout le smartphone, apparaissent souvent comme des appareils complémentaires. Bien que regroupés dans un même secteur dit « de la mobilité », ces trois univers n’ont pas du tout connu la même évolution. Le notebook a commencé son histoire dans le monde BtoB avant de trouver petit à petit sa place au sein des foyers. La tablette a vécu exactement l’inverse. Marché qui a vivoté bon an mal an pendant une décennie sans positionnement clair de la part des fournisseurs, elle a bénéficié d’une explosion de ses ventes sous l’impulsion d’Apple et de son iPad, séduisant tout d’abord le grand public avant de s’attaquer au monde de l’entreprise. Le smartphone a évolué un peu en parallèle entre les deux mondes, avec un clivage assez net entre les modèles grand public type iPhone et les gammes clairement estampillées BtoB comme les BlackBerry. Conséquence de ces évolutions disparates, les canaux de distribution propres à chaque catégorie sont, eux aussi, de natures variables. Les revendeurs IT traditionnels sont toujours enclins à vendre du notebook et quelques tablettes pros proposées par les constructeurs, tandis que les tablettes grand public sont le plus souvent l’affaire des multi-spécialistes et du retail. Le smartphone, par nature attaché à un abonnement auprès d’un opérateur, reste dans le giron des enseignes telcos. Est-ce à dire que le revendeur IT doit laisser échapper ces marchés en plein essor ? Bien au contraire. Dans le monde BtoB notamment, les appareils nomades sont intimement liés à d’autres catégories de produits tels que les accessoires par exemple, mais aussi à des services à valeur ajoutée comme le développement d’applications spécifiques pour une flotte de mobiles ou d’options de type assurance. Au final, le plus compliqué pour les revendeurs reste la maîtrise des catalogues des fournisseurs. Car si les notebooks sont grosso modo tous bâtis sur le même moule et les mêmes composants, les tablettes et les smartphones se présentent avec un éventail beaucoup plus large de caractéristiques et de fonctions. ● EDI n°10/Été 2011 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 1E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 2-3E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 4-5E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 6-7E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 8-9E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 10-11E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 12-13E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 14-15E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 16-17E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 18-19E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 20-21E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 22-23E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 24-25E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 26-27E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 28-29E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 30-31E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 32-33E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 34-35E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 36-37E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 38-39E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 40-41E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 42-43E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 44-45E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 46-47E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 48-49E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 50-51E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 52-53E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 54-55E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 56-57E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 58-59E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 60-61E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 62-63E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 64-65E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 66-67E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 68-69E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 70-71E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 72-73E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 74-75E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 76-77E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 78-79E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 80-81E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 82-83E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 84-85E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 86-87E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 88-89E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 90-91E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 92-93E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 94-95E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 96-97E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 98-99E.D.I. numéro 10 jui/aoû 2011 Page 100