E.D.I. n°1 septembre 2010
E.D.I. n°1 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rendre le portable rentable

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
62 Bancs d’essai NAS• DATA ROBOTICS DROBO FS LE STOCKAGE RÉSEAU SUPER FLEXIBLE Le Drobo FS de Data Robotics offre une nouvelle approche du stockage en réseau en annihilant quasiment toutes les contraintes liées à la technologie RAID. Tout l’intérêt du Drobo FS de Data Robotics peut se résumer en un terme inventé par le constructeur: le BeyondRAID. Ce NAS va en effet au-delà du RAID pour ce qui est de la gestion des disques durs qu’il héberge, ne présentent aucune restriction quant à l’organisation de ses unités de stockage. Habituellement, un NAS fonctionnant en RAID doit exploiter des disques de même capacité, de même marque voire fonctionnant avec la même version de firmware. Ici rien de tout ça. Dans les cinq baies 3,5 pouces du Drobo FS, on peut installer n’importe quel disque de n’importe quelle capacité et marque, la seule contrainte étant qu’ils soient basés sur l’interface SATA. Installation ultra-simple, espace de stockage étendu Pour notre test, nous avons mis un disque Samsung de 1 To, un WD de 320 Go et un vieux modèle Hitachi de 250 Go et quelques minutes après sa mise sous tension, le Drobo FS nous permettait d’accéder à un volume de stockage combinant ces 3 disques, comme s’il s’agissait d’un seul disque. Attention toutefois, il ne s’agit pas ici de cumuler les capacités. Le fait d’intégrer des disques de capacités différentes implique que la capacité de base se calquée sur celle du disque le plus petit. Ainsi, dans notre exemple, cela signifie que le Drobo agit comme s’il disposait de 3 disques de 250 Go. Cela peut ressembler à du gâchis mais en réalité, ça offre une grande souplesse à l’utilisateur. Quand il décidera de remplacer les disques de plus faible capacité par des modèles plus performants, il profitera instantanément d’un espace de stockage étendu, le Drobo FS réorganisant les données de façon transparente en fonction des volumes présents. La technologie BeyondRAID se focalise bien sûr aussi sur la sécurité des données. Dès qu’on a mis en place deux disques, EDI n°1/Septembre 2010 le Drobo FS organise leur contenu en mode redondant. Ainsi en cas de panne de l’un des disques, les données seront toujours accessibles. Et si on met 3, 4 ou 5 disques, il est même possible de définir une double redondance, prémunissant le système contre la panne simultanée, heureusement peu probable, de deux disques. Une façade voyante La gestion de ce NAS s’effectue de deux façons. Sur le boîtier en lui-même, on retrouve une partie monitoring à base de voyants de couleurs. Data Robotics a en effet décidé de se passer d’écran de contrôle, ce qui au final n’est pas trop dérangeant, excepté pour pouvoir récupérer l’adresse IP du périphérique. Chaque disque installé est lié à une diode qui indique son état et sur la partie inférieure, une série de lumières bleues donnent une estimation de la capacité de stockage restant disponible. La seconde méthode est plus habituelle puisqu’elle consiste à passer par un utilitaire logiciel. Très dépouillé, le Drobo Dashboard donne des indications précises sur l’organisation des disques durs et permet une gestion des droits d’accès des utilisateurs. Cette dernière est un peu limitée. Il sera par exemple impossible de contrôler l’accès en lecture à un répertoire. C’est tout ou rien. Plus original, le Drobo FS donne accès à un panel d’applications spécifiques à télécharger, les DroboApps. Conçues par une communauté de développeurs, elles permettent d’ajouter de nombreuses fonctions au produit pour le transformer en serveur FTP, en passerelle multimédia ou encore en hébergeur de client Torrent pour les téléchargements. De quoi envisager de nombreux usages inédits à ce produit pourtant déjà très complet. ■ NAS DATA ROBOTICS DROBO FS Caractéristiques > Capacité : jusqu’à 10 To (5 baies 3,5 pouces) > Disques supportés : SATA I et SATA II > Interface : Gigabit Ethernet > Logiciels : Drobo Dashboard, DroboApps (téléchargement) > Protocoles : AFP, CIFS/SMB... > Dimensions : 15 x 18,5 x 26,1 cm ; 3,6 kg (hors disques durs) > Accessoires : alimentation externe, câble Ethernet > Garantie : 1 an > Prix : 519 € HT > Site internet : www.datarobotics.com Atouts > Technologie BeyondRAID > Ajout d’applications DroboApps > Design La Drobo Dashboard indique clairement l’organisation des données sur les différents volumes.
NOUVEAU REGARD Solutions de sécurité 2010 pour Entreprises vos clients souhaitent vous confier leur sécurité informatique F-SECURE PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS Supervisez et gérez la sécurité informatique de tous vos clients depuis un portail d’administration web unique. Vous êtes autonome sur l’ensemble de vos opportunités. Protège l’irremplaçable I f-secure.fr AVEC F-SECURE PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS, PLUS DE CLIENTS, MOINS DE GESTION ! Proposez une solution touten-un efficace et simple d’utilisation pour les entreprises de toute taille. L’infrastructure informatique de vos clients est protégée à tous les niveaux. Pas encore partenaire F-Secure ? Contactez-nous avant le 30 septembre 2010, nous allons vous surprendre ! 0 820 000 759* sales-france@f-secure.com vos clients souhaitent administrer leur sécurité informatique eux-mêmes F-SECURE BUSINESS SUITE AVEC F-SECURE BUSINESS SUITE, SIMPLIFIEZ LA SÉCURITÉ, INFORMATIQUE ! * non surtaxé



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 100