E.D.I. n°1 septembre 2010
E.D.I. n°1 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rendre le portable rentable

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Dossier Dans 30% des cas, un acheteur de portable professionnel va opter pour une extension de garantie à 3ans » les plus demandées pour choisir celles qui feraient partie de ce programme », souligne Florence Ropion. Ainsi, les constructeurs entendent faciliter la vie de leurs partenaires non seulement en mettant en avant des modèles qui se vendent bien, mais en permettant aussi au revendeur de promettre à ses clients des délais de livraison optimum. Un argument très sensible auprès du monde professionnel. Or, du fait de la concurrence acharnée des grandes enseignes que nous avons évoquée auparavant, les clients professionnels doivent représenter la cible privilégiée des revendeurs informatiques. Sans oublier que cette catégorie d’acheteurs est beaucoup plus à même d’acquérir, outre un ou plusieurs portables, différentes options qui représenteront autant de valeur ajoutée pour le revendeur. « Dans 30% des cas, un acheteur de portable professionnel va opter pour une extension de garantie à 3ans » explique ainsi Vincent Leroy de Fujitsu. « Or pour ces extensions, comme pour tous nos produits portables et accessoires assimilés, le revendeur dispose toujours de 15% de marge ». Celui-ci a donc tout intérêt à mettre en avant les options disponibles pour les notebooks qu’il propose, qu’elles soient sous forme de périphériques, de composants supplémentaires ou de services. Trois niveaux d’options Ces options peuvent être regroupées en trois catégories distinctes selon le degré d’attachement qui les relie au portable acheté. Dans la première on retrouvera celles qui sont strictement dédiées au notebook. Ce sont par exemple les stations d’accueil qui sont rarement interchangeables d’un modèle à un autre 42 EDI n°1/Septembre 2010 et encore moins d’une gamme à une autre. De même pour l’extension de garantie ou les diverses assurances contre le vol ou la casse. Dans la seconde catégorie, on retrouvera des options moins spécifiques à un modèle précis de portable mais qui y sont tout de même fortement liées. Cela comprend tout ce qui concerne les composants internes. Dans l’absolu, il est en effet possible d’installer n’importe quel disque dur 2,5 pouces ou n’importe quelle barrette de mémoire dans un portable à partir du moment où le format et les standards technologiques sont respectés. Mais bien souvent, le client préfèrera opter pour des composants qui sont sur le même catalogue que celui du notebook qu’il va acquérir, ce qui représente là encore une opportunité pour augmenter la facture. Enfin la dernière catégorie d’options comprend des produits beaucoup plus universels que le client pourra acheter n’importe où et n’importe quand. Cela correspond par exemple Pour cibler une clientèle toujours plus large, les constructeurs comme Sony déclinent leurs gammes grand public en de nombreuses couleurs. UN PORTABLE SPÉCIAL PRÉ-ADOS Il n’y a pas d’âge pour avoir un portable. On connaissait déjà les notebooks destinés aux écoliers comme le Cartable Numérique d’Intel mais Asus propose désormais un portable qui cible les pré-adolescents, l’Eee PC 1001PQ. Disponible en violet « glossy » ou en jaune et noir, il est au format netbook avec un écran de 10,1 pouces et intègre une webcam 0,3 Mpixel. Vendu 300 euros TTC, il dispose d’un bureau logiciel spécifique Inspirus Desktop qui intègre des applications destinées à la jeunesse et disposant d’outils de contrôle parental avancés ou encore de systèmes de sécurité. aux câbles antivol Kensington ou des mallettes de transport. Pour ces catégories d’accessoires, le revendeur a plutôt intérêt à mettre en place des bundles spécifiques, d’autant que pour la bagagerie, les constructeurs passent souvent des accords avec les fabricants les plus connus tels Dicota ou Targus pour proposer des mallettes avec leur propre logo, ce qui leur donne un atout supplémentaire vis-à-vis du client final. La vente du portable peut en plus être accompagnée de la fourniture d’autres catégories de produits qui n’ont pas de rapport direct avec l’usage mobile mais qui se trouvent être de plus en plus populaires auprès de la clientèle. « Dans notre catalogue, nous avons désormais intégré des NAS car le marché de la sauvegarde externe est en forte croissance et c’est un besoin souvent exprimé par les utilisateurs de portables du fait des capacités de stockage moindre de ce type d’ordinateurs », explique Vincent Leroy de Fujitsu. Cela permet d’envisager la commercialisation de bundles inédits entre des portables et des périphériques qui ne leur sont pas dédiés mais qui se révèlent être de parfaits compléments, un peu à l’image des bundles « PC + imprimantes » qui étaient très répandus il y a quelques années.●
Windows. La vie sans limites. Lenovo recommande Windows 7. UN MAXIMUM DE MOBILITÉ. UN MAXIMUM DE SÉCURITÉ. Le nouveau portable Lenovo ThinkPad T410s est doté d’un processeur Intel Core ™ vPro ™, qui facilite la maintenance à distance d’un parc de PC d’entreprise. Et pour que vous restiez détendu, même loin de votre bureau, nous l’avons pourvu de toutes les innovations qui font des ThinkPad des portables pas comme les autres. Un exemple : il est équipé de la suite la plus complète de fonctionnalités de sécurité professionnelles : • Gestion centralisée des mots de passe matériels et disques durs à chiffrement automatique.• Options de verrouillage des ports dans le BIOS.• Puce de sécurité et technologie avancée de lecteur d’empreinte digitale.• La technologie antivol Intel AT avec la technologie intégrée Computrace vous protège en cas de perte ou de vol en vous donnant la possibilité de supprimer à distance des données, de verrouiller le portable et de l’empêcher de redémarrer. offre spÉCiale : 90 jours de protection des données Computrace*. tBr a ClassÉ lenovo n°1 en termes de service et d’assistance, à la fois pour les portables et les ordinateurs de bureau 1. LENOVO THINKPAD T410s UN PORTABLE ULTRA-FIN SUR LEQUEL VOUS POUVEZ COMPTEZ. Processeur Intel Core ™ i5-520M vPro ™ (2,40 GHz, 3 Mo L3) Windows 7 Professional authentique Mémoire 2 Go DDR3, SSD 128 Go Écran 14,1" WXGA+ LED Graveur DVD Caméra, Bluetooth , lecteur d’empreinte Touchpad + TrackPoint Jusqu’à 7,9 h d’autonomie 2 Garantie 3 ans Découvrez le site des partenaires technologiques Intel qui vous accompagnera dans vos actions commerciales et marketing, rendez-vous sur http:Iltechnologyprovider.intel.com/fr. ContaCtez votre grossiste dès maintenant ! Consultez lenovo.Com/partner/fr pour en savoir plus sur notre aCtualitÉ miCro et nos dernières offres. ACTEBIS: 0825 74 75 75, www.actebis.fr | ETC Metrologie France : 01 41 30 9000, www.etcmetrologie.fr | INGRAM MICRO : 0825 825 825, www.ingrammicro.fr | TECH DATA : 0825 08 3000, www.techdata.fr | © Lenovo 2010. ThinkPad est une marque de Lenovo. Tous droits réservés. *Offre valable jusqu’au 30 septembre 2010. Inscription sur le site http:Illenovo.absolute.com pour activer gratuitement la licence de trois mois de Computrace Data Protection. (1) Selon les études « Notebooks and Desktops: Corporate IT Buying Behavior & Customer Satisfaction Study », publiées en mars 2010 par Technology Business Research (TBR).(2) Avec la batterie UltraBay disponible en option. La configuration présentée correspond au ThinkPad Réf. NUHFXFR. Les caractéristiques des produits peuvent être modifées à tout moment et sans préavis. TVA en vigueur 19,6%. Centrino, le logo Centrino, Intel, le logo Intel, Intel Core, Intel Inside, Intel vPro, Core Inside et vPro Inside sont des marques déposées d’Intel Corporation aux États-Unis et dans d’autres pays. Technologie antivol Intel - Protection des PC. Aucun ordinateur ne saurait être totalement sécurisé en toutes circonstances. Le bénéfice de la technologie antivol Intel suppose que l’ordinateur concerné dispose d’un jeu de composant Intel , d’un BIOS, d’un micrologiciel et d’autres logiciels qui la mettent en œuvre. Il suppose aussi la présence d’une application d’un prestataire ou d’un éditeur qui la prenne en charge et la souscription du service correspondant. Ses mécanismes de détection, d’action et de récupération ne fonctionnent qu’après son activation et sa configuration. Intel rejette toute responsabilité en cas de données et/ou d’ordinateurs perdus ou volés, ainsi que pour tout préjudice qui en résulterait. Microsoft et Windows sont des marques déposées de Microsoft Corporation. Computrace est une marque déposée d’Absolute Software Corporation. Les autres noms et désignations peuvent être revendiqués par des tiers. Photos non contractuelles. Lenovo (France) SAS, Société par Actions Simplifée, au capital de 1 837 000 euros. Siège social : 1, Place Victor Hugo - 92400 Courbevoie. R.C.S. Nanterre 481 278 240. MMG_FR_HPA_Q2-11_17581



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 100