E.D.I. n°1 septembre 2010
E.D.I. n°1 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rendre le portable rentable

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Dossier n’est pas vraiment dédié au nomadisme, il offre un confort d’utilisation et souvent des performances qui lui permettent effectivement d’être utilisé à la place d’un desktop, ce qui séduit une frange importante des utilisateurs. Privilégier les grandes tailles Mais il est bien entendu possible de pousser ce raisonnement encore plus loin. La plupart des constructeurs ont à leur catalogue des portables qui peuvent disposer de châssis de 18 et jusqu’à 20 pouces. Pour des clients qui n’ont pas forcément l’envie de se déplacer avec leur ordinateur, cela permet de mettre encore plus en avant l’argument « confort » tout en dégageant pour le revendeur une marge plus attractive puisque ces « gros » portables sont évidemment plus chers que les produits de 16 ou 17 pouces. Il faut d’ailleurs souligner que le marché du portable haut de gamme ne se porte pas si mal. « On constate une stabilité autour de 7 à 8% du marché des ventes de notebooks à 1000 euros », indique Daniel Trachino. Et 8% sur un marché de plusieurs millions d’unités, c’est loin d’être négligeable. Et au-delà de la simple problématique des catégories de produits qu’il a tout intérêt à proposer dans son enseigne, le revendeur doit impérativement bien cibler sa clientèle. Pour la partie grand public, il est ainsi beaucoup plus difficile de faire face à la concurrence des grandes enseignes. Pour autant, ces dernières, notamment dans la grande distribution, ont du retard en ce qui concerne l’aide à l’achat auprès de leur clientèle. Il est difficile d’y trouver un vendeur qui aura du temps à consacrer à l’acheteur. « Le revendeur traditionnel a une carte à jouer sur le terrain du conseil auprès de son client », confirme Daniel Trachino. « Dans la grande distribution, l’acheteur a généralement déjà en tête le produit dont il a besoin et il peut se contenter 38 EDI n°1/Septembre 2010 Le secteur du portable haut de gamme ne se porte pas si mal : on constate une stabilité de 7 à 8% des parts de marché des notebooks à 1000 euros » DES NICHES TRÈS LUCRATIVES Bien que le marché du portable soit clairement un marché de volume avec des millions d’exemplaires vendus ne serait-ce qu’en France, il existe également quelques secteurs spécifiques de l’informatique nomade qui permettent de vendre des configurations à des prix beaucoup plus intéressants pour le revendeur, ce qui signifie avec une marge plus confortable. C’est le cas par exemple des stations de travail nomades qui affichent des caractéristiques qu’on aurait eu peine à imaginer intégrées dans un portable il y a quelques années. Destinées avant tout aux graphistes, elles sont assez peu nombreuses sur le marché et répondent à des besoins très spécifiques en termes d’ergonomie et de performances. Leur but n’est pas vraiment de permettre une utilisation totalement autonome mais plutôt de proposer un produit très polyvalent qu’on pourra aisément transporter d’un endroit à un autre. Elles concurrencent directement les MacBook Pro d’Apple qui sont depuis longtemps installés dans l’univers du graphisme. Chez Dell par exemple, on trouve deux modèles, les Precision Mobile Workstation M4500 et M6500, le dernier cité proposant des caractéristiques à faire pâlir de jalousie bien des desktops. Dans sa version haut de gamme, qui vaut tout de même la bagatelle de 3 500 euros HT, on retrouve un Core i7 820, un disque dur de 500 Go et un circuit graphique professionnel NVIDIA QuadroFX 3800M doté de 1 Go de mémoire, le tout paré d’un écran de 17 pouces atteignant une résolution de 1 920 x 1 200 pixels. Mais certains produits vont encore plus loin à l’instar du ThinkPad W701 (photo au centre) de Lenovo. Le constructeur chinois a réussi l’exploit d’y intégrer non pas un, mais deux écrans. En plus du classique affichage 17 pouces, il est flanqué sur le côté d’un petit écran de 10,6 pouces, idéal pour gérer les outils d’un logiciel graphique. Plus fort encore, à côté du classique touchpad, Lenovo a intégré une tablette graphique qui là encore, va éviter à l’utilisateur de manipuler un périphérique externe supplémentaire. À cela s’ajoute la possibilité d’installer deux disques durs en RAID, des prises USB 3.0 et pour l’affichage, un NVIDIA QuadroFX 3800M, pour une facture minimale de 2 500 euros HT. Autre niche lucrative côté notebooks, les portables durcis. Ceux-là jouent avant tout sur l’aspect nomade du produit qui, dans certains domaines d’applications, seront amenés à être exploités dans des environnements peu compatibles avec la fragilité des équipements électroniques qu’il s’agisse de températures extrêmes, de poussière, d’humidité ou d’autres nuisances. Le constructeur Panasonic s’est fait une spécialité de ces portables renforcés avec sa gamme baptisée ToughBook. Elle comprend une dizaine de modèles allant du format classique à la tablette en passant par des modèles hybrides et qui peuvent disposer d’éléments supplémentaires pour des applications spécifiques comme une puce GPS ou un lecteur de codes-barres. La liste des grossistes proposant ces ToughBooks est disponible sur www.toughbook.eu/fr/distributeurs. On soulignera par ailleurs que Panasonic n’est pas le seul à proposer des notebooks renforcés. Dell dispose aussi à son catalogue d’un modèle du même genre, le Latitude E6410 ATG (photo en bas). Il est doté d’un châssis et d’une sacoche résistants aux conditions extrêmes et a passé le test de conformité à la norme militaire MIL-STD 801G. Son prix public de base est de 1 500 euros HT.
circle-line.eu Windows. La vie sans limites. Acer recommande Windows 7. L’offre canon de La rentrée ! Visitez le site acer.fr - Pour toute information complémentaire: 08 25 00 22 37 Acer et le logo Acer sont des marques déposées de Acer Incorporated. Copyright 2010 Acer. Tous droits réservés. Microsoft, Windows et le logo Windows sont des marques déposées ou enregistrées de Microsoft Corporation, aux Etats- Unis et dans d’autres pays. Toutes les autres marques commerciales et/ou marques techniques, indiquées ou autres, appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Spécifications et prix modifiable à tout moment. Les images sont fournies à titre purement illustratif. *Prix Revendeur Conseillé Hors Taxe, dans la limite des stocks disponibles. Acer TravelMate 7730 Design soigné TravelMate ProFile Acer DASP (protection antichoc du disque) Ecran 17 » WXGA+ pour une optimisation de vos images TravelMate 7730-653G32Mn part number LX.TQ403.009• Windows 7 Professionnel Authentique• Processeur Intel Core ™ 2 Duo T6570• 3Go (2Go+1Go) DDR2 RAM, 320Go DD• Graveur DVD Super Multi double couche• Gigabit LAN & WLAN 802.11bgn, Lecteur 5-en-1, Batterie 6-cells• Acer CrystalEye 0.3MP 469 € HT*



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 100