E.D.I. n°1 septembre 2010
E.D.I. n°1 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Partenaire Media Publishing

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : Rendre le portable rentable

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Brèves Great Bay entre en Europe avec Westcon Security Le VAD Westcon Security a dévoilé un partenariat européen avec l’éditeur américain Great Bay Software. Celui-ci est spécialisé dans l’audit des « endpoints » en réseau d’entreprise, indispensable dans le cadre de la mise en place d’une architecture NAC ou 802.1x. Les outils de Great Bay Software sont disponibles via Westcon Security en Allemagne, Benelux, France, Italie, et Royaume-Uni. Netformx signe avec Comstor Netformx, qui est spécialisé dans les outils de conception de réseaux destinés aux SSII, intégrateurs et fabricants, étend sa présence en Europe grâce à un partenariat avec Comstor. Netformx compte ainsi renforcer ses positions auprès des réseaux de distribution Cisco en Allemagne, Autriche, Benelux, Espagne, France, République Tchèque et Royaume-Uni, où Comstor est le principal VAD Cisco. Tenda entre en France Les produits du fabricant chinois de produits réseau SOHO Tenda sont disponibles sur le marché français, par le biais du grossiste régional JSD Informatique (qui couvre surtout le Sud-Ouest) et le spécialiste en câblage CUC. Copaco-Trust : c’est officiel ! Le généraliste Copaco a été nommé distributeur officiel des accessoires et petits périphériques de Trust. Jusqu’à présent, la société distribuait ces produits par le biais de ses bureaux belges. 32 EDI n°1/Septembre 2010 Actus grossistes PREMIÈRE FOIS Le grossiste allemand B.Comentre sur le marché français Le grossiste généraliste allemand B.Com ouvre sa première véritable filiale à l’étranger à Vence, près de Nice. Il a confié les rênes de ce bureau à Wolfgang Riese, ancien responsable commercial de la filiale française de son compatriote Siewert und Kau. Le nouveau patron de B.Com, Torsten Belverato (nommé il y a quelques semaines à la tête du distributeur), compte s’appuyer sur les onze années d’expérience de Wolfgang Riese sur le marché français. Initialement, celui-ci est entouré de deux salariés, d’autres recrutements étant d’ores et déjà prévus. Il concentrera ses efforts sur des produits « non localisés », comme des périphériques ou des composants pour PC (cartes mères, disques durs, etc.), qu’elle commercialisera auprès d’une cible de revendeurs, chaînistes, etailers et retailers. « Nous négocions avec certains fournisseurs des contrats spécifiques pour la France et sommes même grossiste officiel pour Microsoft », indique Wolfgang Riese. L’arrivée de B.Com n’est pas à prendre à la légère : en effet, Après un suspens digne d’un polar, le grossiste toulousain Bacatá a totalement intégré l’activité de son ancien confrère Blue River Systems (BRS) au cours de l’été. Le grossiste a repris six anciens salariés de BRS, et s’emploie à ramener à lui le maximum des 2 400 revendeurs du grossiste : « avec 200 revendeurs en commun, notre marge de croissance est importante », note le DG de Bacatá, Jean-Christophe Agobert. Avec plusieurs centaines de revendeurs sur la région toulousaine, Bacatá a converti ses anciens locaux de la rue Jules Julien en showroom : « nous faisons des animations accompagnées, pour le côté festif, d’un apéritif », souligne le directeur général. Interrogé sur la perte de vitesse du marché de l’assemblage, Jean-Christophe Agobert est nuancé : « nous avons constaté sur IT Partners Wolfgang Riese, responsable de B.Com France. INTÉGRATION EN COURS Bacatá finalise la reprise de BRS que les revendeurs n’avaient pas abandonné l’assemblage. Au contraire, celui-ci leur permet de se différencier de la grande distribution, avec des matériels moyen et haut de gamme, de meilleure qualité, au niveau sonore inférieur à celui des grandes marques et, accessoirement, des marges et un chiffre d’affaires plus important pour eux. Grâce à l’intégration de BRS, nous pouvons leur fournir aussi bien ces produits qu’un fond de catalogue étendu, et ainsi faire davantage office de one-stop-shopping », explique-t-il. Bacatá s’intéresse par ailleurs à d’autres marchés prometteurs, comme l’informatique embarquée (affichage dynamique ou produits pour avion ou bateau) : « nous nous appuyons sur des revendeurs spécialisés, mais travaillons sur une offre standardisée en matière d’affichage dynamique, qui pourra facilement être vendue totalement inconnu en France, il est le septième grossiste généraliste allemand, derrière Actebis, Ingram, Tech Data, Also (d’origine suisse), Devil et Siewert und Kau. Il a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 253 millions d’euros avec 13 500 revendeurs actifs et 140 salariés. Il prévoit de passer la barre des 300 millions d’euros dès 2012 grâce à une dynamique positive. Wolfgang compte s’appuyer sur l’important catalogue de B.Com pour attirer les revendeurs français, qui seront servis à partir d’un centre logistique situé à Staufenberg (centre de l’Allemagne) : celui-ci a pour particularité d’avoir été externalisé à DHL (qui a fait ses preuves dans l’industrie automobile) depuis plusieurs années. Ceci permet à B.Com de disposer d’une surface variable en fonction de ses besoins (actuellement 20 000 m² pour 6 000 références disponibles, sur 14 000 accessibles), et donc d’optimiser ses coûts et son service. « Une commande enregistrée à 19 heures peut être livrée, en fonction des disponibilités, dans les 12 heures qui suivent. Et pour un prix équivalent à une livraison nationale, puisque nous facturons actuellement 16 euros seulement pour 30 kilos », explique Wolfgang Riese. B.Com compte sur ses stocks physiques importants et sur une relation client « familiale » pour s’imposer en France, sans toutefois communiquer d’objectifs sur les prochains mois. ● Bacatà a repris six anciens salariés de BRS. Il cherche désormais à attirer le maximum des 2 400 revendeurs du grossiste. par un revendeur généraliste », indiquet-il. Pour renforcer toutes ces initiatives, Jean-Christophe Agobert s’apprête à relancer une activité marketing, avec la réouverture des forums BRS ou encore la mise en place d’une newsletter. ●
GDEP2010 Anz 08-10 „Endpoint « FR 230x300 Protégez votre réseau de tous les dangers ! D É T E C T I O N R É A C T I V E Taux moyens de détections réactive et proactive (d‘avril à octobre 2009) 100% 90% 80% 70% 60% Trustport Avira AVG Redstone Alwil BitDefender Sophos MS Forefront McAfee ESET Symantec Kaspersky F-Secure eScan VirusBuster eEye Authentium Quick Heal Norman AhnLab Frisk Nifty © Virus Bulletin Ltd.• www.virusbtn.com 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% D É T E C T I O N P R O A C T I V E G Data EndpointProtection LA solution tout-en-un Sécurité: AntiVirus• AntiSpyware• Pare-feu• AntiSpam Contrôle: Stockage USB• Applications• Filtrage Web• Utilisation d’Internet Essayez gratuitement EndpointProtection sur www.antivirus-gdata.fr Pour toute information et pour commander des licences bénéficiant de l’offre spéciale*: Tél : 0820 160 320 (0,12 € /min) - Courriel : contact@gs2i.fr *Offre valable du 1er septembre au 31 octobre 2010 pour toute commande de licences de la gamme business, sauf renouvellements. 20% de licences offertes pour toute commande* Go safe. Go safer. G Data.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 1E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 2-3E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 4-5E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 6-7E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 8-9E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 10-11E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 12-13E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 14-15E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 16-17E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 18-19E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 20-21E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 22-23E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 24-25E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 26-27E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 28-29E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 30-31E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 32-33E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 34-35E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 36-37E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 38-39E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 40-41E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 42-43E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 44-45E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 46-47E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 48-49E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 50-51E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 52-53E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 54-55E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 56-57E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 58-59E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 60-61E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 62-63E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 64-65E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 66-67E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 68-69E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 70-71E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 72-73E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 74-75E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 76-77E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 78-79E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 80-81E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 82-83E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 84-85E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 86-87E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 88-89E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 90-91E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 92-93E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 94-95E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 96-97E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 98-99E.D.I. numéro 1 septembre 2010 Page 100