Douane Magazine n°9 mai 17 à mar 2018
Douane Magazine n°9 mai 17 à mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mai 17 à mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (180 x 260) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : entreprises, la douane vous simplifie la vie !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
6. Marseille. Comment Wiko, une marque marseillaise présente à l’international, a vécu la mise en place du plan « Dédouanez en France » ? Benjamin Cordier  : Le plan est arrivé à point nommé pour Wiko qui a entamé de réelles démarches avec la douane en avril 2015. L’essentiel de notre fret est aérien, notre siège est basé à Marseille. Logiquement, après un premier contact avec le PAE de Marseille, nous nous sommes présentés au bureau de douane de Marignane pour expliquer nos problématiques et nos objectifs. Il nous accompagne depuis  : Wiko n’aurait jamais autant progressé sur ses démarches douane sans cette collaboration active. Aujourd’hui, chacun de nos transitaires réalise ses opérations de douane mais nous conservons le contrôle de la politique globale  : nous avons ainsi évité de tout confier à un seul opérateur. De quelle manière ce plan a-t-il favorisé le développement de vos activités et la simplification de vos procédures ? B. Cordier  : Grâce au dédouanement centralisé, l’interlocuteur douanier nous connaît, cela crée une relation de confiance et d’intérêts mutuels. 46 Interview. Benjamin Cordier, responsable logistique Import de la société Wiko. La douane effectue des contrôles ciblés, il est donc intéressant pour elle d’avoir des partenaires dont la fiabilité, notamment ‘documentaire’, lui permet des contrôles adaptés et rapides. Cet impératif de fiabilité nous impose un effort de structure impliquant quasiment tous les services de l’entreprise, ceci notamment afin d’obtenir le statut d’OEA. Autre enjeu économique majeur pour notre entreprise, qui importe la quasi-totalité de ses marchandises  : l’autoliquidation de la TVA à l’import. Wiko travaille en ‘multi-transitaires’‘multi-sites’  : nous avons donc construit une relation tripartite avec la douane et les transitaires. Malgré une mise en place complexe, cela nous a notamment permis d’être parmi les premiers à bénéficier de l’autoliquidation pour nos frets Express. Quant au dédouanement en moins de 5 minutes (mesure 19 du plan), il nous permet de gérer des approvisionnements en flux tendus. Les bénéfices sont évidents pour Wiko  : économies de trésorerie, de temps et structuration de notre gestion documentaire d’ensemble. Pourriez-vous nous donner un exemple de mise en place de PARUTION TRIMESTRIELLE Directrice de la publication  : Rodolphe GINTZ Directeur de la rédaction  : Serge PUCCETTI Rédacteur en chef  : le Bureau de l’Information et de la Communication Crédits photos  : GPMM, Christophe Dubois, Istock, Bercy Photos et DGDDI Conception et réalisation  : www.citheacommunication.fr Impression  : Imprimerie MORAULT Imprimé en France Quantité  : 20 100 exemplaires. ISSN 2431-3246 (imprimé) ; ISSN 2553-100X (en ligne) ces nouveaux flux ? B. Cordier  : Par le biais du bureau de Marignane, nous avons demandé l’autorisation de passage en lieu de dédouanement agréé pour notre entrepôt parisien, zone déjà dédiée et sécurisée. Pour les camions en provenance d’Europe, ils pourront éviter de passer par Roissy  : le dédouanement se fera directement dans notre entrepôt. En évitant ce détour « stop douane », c’est une journée entière gagnée en préparation et re-livraison, soit 10 à 15% de temps sur l’ensemble du flux et ce sans changer nos tarifs de transport. Un gain appréciable ! Comment qualifieriez-vous vos relations avec la douane ? B. Cordier  : Notre bureau de douane centralisateur connaît notre activité, nos contraintes et nos objectifs en matière de performance logistique  : il nous aide à conjuguer optimisation du flux et respect de la réglementation. Cette relation constructive est bénéfique pour tous. Faire l’effort de se rapprocher de la douane dans une démarche volontariste, c’est pour une entreprise, au-delà des efforts initiaux, la quasi-garantie d’une meilleure performance d’ensemble de ses services. Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, qu’elle soit intégrale ou partielle, quel qu’en soit le procédé, le support ou le média, est strictement interdit sans l’autorisation de la société Cithéa communication, sauf dans les cas prévus par l’article L-122-5 du code de la propriété intellectuelle. Cithéa communication/Cithéa Stratégies – Tous droits réservés. Le magazine n’est en aucun cas responsable des photos, des textes et illustrations qui lui sont adressés. La société Cithéa communication ne saurait être tenue responsable pour toute erreur ou omission dans les textes et illustrations de la publication. Les informations contenues dans cet ouvrage sont données à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de Cithéa communication.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :