Douane Magazine n°9 mai 17 à mar 2018
Douane Magazine n°9 mai 17 à mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mai 17 à mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (180 x 260) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : entreprises, la douane vous simplifie la vie !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Le mot du Directeur général. Rodolphe Gintz, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est le Directeur général des douanes et droits indirects depuis le 6 février 2017. Quelle est votre ambition pour la douane ? Rodolphe Gintz  : La douane française apporte depuis de nombreuses années son expertise aux entreprises qui réalisent des opérations d’import/export. Mon ambition est de développer l’engagement de la douane au service de notre économie  : c’est une mission essentielle pour notre pays, pour nos entreprises et pour nos platesformes logistiques, qui est encore trop mal connue. La douane doit non seulement continuer à simplifier ses procédures, à accompagner les opérateurs et à être un facteur de croissance pour nos entreprises tournées à l’international, mais elle doit aussi le faire savoir. La douane est ainsi une administration de soutien aux entreprises, aux logisticiens et aux plates-formes logistiques. Nos cellules conseil aux entreprises se déplacent, chaque jour, sur l’ensemble du territoire pour conseiller les opérateurs au plus près de leurs besoins. La douane, c’est aussi une offre 4 de service, des simplifications, des facilitations et une ambition d’accompagner nos entreprises à l’international. Tout cela est regroupé dans le plan « Dédouanez en France » et ses 40 mesures. Avec deux missions, protection et soutien économique, qui forment un tout cohérent et indissociable, qui expliquent notre efficacité, la douane française atteint des niveaux d’excellence parmi les meilleurs au monde. Quel message voulez-vous adresser aux entreprises ? R. Gintz  : J’ai envie de leur dire  : « La douane est une administration de soutien aux entreprises, aux logisticiens et aux plates-formes logistiques. » anticipez la douane ! La matière douanière est une fonction stratégique au sein de l’entreprise, au même titre que le marketing ou le sourcing. Le schéma douanier doit donc etre préparé soigneusement. Les experts de la douane sont là pour vous aider et vous conseiller, et tout cela gratuitement. Chefs d’entreprise  : venez voir la douane, car vous réaliserez des économies de temps et de trésorerie. Vous réduirez vos coûts, vous sécuriserez vos opérations et vous bénéficierez de conseils d’experts gratuits. J’ai aussi envie de les inciter à obtenir les statuts douaniers, gage de qualité et de confiance, tels que l’Opérateur Économique Agréé (OEA). Cette 9 e édition de « Douane Magazine » saura, je l’espère, vous convaincre de l’importance et de l’utilité de la douane, aujourd’hui administration clé dans la facilitation des flux de marchandises et la croissance des entreprises.
Actualités. Signature en avril 2017 d’un accord inédit entre Business France et la douane pour renforcer l’accompagnement des entreprises à l’international. Dans le but de faciliter le développement international des PME et ETI françaises, Business France et la douane, qui apporte déjà depuis de nombreuses années son expertise aux entreprises qui réalisent des opérations d’import/export, ont décidé d’unir leurs compétences et leurs moyens. Cette convention inédite vise à favoriser des synergies entre les services des deux partenaires Muriel Pénicaud, Directrice générale de Business France. Interview. Muriel Pénicaud, Ambassadrice déléguée aux investissements internationaux, Directrice générale de Business France et Rodolphe Gintz, Directeur général des douanes et droits indirects signant la convention de partenariat. en faveur des entreprises exportatrices. Concrètement, les entreprises accompagnées par Business France à l’export bénéficieront, entre autres, d’un accès aux 42 cellules conseil aux entreprises de la douane, réparties partout en France. Avec ces services dédiés aux entreprises, la douane offre aux PME et ETI un conseil personnalisé et gratuit, adapté à leur schéma logistique. Business France sera en charge de la sélection et de la mise en relation des entreprises avec les équipes de la douane en région. En parallèle, et dans le même esprit de parcours simplifié, la douane mettra en place un référent « attractivité » au sein de ses équipes, que Business France pourra solliciter pour le compte des investisseurs étrangers qu’elle accompagne, afin de répondre à leurs problématiques douanières. L’impact des procédures douanières sur l’agilité des PME et ETI exportatrices est primordial. Grâce à cet accord, nos clients vont optimiser leurs démarches, bénéficier d’un accès facilité aux cellules conseil de la douane française et au final accélérer la mise à disposition de leurs produits sur les marchés étrangers. C’est un progrès majeur. Rodolphe Gintz, Directeur général des douanes et droits indirects. La douane française apporte depuis de nombreuses années son expertise aux entreprises. Cette démarche s’est traduite par le lancement, en septembre 2015, du plan « Dédouanez en France », 40 mesures concrètes pour réduire les coûts, accélérer le dédouanement et accompagner les opérateurs, afin de favoriser la croissance et l’emploi. Ce partenariat avec Business France permet de mutualiser informations, compétences et moyens au service d’un objectif partagé  : faire de l’internationalisation de notre économie un facteur de développement et de croissance. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :