Douane Magazine n°7 jun à sep 2016
Douane Magazine n°7 jun à sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jun à sep 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : faux produits pour vrai trafic.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Comment les services de l’aéroport collaborent-ils avec les douanes ? F. G.  : Notre coopération est quotidienne, et elle intervient en amont, dès qu’une nouvelle infrastructure aéroportuaire est conçue et mise en place. Nous travaillons avec tous les services publics afin de prévoir l’exploitation quotidienne de l’aéroport dans un dialogue permanent. Nous collaborons bien sûr étroitement avec le directeur interrégional des douanes et ses services. On ne gère pas un aéroport tout seul, on le gère avec ses partenaires ! Dans chaque terminal de passagers, un représentant de la direction des douanes avec son équipe travaille en coordination complète avec mes équipes, les compagnies aériennes et les partenaires de l’aéroport. Ensemble nous menons aussi des réflexions sur différents sujets. Dans le domaine du fret nous avons dématérialisé les procédures douanières, supprimant les montagnes de papiers au profit d’une gestion informatique intégrée. Pour faciliter le quotidien des voyageurs nous avons également mis en place un dispositif de détaxe électronique via le système Pablo. 4. Protection. Interview. Franck Goldnadel, Directeur général adjoint en charge des opérations aéroportuaires du Groupe ADP, Directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle Quelles sont les spécificités de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle ? F. G.  : Paris-Charles de Gaulle est le plus grand hub international d’Europe, le premier aéroport européen en matière de fret et la première frontière de l’espace Schengen. Cela nécessite que la douane, comme tous les autres services de l’État adapte ses procédures, ses contrôles, ses analyses et ses renseignements. Face à la menace terroriste, comment avez-vous renforcé la coopération avec la douane pour assurer la sécurité des voyageurs ? F. G.  : Ni un service de l’État, ni le gestionnaire que je suis ne fera une quelconque économie en matière de sûreté ou de sécurité. On ne peut transiger avec la sécurité. Avec la direction des douanes et droits indirects de Roissy, nous travaillons ensemble pour garantir le niveau de contrôle nécessaire tout en permettant une amélioration en continu du service rendu à nos clients qu’ils soient passagers, transitaires ou chargeurs. Nous recherchons cet équilibre pour que le client qui passe par Paris puisse le faire de la manière la plus souple possible. Mais aussi. Avec plus de 65 millions de passagers, l’aéroport de Roissy est la 1 re frontière douanière de France. 400 dossiers contentieux relatifs au non-respect des normes à Roissy en 2015, preuve de l’attention portée par la douane à la sécurité des consommateurs. 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :