Douane Magazine n°5 nov 15 à fév 2016
Douane Magazine n°5 nov 15 à fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de nov 15 à fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : la douane mobilisée pour la protection de l'environnement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
5. Soutien. Interview. Mark Boys, chef de département international au sein de la société Monoprix Votre société s’efforce de réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. Pouvez-vous nous citer quelques actions concrètes en la matière ? M. B.  : Monoprix s’efforce de réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. De la conception de ses magasins à l’acheminement des marchandises, de la gestion de ses consommations d’énergie à la sensibilisation de ses collaborateurs aux gestes durables, le Groupe mène au quotidien des actions concrètes en faveur d’un plus grand respect de l’environnement. Monoprix a notamment pris l’engagement de diminuer de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par euro de chiffre d’affaires à l’horizon 2020 par rapport à 2008. Comment le choix du fluvio-maritime ou du ferro-maritime s’intègre dans cette politique de protection de l’environnement ? M. B.  : La Supply Chain de Monoprix a toujours été, depuis sa création il y a 10 ans, un moteur de l’innovation pour une « green Supply Chain ». Ainsi nous avons été les premiers à transporter une proportion significative de nos flux par barge ou par rail, puisque le flux « routier » ne pèse que 10% en moyenne de nos transports depuis Le Havre. Les flux aériens depuis l’Asie ne dépassent pas 7% de nos importations, 34 PARUTION TRIMESTRIELLE Directrice de la publication  : Hélène Crocquevieille Directeur de la rédaction  : Serge Puccetti Rédacteur en chef  : le Bureau de l’information et de la communication Crédits photos  : Christophe Dubois, Fotolia, iStock, DGDDI et BercyPhotos/D.H. Simon Conception et réalisation  : www.citheacommunication.fr Impression  : Imprimerie MORAULT Imprimé en France sur papier issu de forêt gérée durablement Quantité  : 20 100 exemplaires. et nous étudions actuellement avec nos prestataires de transport des solutions alternatives à l’aérien. La chaîne logistique n’est pas seulement intégrée à la politique de développement durable de l’entreprise, elle en est aussi un moteur. Quels sont les avantages à recourir à une telle procédure ? M. B.  : Monoprix peut, via l’utilisation de la procédure fluvio et ferro maritime, proposée par la douane, s’affranchir de l’utilisation du T1, disposer de facilités de stockage – à un prix avantageux – sur les ports intérieurs, et valider directement dans le Cargo Community System (AP+) la réception des containers. Ainsi, nous dématérialisons partiellement le suivi des marchandises. Enfin, tous les acteurs de la chaîne (bureaux de douane/transporteurs/et désormais aussi les chargeurs) ont une visibilité en temps réel des événements logistiques, du statut et du lieu des marchandises. Quel rôle la douane a joué dans la mise en place de votre procédure ? M. B.  : Ce projet a mobilisé de nombreux acteurs  : la direction générale des douanes, l’association des utilisateurs de transport de fret (AUTF), la SOGET, les bureaux de douanes (Marne la Vallée comme Le Havre), PTSA, les déclarants en douane de Monoprix (DSV). Le rôle de la douane a été prépondérant dans la construction de cette PFM « jusqu’au dernier km », en cherchant en permanence le bon équilibre entre la nécessaire traçabilité des marchandises et la liberté des acteurs à organiser opérationnellement les transferts de responsabilités (quels outils ? quels documents ? …). Leur présence dans les travaux a été essentielle pour bien comprendre leurs besoins et ainsi permettre aux chargeurs et institutions portuaires de soumettre des propositions adaptées. Toute reproduction, représentation, traduction ou adaptation, qu’elle soit intégrale ou partielle, quel qu’en soit le procédé, le support ou le média, est strictement interdit sans l’autorisation de la société Cithéa communication, sauf dans les cas prévus par l’article L-122-5 du code de la propriété intellectuelle. 2015 Cithéa Communication/Cithéa Stratégies – Tous droits réservés. Le magazine n’est en aucun cas responsable des photos, des textes et illustrations qui lui sont adressés. La société Cithéa Communication ne saurait être tenue responsable pour toute erreur ou omission dans les textes et illustrations de la publication. Les informations contenues dans cet ouvrage sont données à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de Cithéa Communication.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :