Douane Magazine n°12 jan/fév/mar 2019
Douane Magazine n°12 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (180 x 260) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : entreprises, préparez-vous au Brexit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Utiliser la blockchain pour suivre la comptabilité des entrepôts douaniers Depuis juin 2018, la douane s’est lancée dans une expérimentation sur la blockchain. La chaîne de blocs est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente et sécurisée, contenant l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Appliquée au contrôle des entrepôts douaniers, qui sont un régime de stockage des marchandises soumis à une fiscalité spécifique, cette technologie permettrait à la douane d’avoir accès, au fil de l’eau à la comptabilité matières des entreprises et tableaux de bord associés. Cela permettrait de bénéficier d’une visibilité sur les stocks et statuts des marchandises présentes dans ces entrepôts et de fiabiliser les données. Pour l’opérateur, il s’agirait de renforcer sa démarche qualité et d’anticiper les réglementations européennes liées à l’autoévaluation. À noter qu’aujourd’hui, le contrôle des entrepôts s’opère manuellement sur la base des seuls documents sous format papier fournis par l’opérateur. L’exploration des données de la douane au service de la lutte contre la fraude Dans un contexte d’intensification des flux de marchandises, la douane s’est engagée à ne pas faire obstacle à la fluidité des échanges tout en assurant la protection du territoire. Pour ce faire, elle a mis en œuvre des techniques d’analyse de risque et de ciblage des contrôles dont l’objectif est de permettre de contrôler moins, mais de contrôler mieux. Des mesures organisationnelles ont été prises, comme la création en 2016 d’un service à compétence nationale dédié à l’analyse de risque et au ciblage. Dans le même 3. Grand angle. Les innovations numériques de la douane présentées lors de Bercy Innov. Le mardi 13 novembre dernier se tenait, à Bercy, la deuxième édition de Bercy Innov. Cette journée dédiée à l’innovation avait pour vocation de valoriser les initiatives innovantes des directions et services des Ministères économiques et financiers (MEF), de favoriser le partage d’expériences et de diffuser une culture de l’innovation à Bercy. Cette journée fut l’occasion pour la douane de présenter trois innovations numériques  : la blockchain, la datascience et les drones d’inspection de conteneurs. temps, le choix a été fait de se doter des capacités techniques et humaines permettant d’exploiter l’important patrimoine de données dématérialisées. Cette exploitation repose sur l’utilisation de technologies d’exploration de données (datamining), dont l’objectif est de développer des modèles prédictifs susceptibles d’identifier des anomalies dans les flux déclaratifs et de détecter des schémas de fraude connus ou inconnus. Une première approche a consisté à rechercher des minorations de valeur à l’importation par l’utilisation d’une méthode permettant de détecter des anomalies dans le ratio entre la masse et la valeur déclarées. Les résultats ont ensuite été exploités par des analystes spécialisés de la lutte contre la fraude douanière. Cette phase de levée de doute s’est avérée cruciale pour écarter les faux positifs et enrichir les détections automatisées avant de les confier à des services de contrôle. Cette méthode innovante pour la douane a été expérimentée avec quatre directions régionales et un échantillon limité de données. Elle est actuellement étendue à une vingtaine de directions. Le datamining apporte une réelle 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :