Douane Magazine n°10 avr à sep 2018
Douane Magazine n°10 avr à sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de avr à sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Douanes et Droits Indirects

  • Format : (180 x 260) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : boostez votre compétitivité avec la douane.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
3. Strasbourg. La douane et les acteurs du fret de Strasbourg accompagnent les entreprises pour réduire leurs coûts et leur faire gagner du temps.
Quels types de flux connaît la douane à Strasbourg ? Daniel Stengel  : Pour l’importation et les régimes particuliers, les flux sont de nature terrestre, aérienne, fluviale et même maritime, en raison du statut international du Rhin (Convention de Mannheim). Les marchandises importées proviennent, essentiellement de Chine, des Etats-Unis, de Turquie et, de par sa proximité, de Suisse. Et pour l’exportation ? D. S.  : Les grandes entreprises dédouanant à l’exportation ont une activité dans la pharmacie au sens large et sont rattachées à l’activité chimique. Le Bas-Rhin compte aussi un important exportateur dans la construction aéronautique. Les destinations d’exportation sont les Etats-Unis, le Japon, la Chine et la Suisse et, dans une moindre mesure, l’Arabie Saoudite et le Brésil. Quel impact a eu l’entrée en vigueur du CETA ? D. S.  : Pour bénéficier des modalités de l’accord, les entreprises exportatrices sont orientées vers le pôle de gestion des procédures du bureau de Strasbourg Entzheim. Interview. Daniel Stengel, Chef du pôle d’action économique de Strasbourg, Douane française. Le pôle d’action économique (PAE) se situe à la direction régionale des douanes de Strasbourg, qui épouse les limites géographiques du Bas-Rhin. Elle comporte deux bureaux chargés du dédouanement, et un pour la fiscalité énergétique de l’interrégion du Grand Est. Sur les 200 entreprises du Bas-Rhin ayant exporté au moins une fois vers le Canada, 31 à forte activité ont déjà obtenu le statut d’exportateur enregistré. Après seulement trois mois, c’est un bon résultat. Quels accompagnements pour les entreprises ? D. S.  : Le pôle d’action économique est en charge du conseil aux entreprises. Il a pour objectifs de faciliter les procédures, réduire les coûts, conseiller à l’export et surtout convaincre les entreprises de dédouaner en France. Au quotidien, la cellule de conseils gère les échanges avec les entreprises. Le PAE est également présent sur des salons, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie, ce qui lui permet d’aller au contact des PME, grands groupes et professionnels du dédouanement. Il organise également des réunions douane-entreprises, 3 en 2017  : « Les simplifications douanières », « Comment mieux exporter ? » et « Le club OEA ». Enfin, des démarches personnalisées – 64 en 2017 – sont effectuées dans les entreprises et font alors l’objet de préconisations écrites. 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :