Direct Soir n°99 30 jan 2007
Direct Soir n°99 30 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de 30 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Sarkozy chez Blair, tea for two

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Mardi 30 janvier 2007 8 ACTU FRANCE EN BREF Bayrou devant Le Pen v Selon un sondage LH2 pour RMC, BFM et 20 Minutes publié hier, le candidat centriste devance Jean-Marie Le Pen dans les intentions de vote au premier tour. Il est passé de 12% (le 15 janvier) à 14%. Le sondage révèle que François Bayrou séduit à droite mais aussi à gauche. « Il faut rester prudent mais c’est prometteur et révélateur de quelque chose qui est en train de bouger »,a-t-il commenté. Déchets : les Français trient v Selon une étude que publie l’Insee aujourd’hui, sept ménages sur dix trient leurs déchets quand ils le peuvent. Quand ils disposent de collecte sélective, 90% s’y plient, alors que ce pourcentage chute à 60% quand ils ne bénéficient pas de ce service à domicile. Les particuliers vivant dans des maisons trient davantage que ceux qui résident en appartement. En 2005, 72% déposaient leurs piles usagées dans des poubelles spéciales. C’est 2,5 fois plus qu’en 1998. Le nombre de personnes triant le papier a également doublé. Abolition de la peine de mort v L’Assemblée nationale examine aujourd’hui le projet de loi visant à inscrire l’interdiction de la peine de mort dans la Constitution. « Nul ne peut-être condamné à la peine de mort », cet article modifiera le titre VIII de la Constitution, consacré à l’autorité judiciaire. Un vœu de Jacques Chirac qui fait quasiment l’unanimité chez les parlementaires. Plus de 20 000 vélos en libreservice à Paris v JC Decaux a finalement remporté hier l’appel d’offres de la mairie de Paris portant sur l’installation de 20600vélos en libre-service dans les rues de la capitale. S’inspirant des expériences menées à Lyon ou Rennes, ce système sera le plus important jamais mis en place. Le spécialiste français du mobilier urbain a promis d’installer 14 100 vélos et 1000 stations d’ici à cet été. PRÉSIDENTIELLE/Buffet présente ses choix politiques C’est hier au siège du parti communiste, place du Colonel- Fabien, à Paris, que Marie- George Buffet a présenté son programme pour l’élection présidentielle. Dans un décor rouge épuré, la candidate veut rassembler la gauche populaire et antilibérale.Avec une nouveauté dans sa campagne : une brochure sous forme de petit livre intégrant ses propositions. « Une réponse point par point à l’offensive de la droite et du Medef », d’après Marie-George Buffet. Plus déterminée que jamais malgré sa popularité qui plafonne à 3% dans les sondages, celle-ci estime en effet qu’il faut « avoir le courage de dire ce que l’on veut faire ». S’en prenant aux petites phrases polémiques et à la politique politicienne, Marie- George Buffet avance des propositions « à même de répondre à l’urgence sociale » : augmenter les salaires et le pouvoir d’achat, avec un Smic à 1500 euros brut par mois dès le 1 er juillet 2007, combattre le chômage et la précarité en sécurisant le parcours professionnel ou encore créer un service public du logement en construisant 600000 logements sociaux sur cinq ans. Si elle est élue, la secrétaire nationale du PC s’engage également à garantir un haut niveau de protection sociale avec un remboursement à 100% des soins et des médicaments et à rétablir la retraite à 60 ans. Pour y parvenir, elle propose une réforme de la fiscalité, la création d’une VI e République et une réforme de l’Europe. Au-delà des seuls électeurs communistes, Marie-George Buffet cherche à rassembler toute CYBERCOMMERCE/Les Français adoptent l’achat en ligne h Longtemps réticents, les Français plébiscitent aujourd’hui les achats en ligne. La moyenne des dépenses des « cyberconsommateurs » est passée de 391 euros en 2005 à 509 euros en 2006. Selon une étude EIAA Mediascope Europe menée auprès de 7000 personnes, dont 1000 Français. Après une recherche sur la Toile, 75% des internautes en France procèdent à un achat, essentiellement dans les secteurs de l’habillement et des spectacles. Une proportion supérieure à celles constatées en Allemagne, en Grande- Bretagne, en Espagne, en Italie et aux Pays- Bas. La progression la plus fulgurante concerne les téléchargements de musique, qui ont augmenté de 54% en un an. Michael Kleindl, président de l’EIAA, constate « une hausse de l’indice de confiance des consommateurs dans Internet ». Prudents, ils sont 50% à se renseigner sur des sites de comparaison de prix avant d’investir. JULIEN SOLONEL,DAPHNÉ DEGUINES,KARÈNE BASSOMPIERRE,ALEXANDRE GIRAUD,NICOLAS CAILLEAUD,XAVIER FORNEROD Marie-George Buffet a présenté hier son programme électoral à la presse, au siège du PC. la gauche antilibérale et sa gêne se fait sentir lorsque l’éventuelle candidature de José Bové est abordée. « Je ne veux pas me prononcer, c’est juste une candidature de trop alors qu’il y a déjà un émiettement de la gauche. » Le militant altermondialiste devrait annoncer jeudi prochain s’il se présente au scrutin présidentiel. Mais le leitmotiv de Marie-George Buffet reste avant tout de battre la droite. L’enjeu de la présidentielle est différent par rapport à 2002 car la droite « a fait beaucoup de casse depuis cinq ans », regrette-t-elle. Mme Buffet ne se sent pas non plus proche des propositions de la candidate socialiste, sur l’Europe et la fiscalité notamment. D’après elle, « la politi- SOLIDARITÉ/Des pros au service des associations h Mettre ses qualités professionnelles à disposition des associations de solidarité. C’est le principe du bénévolat de compétences. Depuis cinq ans, l’association Passerelles et compétences met en relation les organisations à la recherche de bénévoles qualifiés et les salariés qui désirent s’engager. Dans un monde associatif qui compte une majorité de travailleurs, cette démarche séduit. Selon une enquête présentée aujourd’hui par Passerelles et compétences, 80% de bénévoles exercent une activité professionnelle. D’après cette étude, le bénévolat est, pour les salariés, le moyen d’aider l’autre à sortir de son environnement habituel mais aussi de se sentir utile en se reconnaissant dans les valeurs des associations. Michel-Pierre Méjane, 48 ans, père de famille et directeur d’une agence de communication, est bénévole depuis trois ans. Le système de missions ponctuelles proposé par Passerelles et compétences lui permet de s’engager, tout en assumant ses différentes casquettes. que menée par Mme Royal ne permettra pas de changer les choses. Un tel programme va amener encore une fois la gauche à l’échec », précise-t-elle. Repère Quinze « engagements », trois « moyens clés pour réussir » et un « exposé global du programme », c’est ce que propose Marie-George Buffet dans un livret de 76 pages. « Je peux exploiter mes compétences au profit d’une association. Et il y a plus de liberté, de spontanéité et d’envie que dans les entreprises où le travail peut devenir frustrant », explique-t-il. Autre atout du système, les bénévoles changent d’organisme au gré des missions. « Mais on ne remplace pas les bénévoles permanents », prévient Michel-Pierre Méjane. Du côté des associations, cette forme de solidarité permet de se professionnaliser et de gagner, à moindre coût, en efficacité. Recrutement de bénévoles par annonces. F. ELSNER/KR IMAGES PRESSE M. NASCIMENTO/REA
www.directsoir.net INTÉGRATION/Les recommandations du Haut conseil La France compte 7% d’étrangers, contre 10% pour l’ensemble d’Europe, selon le rapport annuel du Haut conseil à l’intégration remis hier soir au Premier ministre. L’augmentation généralisée du flux migratoire, vers le Royaume-Uni, en tête, a conduit le HCI à réaliser une étude inédite : « L’analyse comparative des différents modèles d’intégration à travers l’Europe. » Une enquête née d’une carence de l’Union européenne sur le sujet. « Si le souci d’une politique d’asile est commun à travers les Etats membres, ce n’est pas le cas en matière d’intégration », constate la présidente du HCI, Blandine Kriegel. Selon elle, en touchant à cette notion, on dépasse le traité d’Amsterdam de 1997 et les conclusions du Conseil européen de Tampere de 1999 qui fixent les objectifs d’une politique européenne commune en matière d’asile et d’immigration. Le rapport constate tout d’abord que les politiques récentes de la plupart des pays européens sont plus « restrictives en matière d’immigration », mais plus ouvertes sur le plan du travail. Il révèle de « très fortes convergences, au niveau européen en matière de maîtrise des flux migratoires ». Les Etats membres favorisent généralement l’appel à une main-d’œuvre qualifiée et l’accueil des primo-arrivants. En outre, les divergences entre pays tendent à s’estomper. Elles tiennent pour l’essentiel à des différences culturelles ou « aux régimes des acquisitions de la nationalité », tous M. FREY/FEDEPHOTO Dans son rapport annuel, le Haut conseil à l’intégration compare les politiques d’immigration et d’intégration des pays de l’Union européenne et propose l’adoption d’une charte de la laïcité définissant les droits et les obligations de chacun. deux fruits de la diversité des histoires propres à chaque Etat.Afin de préciser la portée de ces travaux, la Présidente du HCI prévient : « Les avis de notre institution ont tous eu à terme une incidence sur les différentes politiques menées ». Partant de ces constatations, le Haut conseil a donc émis des recommandations au niveau national. Il préconise notamment la mise en place d’un ministère unique, chargé de l’ensemble des questions d’immigration, d’asile et d’intégration, disposant de moyens dédiés comme c’est déjà le cas aux Pays-Bas et au Royaume- Uni. L’étude propose également la « validation des qualifications étrangères et des formations professionnelles ». Parallèlement et sous l’impulsion du philosophe antillais Jacky Dahomay, C’estdit « L’intégration ne concerne pas que les immigrés. On ne naît pas citoyen, on le devient » « A aucun moment dans l’histoire, il n’y a eu un plus grand appétit pour connaître un sujet, que celui observé aujourd’hui sur la réalité du changement climatique global. » Rajendra Pachauri, président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (International Herald Tribune) Réunion du comité interministériel et du Haut conseil à l’intégration à Matignon, le 24 avril 2006. le HCI a souhaité donner un sens nouveau à l’intégration. « Elle ne concerne pas que l’immigration, mais chacun. On ne naît pas citoyen, on le devient », rappelle-t-il. C’est dans cet esprit que cette institution propose l’adoption d’une « charte de la laïcité », définissant les droits et les obligations des acteurs et des usagers des services publics. La remise de la carte d’électeur, la formation initiale des agents du service public, la rentrée des classes, l’accueil des migrants ou l’acquisition de la nationalité sont autant d’instants de la vie administrative qui amènent les citoyens étrangers à rencontrer l’Etat. Tout agent devra observer « une totale neutralité ». Dans son avis, la commission en charge du projet, dirigée par le préfet Michel Sapin, souligne que « dans un contexte de revendications identitaires de toute nature, il apparaît hautement souhaitable (…) de veiller à rappeler la règle républicaine aux agents comme aux usagers des services publics ». Un texte qui n’est pas sans rappeler les différentes affaires où religion et laïcité sont revenues sur le devant de l’actualité. L’adjointe au maire de Marseille, Myriam Salah-Eddine, écarte tout raccourci et préjugé sur le texte : « Cette charte ne doit pas être vue comme un face-à-face qui ne concernerait que les musulmans et l’administration, mais comme un texte d’ouverture et d’accompagnement adressé à tous. » « Il faut se rappeler ce qu’était le cœur de Paris dans les années 1970 : vide ! Des dents creuses, pas de RER… Voyez ce qu’il est devenu grâce au Centre (Georges Pompidou). » Jacques Rigaud, ancien directeur de cabinet de Jacques Duhamel, à propos des 30 ans du Centre Pompidou (Les Echos) « Je suis une conseillère comme les autres. Tout le reste relève du fantasme. » Claude Chirac, fille et conseillère en communication de Jacques Chirac, (Le Parisien) LUDOVIC/REA FRANCE TECHNOLOGIE/Les puces font un bond h Les sociétés Intel et IBM pourraient bien prendre une longueur d’avance sur leurs concurrents dans la course à la miniaturisation des microprocesseurs, ou puces. Les deux firmes viennent d’annoncer conjointement la création d’un processeur de 45 nanomètres (nm), contre 65 nm actuellement. Cette évolution permet d’augmenter le nombre de transistors intégrés sur une puce, et donc d’améliorer la puissance et la vitesse des ordinateurs. Selon Intel, dont la nouvelle gamme s’intitulera Penryn, environ 400 transistors de cette taille tiendraient dans un globule rouge humain. La célèbre loi de Moore, qui veut que le nombre de transistors sur une puce double tous les deux ans environ, serait donc encore une fois respectée : il y a dix ans, le transistor mesurait 250 nanomètres. Une telle innovation, qualifiée par Intel et IBM de « plus grand changement depuis 40 ans », a nécessité d’importantes innovations dans la fabrication pour repousser les contraintes physiques. Intel sera en mesure d’équiper les ordinateurs dès le deuxième semestre 2007, alors que, de son côté, IBM prévoit une sortie début 2008. Dans les KIOSQUES Dans son nouveau numéro, le magazine Science et Vie propose une enquête passionnante sur l’Homme de Florès, un être de petite taille découvert récemment en Indonésie et surnommé « hobbit ». 3,90 €. DIMA GAVRYSH/AP Directsoir t Mardi 30 janvier 2007 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :