Direct Soir n°99 30 jan 2007
Direct Soir n°99 30 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°99 de 30 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Sarkozy chez Blair, tea for two

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Mardi 30 janvier 2007 6 ACTU EN COUVERTURE SARKOZY/Campagne anglaise Nicolas Sarkozy rencontre aujourd’hui Tony Blair à Londres. Au menu : questions européennes, visite du musée Churchill et du lieu symbolique du gaullisme. Nicolas Sarkozy s’est rendu aujourd’hui en Grande-Bretagne pour rencontrer Tony Blair. C’est son premier voyage officiel depuis l’annonce de sa candidature. Le Premier ministre britannique incarne un modèle de réussite politique. En 10 ans, il a su redonner une dynamique à un pays qui était passé par les années de fer de l’ère Thatcher et imposer cette fameuse « troisième voie », équilibre entre interventionnisme social et libéralisme économique. Nicolas Sarkozy a selon son entourage « la plus haute considération pour Tony Blair, pour son courage, sa capacité à réformer et à rebondir, pour sa vision ». Le candidat considère que « ce qu’il a fait en Angleterre est assez remarquable ». Nicolas Sarkozy vient « en ami » mais devrait évoquer des sujets clés comme la situation en Irak, en Iran et au Proche-Orient ainsi que la question environnementale. L’Europe sera également au cœur des discussions. Valérie Pécresse, porte-parole de l’UMP, souligne que « la question européenne est au centre de notre campagne. Nous voulons relancer le moteur européen et dans ce cadre, aller à Londres est essentiel ». La relance européenne passe par la ratification d’un Traité européen simplifié par le parlement français dès cette année pour le candidat. Après son entretien avec le Premier ministre anglais, Nicolas Sarkozy se rendra dans un centre d’accueil de demandeurs d’emploi pour « s’informer », une LEBON/GAMMA VÉRONIQUEFORGE Atouts de campagne G. ELODIE/GAMMA La cellule riposte La cellule « riposte » mise en place par l’équipe de Nicolas Sarkozy vise à répondre coup pour coup aux attaques potentielles de sa principale adversaire, Ségolène Royal. Les lieutenants du candidat se sont réparti les sujets. Pierre Lellouche est chargé des questions internationales tout comme Michel Barnier, qui est également en charge de l’écologie. Eric Woerth et Alain Lambert décortiquent les propositions fiscales de la candidate et Patrick Devedjian s’occupe de chiffrer les propositions socialistes. manière d’illustrer ses propos sur l’importance de la « valeur travail ». Sa visite devrait se poursuivre par la visite du musée Churchill et du lieu où le général de Gaulle lança l’Appel du 18 juin 1940. Après ces détours historiques et symboliques, il s’accordera une pause avec l’écrivain Marc Levy, installé à Londres, avant de prononcer un discours devant près de 2000Français : « J’ai envie de dire à ceux qui ne pouvaient pas réussir en France, revenez parce qu’on a besoin de vous, de vos talents, de votre énergie et de votre enthousiasme », déclare Nicolas Sarkozy. Ce voyage « express » vise à imposer un style : convaincre, humaniser, riposter. Les maîtres mots de l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy. Convaincre, c’est dans un premier temps démontrer la crédibilité de son discours D. GYS/REA Travailler plus économique et social face à Ségolène Royal qui est encore dans le temps de l’écoute. François Rebsamen, son directeur de campagne, a fait savoir qu’elle allait rendre son discours « plus politique », mais ce n’est que le 11 février qu’elle révélera son programme. Nicolas Sarkozy, quant à lui, multiplie les meetings en province où il martèle un discours volontariste fondé sur trois objectifs : récompenser le travail, créer de l’activité et favoriser la croissance. Autre leitmotiv du candidat : humaniser son discours. Après des premiers pas jugés trop agressifs et qui risquaient de détourner une partie de son électorat potentiel, Nicolas Sarkozy souhaite instaurer un climat de confiance en se montrant à l’écoute des plus modestes. En visite la semaine dernière dans le Nord, il a voulu montrer son empathie à l’égard Le leitmotiv de Nicolas Sarkozy est aujourd’hui la restauration de la valeur travail et l’accroissement du pouvoir d’achat. Pour ce faire, il souhaite réduire de quatre points les prélèvements obligatoires et rendre ainsi 2000 € aux Français par foyer et par an. Autre mesure pour réhabiliter le travail, la réduction de la fiscalité des entreprises avec notamment l’abrogation des cotisations sociales sur les heures supplémentaires. S’il ne remet pas en cause les 35 heures, chacun doit être libre de travailler plus pour gagner plus. LANIER/REA C’estdit Le ralliement d’André GlucksmannDans une tribune publiée dans Le Monde daté d’aujourd’hui, le philosophe André Glucksmann, qui a toujours voté à gauche, a décidé d’apporter son soutien à Nicolas Sarkozy : « Il rompt clairement avec cette droite habituée à cacher son vide derrière de grands concepts pontifiants. » des ouvriers des usines en lançant : « J’aime les ouvriers, c’est beau une usine, non ? » Mais, tout en faisant campagne en France, Nicolas Sarkozy ne se limitera pas à son voyage londonien. Il doit rencontrer prochainement Angela Merkel, la chancelière allemande.Autres projets : l’Espagne et l’Italie. Alléger la fiscalité Nicolas Sarkozy préconise la mise en place d’un bouclier fiscal afin qu’aucun foyer ne paie plus de 50% de ses revenus. Autre mesure phare du programme Sarkozy, l’exonération des droits de succession pour 95% des Français. Il souhaite que chaque Français puisse laisser une franchise d’impôt à ses enfants.
B. DECOUT/REA www.directsoir.net Obésité, dépression : un adolescent sur six est en souffrance. CONSOMMATION DE VIN/Les Italiens rattrapent les Français h La France, qui était en 2005 le premier pays consommateur au monde en volume de vins tranquilles (faibles en gaz carbonique), devrait céder sa place d’ici à 2010 à l’Italie et aux Etats-Unis. De 63,8 litres par adulte en 2005, la moyenne descendrait à 58,8 litres dans trois ans. L’étude, publiée aujourd’hui par la société Vinexpo (détenue en majorité par la chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux) précise que le vin préféré des Français reste le rouge. Dans la catégorie alcools forts, la France est le premier marché mondial de scotch whisky, mais la vodka est en forte progression. Le vin rouge est le préféré des Français. POLLUTION EN BRETAGNE/Analyses en cours h La Marine française a prélevé hier des échantillons de fioul du MSC Napoli échoué au large des côtes anglaises, pour les comparer avec les boulettes d’hydrocarbure retrouvées ce week-end sur les plages bretonnes entre Perros-Guirec et Morlaix. Les vents de nord-est qui soufflent depuis plusieurs jours auraient favorisé cette pollution, jugée mineure. Selon la préfecture de marine de Brest, les résultats ne seront pas connus avant jeudi. P.SITTLER/REA SANTÉ/LA NUTRITION DES ADOLESCENTS EN QUESTION h Un adolescent sur six souffrirait d’un excès de poids. Un sur six également serait soumis à un risque de dépression et un sur deux aurait des caries. Tels sont quelques-uns des résultats d’une enquête menée auprès de 960 collégiens et lycéens du Val-de-Marne en 2005 et présentée aujourd’hui au colloque Nutrition Santé Adolescences, à Créteil. L’étude vise à établir un bilan de la santé nutritionnelle des adolescents à la lumière de trois indicateurs : surpoids, caries dentaires et souffrance psychique. Elle montre que 21% des collégiens et 24% des lycéens nécessitent des soins dentaires, et que 10% des premiers et 3% des seconds ne se brossent pas les dents tous les jours. Autre apport de l’enquête : les adolescents aux conditions de vie difficiles sont particulièrement menacés par un risque de dépression. L’image que les jeunes ont de leur corps et celle que les autres leur renvoient sont aussi sources de souffrances psychiques. Près d’un adolescent sur trois connaît un risque de dépression lorsque, selon lui, « les autres lui font des remarques gênantes sur son poids ». Médecin de santé publique et coordinatrice du colloque, Elisabeth Feur dénonce « l’impact délétère de la publicité sur la santé psychique des adolescents. La publicité est le vecteur principal de l’exigence d’un corps idéal ». Cette enquête concerne le département pilote du Programme National Nutrition Santé (PNNS), qui fait pourtant figure de bon élève depuis 2001 dans la promotion de la santé nutritionnelle des adolescents. 500 restaurants en ligne INTERNET/Restos à domicile h Vos invités arrivent dans 20 minutes et votre réfrigérateur est vide ? Pas de panique : avec les sites Internet de livraison à domicile, votre soirée ne tombera pas à l’eau. Après vous être connecté, choisissez le restaurant qui vous inspire à côté de chez vous (chinois, italien ou indien, mais aussi cubain ou traditionnel) et composez votre menu. Ensuite, vous pouvez payer en ligne avec votre Carte Bleue (comptez un euro supplémentaire par rapport au règlement par chèque ou en liquide), et 45 minutes plus tard, votre repas est livré. De plus, ces services malins se souviennent de vos restaurants préférés. LES SITES À CONSULTER www.chronoresto.com www.alloresto.com www.appelgourmand.com www.tourdetable.fr D. EISERMANN/LAIF-REA FRANCE TÉLÉVISION : VERS LE « TOUT NUMÉRIQUE » Le projet de loi sur la télévision du futur est examiné à partir d’aujourd’hui par les députés. Déjà adopté par le Sénat en novembre, le texte prévoit le basculement de la télévision analogique vers le numérique, du 31 mars 2008 au 30 novembre 2011. 1 A cette date, 95% des Français devraient avoir accès à la Télévision numérique terrestre (TNT). Les 5% restants bénéficieront gratuitement du numérique par voie satellitaire, assurant à la totalité de la population l’ensemble des 18 chaînes gratuites de la TNT. 2 Une cinquantaine d’amendements a été adoptée par la commission des Affaires culturelles. L’un d’eux prévoit l’interdiction de vendre des téléviseurs ne disposant pas d’adaptateur TNT dans les six mois suivant la promulgation de la loi. 3 Selon le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, l’adoption de ce texte, qui « écrit un nouveau chapitre dans l’histoire de la télévision », ferait de la France « l’un des pays les plus avancés dans le domaine du numérique ». JULIEN SOLONEL,COLOMBE PRINS,KARÈNE BASSOMPIERRE,FRANÇOIS DENAT S. HAGOLANI/ZEFA/CORBIS Directsoir t Mardi 30 janvier 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :